Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 37 - The Bridge (US) (Saison 2)

12 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2014-2015

[CLASSEMENT] - 37 - The Bridge (US) (Saison 2)

J’ai beau tourner la question dans tous les sens, j’ai beaucoup aimé cette saison 2 de The Bridge (US). Beaucoup de gens sont probablement passés à côté de cette série, même de cette saison 2 et pourtant, je trouve que cette saison a su géré de façon un peu plus intelligente les personnages dans leurs diverses intrigues tout en sortant de l’inspiration d’origine (puisque la saison 2 de The Bridge (US) n’a rien à voir avec la saison 2 de Bron/Broen). La saison a démarré de façon assez légère, sans trop en faire et en gérant de façon intelligente les intrigues. L’arrivée de Franka Potente dans cette saison 2 a aussi été salutaire. La série a pu développer un nouveau personnage particulièrement fort dont on ne sait pas grand chose au départ et qui va développer son histoire au fur et à mesure. L’avantage c’est qu’Eleanor est un personnage féminin et que The Bridge (US) est une série avec une héroïne. La relation entre Marco et Sonya est détruite au début de la saison par ce qui s’était passé dans la saison précédente. En effet, Sonya avait trahi la confiance de Marco en lui faisant croire que son fils avait été retrouvé en vie alors qu’il était mort. C’était quelque chose de particulièrement touchant et la saison 2 gère les conséquences de façon très intelligente. Marco a perdu tout ce qu’il avait : sa famille. Sa relation avec sa femme part en lambeaux et tout ce qui lui reste maintenant c’est son besoin de se venger.

La direction est un peu flou au départ mais je trouve que la charge émotionnelle que gère The Bridge (US) est gérée de façon intelligente tout au long de la saison. Le tueur de l’an dernier n’était pas l’aspect le plus intéressant de la série et du coup, cette année ils tentent de nouvelles choses et c’est une excellente nouvelle. On se rapproche alors du personnage dans un univers ultra sombre. Dès le second épisode The Bridge (US) reprend du poil de la bête et se concentre sur toutes les diverses intrigues a commencer par Eleanor mais également Fausto Galvan, sans parler de la relation complexe entre nos deux inspecteurs préférés. Les scénaristes ont complètement changé la dynamique de la série et c’est une excellente nouvelle afin de ne pas nous donner l’impression que la série va faire des choses complètement différentes. Car cette saison, en plus d’être assez efficace d’un point de vue thriller, c’est surtout du point de vue de l’émotion et du côté ultra sombre. Au delà de l’histoire que la série tente de développer avec Marco, c’est aussi une vraie quête cette saison pour l’identité de chacun des personnages de la série. Sonya a beau oublier un peu ses problèmes psychologiques (ce qui est décevant), Diane Kruger reste fidèle à elle même du début à la fin. Je dirais même que je suis déçu qu’elle n’ait pas eu l’occasion d’en faire beaucoup plus.

Elle aurait mérité une saison 3 rien que pour voir comment Sonya peut encore évoluer après cette saison qui n’a eu de cesse de la mettre dans tous les sens. Steve et Charlotte de leur côté ont été un peu écartés du reste de la saison mais ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus important non plus. Surtout que d’un point de vue des liens entre les personnages et les intrigues, c’est beaucoup plus fluide que la saison précédente. Demian Bichir est l’une des révélations de la saison 2 bien qu’il était déjà très bon dans la première. Le face à face qu’il va avoir avec Tate au milieu de la saison est l’un des plus intenses. Daniel et Adriana sont là aussi pour jouer les personnages annexes, créer d’autres opportunités. Toute l’histoire mettant en scène la CIA en parallèle n’a pas forcément apporté grand chose mais peut-être qu’au fond, le but était surtout de développer d’autres choses, complètement différente. Eleanor et Sonya ont eu une histoire assez similaire, sans pour autant changer la dynamique de la série et cela a permis de voir quelque chose de légèrement différent. Eleanor est donc la vraie héroïne, surtout dans le dernier épisode. En plus d’être une femme d’action, c’est une femme qui agit et qui permet à The Bridge (US) d’évoluer dans une solide direction tout au long de la saison.

Commenter cet article