Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blood and Oil. Saison 1. Episode 2.

3 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blood and Oil

Critiques Séries : Blood and Oil. Saison 1. Episode 2.

Blood & Oil // Saison 1. Episode 2. The Ripple Effect.


Personne ne peut résister au charme de Hap Briggs. Que cela soit sa femme, ses enfants, ses partenaires d’affaire ou autres, tout le monde semble être hypnotisé par Hap, fugitivement et littéralement. De toute façon, il a survécu aux années 80, il peut bien survivre à n’importe quoi. Dans ce nouvel épisode, nous sommes ainsi introduit aux multiples facettes de la dynastie Briggs et surtout du patriarche de la famille, Hap. Ce dernier a pour habitude d’imaginer les choses à sa façon et d’être toujours deux pas en avant sur les autres. Il est charismatique, sans pitié et surtout chanceux. Mais ça, il le sait très bien et en abuse peut-être parfois un peu. Sauf qu’il a aussi une faiblesse : ses enfants. Et c’est une assez grosse faiblesse pour lui. Pour quelqu’un d’aussi intelligent et capable de lire dans la pensée des autres, il a tout de même fait un sale boulot à comprendre Wick. Mais c’est aussi le fait que Wick n’est pas un très bon menteur de toute façon. Hap ne veut pas croire que son fils pourrait lui vouloir du mal et je suppose que ses enfants vont être rapidement responsable de sa chute dans les épisodes à venir. Le mariage de Hap avec Carla reste quant à lui assez mystérieux mais l’on a appris qu’elle ne veut pas faire de déclaration d’amour, enfin qu’elle n’en a en tout cas pas fait depuis un sacré bout de temps.

Pour un homme qui est aimé de ceux de qui il est entouré, il semblerait qu’il manque d’affection de la part de sa propre famille. C’est bien que quelque chose cloche tout de même ? Et c’est aussi probablement pour ça qu’il est aussi conciliant avec les mensonges de son fils.

Hap - « No son of mine would put a gun in my face. You saw how he reacted today. He told me he loved me. I don't remember the last time you said that. »

Mais d’un autre côté, quand on voit Hap dire cela à Carla, on comprend qu’il est capable de comprendre aussi ce qui va dans son sens et donc dans son propre intérêt. Ce que je ne comprends cependant pas c’est pourquoi Blood & Oil semble être aussi ronronnante. Ce n’est pas une mauvaise série à proprement parler mais disons qu’elle ne va pas au bout des choses. Sa façon d’utiliser ses thématiques sont assez lourdes et pas toujours très intelligentes. C’est comme si toute la série était construite de façon très étrange. Cela me rappelle un peu cette série de ABC construite autour d’une tromperie (Betrayal). C’était une série assez peu péchu qui fonctionnait sur des trucs assez vieillots.

Si la série cherche à parler de quelque chose c’est aussi le fait que Cody ne le sait probablement pas encore mais elle est avec un diable personnifié. Billy ne le sait probablement pas encore non plus mais il est clairement en bonne route pour le devenir. Mais encore une fois, Blood & Oil est trop tendre et ne parvient pas à faire des choses suffisamment fortes et folles. Elle ne veut pas de twists façon TGIT, elle veut rester très classique et terre à terre. Ce qui manque déjà à Blood & Oil ce sont des twists qui nous donnent envie de revenir. Carla est aussi quelqu’un de très étrange qui garde des secrets sous le nez de son mari. Notamment au sujet de Lacey, de AJ et de leur relation. Elle tente de manipuler au mieux Hap dans le but de servir sa relation avec ses enfants. Pas mal. Finalement, ce second épisode est assez mal fichu. Toujours plongée dans cette ambiance lugubre et ennuyeuse, la série ne sort pas de ses gons et c’est dommage. Les secrets, les mensonges, les trahisons, etc. cela devrait être des terrains efficaces qui sont ici très mal utilisés.

Note : 4/10. En bref, malgré des idées cela reste assez ennuyeux.

Commenter cet article