Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 4. Episode 5.

29 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2012-10-29-17h59m25s73.png

 

The Good Wife // Saison 4. Episode 5. Waiting for the Knock.


Le retour de Lemond Bishop (incarné par Mike Colter - Ringer -) n'était pas spécialement la meilleure idée que les producteurs aient pu avoir, cependant je dois reconnaître encore une fois que les scénaristes ont su plutôt bien l'exploiter. Ce que j'ai bien aimé dans cette histoire c'est avant tout l'exploration de l'univers familial de Lemond Bishop. Malgré le fait qu'il ait un business pas très réglementaire, finalement c'est aussi un père de famille comme les autres. Diane et Alicia sont alors chargées de l'affaire. Un choix judicieux ici encore puisque l'épisode profite pleinement de cette mise en avant du personnage. Même si ce client n'est pas très légitime dans le sens où le business de la drogue n'est pas forcément bon pour l'image de la firme, finalement ils ont besoin d'argent dans le contexte économique dans lequel Lockhart / Gardner est. Il faut réagir. L'affaire en elle même se concentre principalement sur le côté familial de Lemond bien avant la partie judiciaire. Un choix intéressant qui permet de nous offrir quelque chose de plus intimiste. J'ai beau trouvé Mike Colter pas terrible en tant que tel, il reste assez sympathique dans The Good Wife.

Pendant ce temps, Eli tente d'arrêter le blogueur qui veut poster la fameuse information selon laquelle Peter Florick aurait eu une relation avec une fille de sa campagne. J'ai bien aimé cette partie de l'épisode pour l'excellent Eli Gold. Ce personnage est magique. Il offre à chaque épisode quelque chose en plus de très appréciable. Je trouve presque dommage qu'il soit aussi peu exploité par moment dans la série. Mais ici encore, l'acteur joue à la perfection ce grand communiquant toujours sur les devants de la scène et ne reculant devant rien pour affronter ses ennemis. Eli va tout tenter, jusqu'à demander de l'aide à Will afin de menacer le blogueur de publier l'information. En vain. cela aurait été beaucoup trop simple que ce scandale l'éclate pas. Et puis Eli Gold n'est pas Olivia Pope (Scandal, NDRL), il ne fabrique donc pas vraiment de miracle. Malgré cette affaire, Peter parvient à gagner son élection et reste le seule candidat en lisse. Mais l'épisode a joué astucieusement avec toute cette affaire jusqu'à même faire peur au téléspectateur. Car mine de rien, pour le moment Peter n'a pas connu de réel échec politique.
vlcsnap-2012-10-29-18h57m39s40.pngEn même temps, Maddie Hayward apprend pour cette petite histoire et va finalement retirer son investissement de la campagne de Peter. Elle va en plus de donner cette information à Alicia, avoir le toupet de lui demander de rester amie avec elle. J'ai toujours trouvé bizarre cette relation amicale. Elle n'est pas naturelle comme celle qu'Alicia peut entretenir avec Kalinda par exemple, ou même avec Diane dans un registre plus conventionnel. Je suis donc ravi de voir à quel point les scénaristes font tout pour rendre cette relation impossible. Alicia ne peut pas être amie avec Maddie, ce n'est tout simplement pas normal. Mais Maura Tierney reste égale à elle même et toujours très bonne dans son rôle. Elle donne même envie d'en voir un peu plus, en espérant bien évidemment qu'elle reste un peu plus de temps dans la série que durant ces 4 épisodes. Dans un registre différent, le cas Nick continue d'évoluer dans la série. La relation qu'il entretien avec Kalinda est toujours aussi bizarre. D'un côté je trouve ça intéressant et de l'autre je trouve ça assez ennuyeux et crispant de voir Kalinda coincée comme ça.

Je préfère la Kalinda libre. Quand elle est libre de faire ce qu'elle veut, je trouve ça particulièrement fun. Mais le fait que Nick s'implique une nouvelle fois dans les affaires de sa dulcinée (notamment en allant tenter de faire peur à Lana - l'agent du FBI lesbienne -). Je ne sais pas vraiment où l'on va mais je me laisse porter par le scénario qui reste pour le moment assez convaincant. Globalement, ce nouvel épisode est surtout passionnant pour Eli Gold. Le reste est différent et laisse presque penser que The Good Wife n'exploite pas du tout son côté judiciaire (et pourtant il est bel et bien là, mais uniquement en tant qu'accessoire). Un choix scénaristique assez judicieux qui offre la possibilité à The Good Wife de nous offrir encore un épisode assez inventif. Malgré tout, j'espère que l'on retrouvera rapidement la Kalinda que j'adore tellement.

Note : 7/10. En bref, The Good Wife reste toujours fascinante dans sa manière d'exploiter ses personnages.

Commenter cet article