Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey’s Anatomy : Les larmes du destin

17 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Grey’s Anatomy : Les larmes du destin

Grey’s Anatomy // Saison 11. Episode 11. All I Could Do was Cry.


Jackson et April forment depuis le début un couple que je trouve mignon. Depuis qu’ils se sont rencontrés et qu’ils ont eu du mal à enfin passer le pas de se mettre en couple, je trouve que les deux vont très bien ensemble. Ce nouvel épisode comme le précédent confirment réellement mes dire. Mais après ces deux épisodes, ces deux là ne seront plus jamais les mêmes. April et Jackson doivent prendre une décision difficile au sujet de leur bébé qui a les os qui se brisent dans le ventre d’April et dont les jours sont comptés. Cet épisode prend donc en compte plusieurs choses et notamment les croyances d’April. Cette dernière croit en Dieu et a toujours été croyante dans la série. Elle considère ce qui lui arrive comme une épreuve à laquelle elle a échoué lamentablement alors que personne je vois une femme qui se bat et qui s’est battue jusqu’au bout. L’un des moments les plus bouleversant de l’épisode et j’en ai encore les larmes aux yeux rien que d’en parler, c’est celui où Jackson, face aux cierges, demande à Dieu d’envoyer à April un signe d’espoir afin qu’elle puisse enfin se sortir de cette sale situation dans laquelle ils se trouvent tous les deux. Grey’s Anatomy ne veut pas séparer ces deux personnages mais leur faire vivre l’une des pires choses que peut vivre un couple.

La perte d’un enfant est quelque chose d’horrible et je pense que les deux ne vont plus être les mêmes dans les prochains épisodes. Le scénario prend aussi tout cela avec énormément de pincettes. Les émotions sont palpables et particulièrement touchantes. On voit très bien que les scénaristes ont voulu mettre en lumière tout ce qui fait le caractère de cette série (et même plus encore). Le but est de ne pas transformer cet épisode en marmite de dramaturgie à n’en plus finir. Afin de ne pas nous donner l’impression que Grey’s Anatomy en fait des caisses, l’épisode choisit donc un angle beaucoup plus tendre, beaucoup plus délicat sur ce qui arrive à ces deux personnages. Il est évident que Jesse Williams et Sarah Drew sont les vrais héros de cet épisode. Ils permettent à l’épisode de sortir du cadre et de venir nous toucher nous aussi. L’épisode précédent était déjà très réussi mais je me demande presque si je n’ai pas préféré celui-ci (même si mon avis a de quoi être faussé à cause des sentiments que j’éprouve envers les personnages et l’épisode). C’est aussi l’occasion de voir comment les deux personnages vivent ce qui leur arrive. Chacun de leur côté mais aussi ensemble.

Ce n’est pas facile. Jackson doit être là pour sa femme et vice-versa. J’ai pour cela adorer Catherine dans cet épisode. Elle vient apporter quelque chose que je n’attendais pas nécessaire avec les bons moments. C’est touchant comme il faut. Cet épisode de Grey’s Anatomy est surtout la preuve que la série peut encore se renouveler après 11 années de bons et loyaux services. Elle a su nous offrir jusqu’à présent une solide saison, bien plus réussie que la précédente qui était tout de même sacrément lente et redondante à certains moments. Ce n’est pas tout, l’épisode permet également à Amelia de sortir un peu des rangs et de venir nous émouvoir à son tour. La scène finale de l’épisode autour du personnage était pleine de symbolisme mais jamais débordant dans le mauvais sens. C’est l’occasion de démontrer que Amelia a aussi un passé et qu’il n’est pas oublié. Car Grey’s Anatomy, en faisant revenir ce personnage après avoir passé 6 saisons dans Private Practice, c’était presque ambitieux et surtout risqué. Mais pour le moment les scénaristes savent comment s’y prendre et tout est brillant. Grey’s Anatomy n’oublie pas non plus le cas médical de la semaine qui permet à Callie et Bailey d’avoir une place.

Note : 10/10. En bref, un épisode fort, touchant et probablement l’un des meilleurs de cette saison 11 qui démontre ici qu’elle peut traiter de sujets particulièrement difficiles avec toute la délicatesse dont elle peut faire preuve.

Commenter cet article

Miel-plash 17/02/2015 20:42

Je suis d'accord pour dire que la saison 11 est vraiment bonne par rapport à la précédente. Pour autant, j'ai pas été touché par cet épisode. C'etait too much, trop tire larmes niveau émotions. Je n'étais peut etre pas dans l'ambiance, je ne sais pas, mais j'ai pas été touché. Les réferences à Dieu, quoi que necessaire vu qu'on parle d'April étaient vraiment lourdes. Globalement, j'ai toujours des soucis avec ce genre d'épisodes où on voit des personnages prier, implorer Dieu etc... Je ne trouve pas ça original, ça fait un peu téléfilm américan nian-ninan du samedi après midi sur TMC. Non je n'ai pas de coeur ^^

Après les autres intrigues sont bien gérées et mis à part ce que je viens de dénoncer, le reste est tout de même bon :)

Gleek 17/02/2015 16:50

Quel excellent épisode! Franchement, la saison 11 est excellente alors que pas mal de monde doutait de la suite après le départ de Sandra Oh, mais la série a fait de ce départ une force pour la suite en donnant plus d'importances aux autres personnages notamment et ça paie!!