Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 2. Episode 19. Think Like a Peter.

23 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Mindy Project

vlcsnap-2014-04-17-00h46m00s144.jpg

 

The Mindy Project // Saison 2. Episode 19. Think Like a Peter.


Après la rupture entre Mindy et David, je dois avouer que je ne savais pas trop quoi attendre de la part de la série. Les deux épisodes précédents étaient même des déceptions dans le genre étant donné que a série claquait la porte à l’opportunité de faire quelque chose de réellement bon avec deux personnages que l’on a tout simplement envie de voir ensemble. Cette semaine, Mindy aurait pu croiser Schmidt de New Girl (cela aurait été un cross-over assez sympathique et inattendu) mais même si Max Greenfield fait une apparition dans cet épisode de The Mindy Project, c’est sous les traits d’un certain Lee. Ce dernier est marié et aime bien passer du bon temps avec des femmes pour se détendre. J’ai trouvé cette histoire assez amusante, surtout que de trainer Mindy avec Peter était une association de personnages qui ne pouvait que fonctionner. Et effectivement, c’est le cas. En effet, Peter et Mindy font des étincelles. Adam Pally avait beau parfois être un ajout douteux au casting, il prouve ici toute son utilité. Ce n’est pas Danny et encore moins les autres personnages. Peter c’est le mec qui tente de vivre sa vie de façon cool et détendue. Pour oublier Danny c’est pile poil ce qu’il fallait à Mindy. Cette dernière reste cependant la plus maladroite de l’histoire.

C’est aussi ce qui rend Mindy attachante. La manière dont elle tente de draguer Lee en y allant avec son franc parler et son culot mais ratant lamentablement l’essai. Son côté maladroit c’est aussi son côté séduisant. Elle est capable de tellement de choses que je trouve ça assez drôle. Peter a quant à lui raison, Mindy est étrange (« stop being a dork »). Enfin, sans vraiment le vouloir. Le coup du whisky aurait pu être un gag éculé (surtout qu’il est utilisé trois fois) mais à chaque fois qu’il est utilisé dans l’épisode il fonctionne et nous donne envie d’en voir encore plus. Je pense que The Mindy Project a raté l’occasion d’utiliser Max Greenfield à sa juste valeur. Il aurait donc été plus intéressant de voir ce que Schmidt aurait pu faire dans The Mindy Project plutôt que de lui donner un autre personnage à jouer. Surtout que ce n’est pas vraiment Schmidt. Peter va par ailleurs à la fois aider Mindy à tomber sur un con (soyons honnête, Lee n’est pas quelqu’un de bien, un homme marié qui trompe sans femme sans vergogne) mais aussi à prendre plus ou moins sa vengeance. La confrontation entre Mindy et Lee dans les couloirs de l’école était donc amusante.
vlcsnap-2014-04-17-00h46m44s80.jpgPendant ce temps, la série continue développe aussi Danny. Le personnage n’a plus grand chose à nous raconter mine de rien, du coup il faut lui donner l’occasion retrouver Morgan pour de nouvelles aventures. La série oublie d’ailleurs énormément Reed dans tout ça. Je trouve ça dommage alors que Reed peut très bien être drôle lui aussi par moment. Je dis bien par moment car ce n’est pas mon personnage préféré non plus. J’ai bien aimé l’histoire de Danny et Morgan. C’est un duo qui, sans être parfait, était malgré tout réussi. Finalement, je ne sais pas trop quoi attendre de plus de la part de The Mindy Project si ce n’est que Mindy et Peter m’ont permis de voir les choses différemment. Pour ce qui est de la petite scène entre Danny et Sally Prentice (la soeur de Peter) incarnée par JoAnna Garcia concluant l’épisode, je dois avouer que je suis beaucoup plus déçu. Je ne sais pas trop quoi attendre de la suite mais en tout cas ce n’est pas nécessairement ce que j’ai vu dans cette scène finale. C’était tout de même sacrément décevant. Quelques jours après avoir quitté Mindy, je n’aurais jamais pensé que Danny puisse tout de suite retrouver les bras d’une nouvelle femme.

Note : 6.5/10. En bref, Peter et Mindy font des étincelles. Le reste beaucoup moins.

Commenter cet article