Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 3. Episode 8.

26 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-26-21h50m44s5.png

 

Rizzoli & Isles // Saison 3. Episode 8. Cuts Like a Knife.


La semaine dernière, Rizzoli & Isles nous proposait un épisode plutôt rigolo et amusant. Malgré quelques tentatives, celui de cette semaine n'était pas totalement réussi. C'est encore une fois la faute à la seconde partie de l'épisode, assez ennuyeuse et bourrée de choses et d'autres ultra prévisibles et pas spécialement intéressantes. L'ouverture de l'épisode mettait déjà dans le bain. J'avais dans l'idée que cet épisode serait à l'image de cette mariée ensanglantée qui descends l'allée. On peut dire que c'est original. Cela m'a fait beaucoup pensé à un film d'horreur marrant. L'enquête va donc porter sur Anya, cette jeune femme à la gorge tranchée. Anya et sa soeur étaient venues en Amérique depuis la Croatie (destination à la mode ces derniers temps pour passer ses vacances) avec un groupe appelé Samaritan Girls. Mais maintenant qu'Anya est morte, sa soeur a été abusée. De là on commence notre enquête et c'est le drame. La série perd tout de suite en intérêt.

Cela part toujours d'un bon sentiment, je ne sais pertinemment mais qu'est ce que l'on s'ennui terriblement aussi. Rizzoli & Isles pourrait être tellement mieux fichue. Mais non, elle reste constamment à ce niveau là. Petit à petit nous allons découvrir que Samaritan Girls est en fait un groupe de trafiquants (ah bon ? Qui ne l'avait pas déjà remarqué dès que l'on a évoqué le nom ?). J'ai trouvé amusant le moment où Jane et son équipe parviennent à sauver Leia. C'était tellement drôle finalement (même si le coup des enchères était assez dégueulasse et m'a rappelé Taken, étrangement). Le pire c'est que la série est drôle mais involontairement. Malgré les problèmes de l'épisode, quelques scènes restent onctueuses à suivre. Je pense notamment à Frost et Frankie qui vont toutes les deux sortir avec Riley Cooper, la nouvelle voisine de Jane. Ce personnage fait très lesbien (encore une fois ?). Ce qui n'est pas étonnant et le jeu des tatouages avec Maura m'a fait pouffé. Mais c'est la même chose avec Jane.
vlcsnap-2012-07-26-21h31m49s180.pngSurtout que Jane va faire sa petite enquête sur Riley (en même temps, elle est tellement curieuse). On va rapidement découvrir que c'est une "person of interest". Autant dire quelqu'un qui devrait être arrêtée. Frankie va donc être furax contre sa soeur parce que Riley va être arrêtée. Cela permet enfin de mettre en avant Frankie. J'avais cru que ce personnage avait été oublié dans les limbes de Rizzoli & Isles. Mais non, il renait de ses propres cendres, tel un phénix. Enfin, nous allons apprendre quelque chose de très important. Restez bien assis dans votre canapé, c'est une information capitale : le deuxième prénom de Maura c'est…. c'est… Dorthea. Ok, c'était nul. Bref, Rizzoli & Isles a encore du bon mais aussi du très mauvais à nous offrir cette semaine. Je ne sais pas trop où la série veut aller mais elle y va et de façon très droite. Je me demande si à la fin de la saison il n'y a pas un mur. L'énergie des deux actrices principales n'ont plus aussi fraiche. Et quand une moule n'est pas fraiche… cela donne une indigestion.

Note : 5/10. En bref, amusant grâce à certains aspects le tout est bien trop téléphoné et séduit moyennement...

Commenter cet article