Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey’s Anatomy : One Flight Down

21 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Grey’s Anatomy : One Flight Down

Grey’s Anatomy // Saison 11. Episode 20. One Flight Down.


Ce que j’ai trouvé d’absolument magnifique avec cet épisode de Grey’s Anatomy c’est sa façon de compiler ce qui s’est passé avec ce qui se passe maintenant. La série parvient donc à faire le parallèle entre ce qui s’est passé à la fin de la saison 8 et le crash d’un petit vision à Seattle. J’ai trouvé cette histoire sacrément intelligente mine de rien et elle fonctionne à la perfection car les scénaristes savent très bien ce qu’ils veulent faire de cette aventure. Le but est de faire monter petit à petit la pression autour de tous les personnages qui s’étaient retrouvés dans ce crash et de gérer les conséquences. On a donc Meredith qui ne peut pas s’en remettre avec Cristina dont elle se souvient et qui n’est plus dans les parages pour la soutenir, mais on a également Arizona. Les deux femmes ont donc une place importante dans cet épisode qui fonctionne à la perfection. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la série aille dans cette direction et encore moins à ce moment de la saison alors que Derek avait disparu dans l’épisode précédent. L’une des intrigues les plus importantes de cet épisode ce n’est donc pas forcément le petit crash et toutes les conséquences que cela peut avoir sur chacun des personnages de la série mais bien tout ce qui gravite autour et notamment la disparition de Derek.

Derek a été un personnage très important de Grey’s Anatomy mine de rien et je me demande vraiment ce que cherche à faire la série. Le départ de Derek ? Je n’y crois pas. Ce serait tout de même bête de dire au revoir à ce personnage alors qu’il était en train de me plaire à nouveau dans la série. Je ne m’y attendais pas du tout. La façon dont ce crash apparaît comme un élément déclencheur pour faire peur à chacun des personnages au Grey Sloan Memorial Hospital est un choix judicieux. J’aime beaucoup quand dans Grey’s Anatomy les choses sont gérées de cette façon car cela veut dire que les personnages sont touchants, qu’ils ont des problèmes dans leur vie et que d’un point de vue de narration cela ne peut tout simplement que fonctionner. En tout cas, cet épisode se concentre aussi sur les autres personnages qui, en trame de fond n’ont pas rien à faire. Je pense à Alex par exemple qui parvient à être touché par sa propre existence. Ce qu’il confit à Arizona sur son mal-être est sacrément bien ficelé. Ensuite nous avons aussi Richard qui a lui aussi eu droit à sa part du gâteau étant donné qu’il sert d’introduction à l’épisode. La façon dont cet épisode introduit le crash est tout de même à la fois drôle et soufflante. Je ne m’y attendais pas du tout.

Je me demande si au fond le but de cet épisode n’est pas de faire un parallèle entre les deux crashs afin de dire que l’on peut reconstruire sa propre vie même si l’on a vécu quelque chose qui semblait la briser à tout jamais. Je ne sais pas du tout si au fond des personnages comme Owen et Amelia ont leur importance mais eux aussi ont des problèmes à gérer dans leur histoire et cet épisode se trouve faire les choses dans le bon sens. Grey’s Anatomy ne veut pas que les choses soient très faciles dans la série et c’est tout à l’honneur de Shonda Rhimes. En tout cas, je ne peux que l’encourager à poursuivre dans cette direction qui est probablement l’une des meilleures choses qu’il soit. Finalement, la disparition de Derek est forcément imposante à la fin de l’épisode et je me demande vraiment ce que nous réserve ce cliffangher. Je ne peux pas croire que Shonda Rhimes puisse liquider Derek (même si je suppose que le but de Grey’s Anatomy est aussi de transformer Meredith en sa propre mère et il n’y a rien de mieux que ça pour le faire). L’avantage de cet épisode est aussi de rappeler que ce qui s’est passé dans les saisons précédentes influence toujours les personnages.

Note : 8/10. En bref, un très bel épisode qui rappel que la série n’a rien oublié de son passé.

Commenter cet article

Gleek 21/04/2015 21:11

Encore une fois un excellent épisode! Tout ce qui autour du crash était très bien géré surtout le début avec cette scène Meredith/Arizona, le seul bémol de l’épisode c'est Owen et Amelia qui ont une intrigue un peu tache au milieu de tout ça et puis Stéphanie qui n'arrive tjrs pas à être intéressante (je suppose qu'avec le gros final que nous réserve Shonda, stéphanie va peut être mourir pour faire de la place...)