Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Experts - The Final Countdown…

29 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

vlcsnap-2013-09-27-20h54m32s174.png


Les Experts // Saison 14. Episode 1. The Devil and D.B. Russell (Part 2).


Cet épisode reprend directement là où l'on avait laissé la série l'an dernier. Ce que j'aime bien avec ces double épisodes qui prennent place à cheval sur deux saisons, c'est le fait que l'on n'a pas l'impression de reprendre une nouvelle saison avec une intrigue classique et sans grand intérêt. Du coup, on revient sur l'enlèvement de Morgan Brody à la fin du dernier épisode de la saison 13 et toute l'équipe se doit de la retourner dans une course contre la montre menée tambour battant. L'idée de base de cet épisode est assez classique mine de rien car l'on a toujours les mêmes ingrédients (l'enlèvement, l'enquête et la résolution), cependant ce que je n'avais pas vu venir c'est le fait qu'il y ait un petit twist au milieu de l'épisode nous laissant alors penser que le suspect premier n'était finalement pas le responsable final de ce kidnapping. "The Devil and D.B. Russell" n'est pas vraiment le meilleur épisode de CSI que j'ai pu voir.

La faute encore une fois à cette réalisation jaunâtre qui donne l'impression d'être dans les téléfilms en Direct to DVD du pauvre dans lesquels Eric Roberts joue. Car oui, Eric Roberts joue dans cet épisode ce qui n'est pas étonnant. Alec Smight qui a pourtant réalisé des épisodes de la très bonne Chicago Hope (CBS) et accessoirement quelques vieux épisodes de CSI (il a 64 épisodes à son compteur) mais voilà, je ne l'ai vraiment pas compris sur cet épisode. La scène finale dans le désert était d'un ridicule. J'avais la rétine crevée par cette horreur. Visuellement, ce n'est pas la première fois que CSI me déçoit mais parfois je me demande comment on peut passer de Quentin Tarantino (qui a réalisé deux épisodes de la série) à quelque chose d'aussi bas de gamme. Malgré tout, l'épisode parvient à tenir ses promesses avec de l'action comme il faut et quelques bons rebondissements. Surtout que j'attendais vraiment que cette seconde partie soit à la hauteur de la première. Il ne faut pas déconner non plus.
vlcsnap-2013-09-27-20h45m09s177.pngPar ailleurs, j'ai été content de voir un peu plus longtemps George Eads dans cet épisode alors que son départ (pour quelques épisodes à cause de désaccords avec les scénaristes, il a été mis à pied par les producteurs de la série) après trois épisodes de la saison 14 sera certainement difficile (même si Matt Davis sera là pour tenter de combler son absence). Peut-être est-ce parce qu'il s'est laissé poussé un peu la barbe ? On se souvient du moment où il avait tenté d'imposer un style du même genre dans une autre saison (qui m'avait énormément déplu d'ailleurs). Bref, on peut malgré tout faire l'impasse là dessus. L'épisode était assez classique, aussi bien dans ses révélations que dans sa manière de développer l'intrigue (l'enlèvement). Il y a de bonnes idées, comme le twist au milieu de l'épisode que je n'avais pas nécessairement vu venir mais cela manque aussi de bonne surprises. Qu'attendre de la suite de la saison ? Je n'en ai aucune idée et je dois avouer que je me demande si ce ne sera pas la dernière saison de la série…

Note : 5/10. En bref, un grand classique de CSI. Moyen, sans valeur ajoutée.

Commenter cet article