Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey’s Anatomy : Tumeur 3D

9 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Grey’s Anatomy : Tumeur 3D

Grey’s Anatomy // Saison 11. Episode 10. The Bed’s Too Big Without You.


Je pense qu’avec des épisodes comme celui-ci, on peut dire que l’on peut faire confiance à Shonda Rhimes. Après 11 saisons, Grey’s Anatomy peut encore nous surprendre et nous offrir des épisodes à l’équilibre absolument fabuleux entre cas de la semaine passionnant et problèmes relationnels touchants. Cette semaine, le bébé d’April pose problème. En effet, Arizona doit faire des tests sur le bébé afin de savoir s’il est viable et s’il ne va pas souffrir quand il va naître. Si l’épisode nous laisse sur un cliffangher, on suppose d’après le regard d’Arizona que cela n’augure rien de bon pour la suite. Les scènes entre April et sa mère, entre April et Jackson et les trois réunis sont magnifiques. Notamment la scène à trois pendant qu’April tente de faire la cuisine calmement. C’est une scène touchante car elle touche justement à tout ce que Grey’s Anatomy peut faire d’excellent. Ce n’est pas facile de faire face à un obstacle dans sa vie, encore moins quand cela touche la vie d’un enfant. Doit-elle garder le bébé ou bien l’avorter, c’est une question qui se pose mais à laquelle il n’est pas facile de répondre car April et Jackson sont médecins et qu’ils pourraient donc se consacrer à sauver leur bébé coûte que coûte.

Leurs avis divergents et l’envie d’April d’avoir cet enfant me touche terriblement. Cela change de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent et cela permet à cet épisode de réellement sortir du lot. L’épisode cherche aussi à développer les problèmes relationnels que les personnages peuvent avoir les uns avec les autres. On a donc Hunt et Callie qui n’arrivent à aller de l’avant malgré tout ce que l’on vient leurs proposer (Callie va même avoir l’occasion de pouvoir goûter à un petit coup d’un soir, sans conséquences, ce qu’elle va gentiment décliner car elle n’a pas encore oublié Arizona). Je trouve touchant la façon dont Grey’s Anatomy gère les problèmes que ces deux personnages ont. Il y a Hunt et cette scène qui pourrait être une référence à Ghost sur le toit de l’hôpital et puis il y a Callie dans le bar. Tout cela fait bien évidemment son petit effet et c’est une façon pour Grey’s Anatomy de démontrer que les personnages de la série ont tous des problèmes de solitude. Ils sont seuls. April aussi se sent seule car elle ne se sent pas soutenue, sans parler de Meredith qui est seule dans son lit dans Derek à ses côtés.

L’absence de Derek aurait pu être une façon de tuer la série et finalement, je dirais que c’est tout le contraire. Cela a permis de donner à Meredith une place complètement différente, moins niaise et surtout beaucoup plus intrigante. J’ai envie d’en voir beaucoup plus de Meredith sans Derek car c’est l’occasion de voir un personnage évoluer drastiquement sans être constamment dans l’ombre de son mari. Après tout Grey’s Anatomy a un petit côté féministe donc pourquoi ne pas en profiter pour le mettre encore en avant. Meredith se retrouve avec Bailey et Maggie cette semaine afin de venir à bout d’une tumeur. L’imprimante 3D sert encore une fois à quelque chose et Meredith me fascine avec ses aventures de tumeurs imprimées en 3D. Toute la séquence où tous les médecins se questionnent sur les possibilités pour sauver la patiente est terriblement efficace. Il n’y a rien de nouveau là dedans et pourtant, ce cas médecin m’a passionné comme jamais Grey’s Anatomy n’avait réussi à le faire depuis un sacré bout de temps. Le départ de Cristina a quant à lui laissé un assez grand vide dans l’histoire et Grey’s Anatomy prouve encore une fois que sans elle tout un tas de choses n’ont plus nécessairement de sens.

Note : 9/10. En bref, l’un des meilleurs épisodes de la saison.

Commenter cet article

Gleek 09/02/2015 15:00

C'est vrai que cet épisode était particulièrement bon. Pourtant, au premier abord, il n'avait rien d'exceptionnel, mais toute cette storyline sur le japril est vraiment excellente! Toutes leurs scènes valent vraiment le coup!

Et je suis assez d'accord sur le fait que l'absence de Derek soit une bonne chose : je n'avais pas été très fan du winter finale avec ce fameux départ de Derek, mais finalement c'est une très bonne chose pour Meredith : elle tombe vraiment bas et elle perd tous ses repères sans Cristina et Derek.

Et perso, j'ai adoré cette petite scène entre Miranda-Meredith-Maggie-Amelia devant l'imprimante!
Comme quoi, grey's est vraiment une série qui sait se renouveler même après 11 saisons et le départ de tant de persos...

delromainzika 13/02/2015 11:33

Ouii c'est fou. D'ailleurs, je pense que Grey's est l'une des rares séries a avoir autant évolué en 11 saisons.