Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Témoins. Saison 1. Episodes 5 et 6.

2 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Les Témoins

Critiques Séries : Les Témoins. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Les Témoins // Saison 1. Episodes 5 et 6. Episode Cinq / Episode Six.
SEASON FINALE


Vu les bonnes audiences de la première saison, je suppose qu’une seconde saison est déjà en cours de préparation. Ce n’est pas une mauvaise idée même si l’exécution de cette première saison était sacrément laborieuse. Disons que j’ai eu énormément de mal à voir où est-ce qu’ils ont bien voulu nous emmener. Ce n’est pas que ces deux derniers épisodes sont confus mais simplement qu’ils sont le résultat des deux précédents. Reprendre une saison dans le bon sens après les deux épisodes précédents ce n’était pas très facile. Le seul véritable atout de ces deux épisodes est de parvenir à installer à nouveau un climat de tension qui prend le temps de développer tout ce qui a été préparé. Katz Gorbier retient donc Maisonneuve prisonnier et annonce au fils de ce dernier qu’il va le tuer mais également sa mère et son père. La façon dont Gorbier a évolué au fil de la saison est tout de même sacrément laborieux. Disons que Laurent Lucas est tombé dans la mauvaise parodie, le pire restant probablement ce maquillage qui m’a rappelé les horribles petites créatures qui faisaient peur à nos héros dans Mad Dogs (la série originale, pour le remake américaine on va devoir attendre encore quelques temps pour voir s’ils vont oser faire la même chose ou bien apporter une petite originalité).

Pour en revenir à Les Témoins, le suspense qui s’installe autour de Gorbier dans l’épisode 1.05 est intéressant bien que peu surprenant. Disons que l’on sait plus ou moins comment cela peut se terminer et surtout pour Maisonneuve. Ce serait tout de même étrange que d’éliminer un tel personnage (même si Les Témoins pourrait très bien se poursuivre avec Sandra et seulement Sandra vu que cette dernière est justement l’un des points forts de la série et continue de l’être jusqu’au bout de la saison). Le problème c’est que je n’ai pas vraiment eu envie de découvrir la vérité. Il y a des idées dans ces deux derniers épisodes mais elles sont tout de même assez mal exploitées. En tout cas, je trouve que la façon dont Gorbier va petit à petit disparaître de l’épisode 1.05 afin de donner l’occasion au fils de sortir un peu du lot et sauver tout le monde c’est grandguignolesque. Non pas pour le rebondissement qui est assez logique mais pour la façon dont tout cela est fait. La manière dont le couteau se plante, dont l’adolescent réagit, donc Laurent Lucas réagit lui aussi, errant jusqu’au bout. C’est tout de même étrange de voir une série qui avait si bien débutée terminer de façon aussi étrange.

Le scénario de cet épisode 1.05 est cependant plus lisible que celui des deux précédents. C’est moins confus et cela part un peu moins dans tous les sens même si quelques scènes sont encore là pour nous offrir des rebondissements artificiels et manquant également de surprises. Le dernier épisode nous embarque sur une nouvelle piste, l’histoire de Valérie Leroux, dont la mère aurait été victime d’un viol collectif et les participants éliminés l’un après l’autre. C’est une histoire assez sordide mais qui aurait très bien pu être l’intrigue principale d’un polar scandinave. Sauf que la façon dont Les Témoins est fabriquée n’a pas vraiment les atouts d’un bon polar scandinave. On se retrouve alors avec un film qui a presque un côté parodique. Heureusement que Sandra est là pour donner un peu de substance à toute cette histoire, aux courses poursuites et toute la séquence sur la plage par exemple a beau être un peu facile et peut-être même too-much, elle reste un moment d’action au coeur d’un dernier épisode assez léger. Car tout se joue dans les révélations et la façon dont elles sont amenées petit à petit à nous surprendre. J’aurais tellement aimé croire en Les Témoins mais la série ne nous démontre rien du tout et ce dernier épisode donne surtout l’impression que Les Témoins nous fait une sortie de route en bonne et due forme.

L’histoire de Gorbier n’était pas une fin en soi, pas la fin de la saison alors qu’il y avait encore énormément de choses à voir. La révélation finale manque alors de caractère car le scénario ne sait pas trop dans quelle direction aller et le montre malheureusement. J’aurais bien aimé qu’ils nous montrent les choses sous un angle un poil plus amusant peut-être histoire d’assumer le côté grand-guignol de la série mais elle n’assume rien du tout et préfère tomber la tête la première dans les pièges qu’elle se tend. Reste alors la mise en scène qui est suffisamment soignée pour que ces deux derniers épisodes soient au moins agréable à suivre. C’est fluide, bien plus que la narration, ce qui, en accordant les deux, permet de faire quelque chose de pas si dégueulasse que ça.

Note : 5/10. En bref, fin de saison moins confuse mais décevante.

Commenter cet article