Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y’a t-il trop de séries ?

9 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Série Express

Y’a t-il trop de séries ?

Il y a dix ans maintenant, ma passion pour les séries commençait vraiment. C’était les années où je découvrais des séries comme Desperate Housewives, Lost, Grey’s Anatomy, Dr House et j’en passe. Durant ces années là, j’ai découvert pas mal de séries qui m’ont suivi durant toute leur vie. J’ai vécu l’envolée des créations originales des séries du câble, la multiplication des séries françaises mais aussi l’arrivée de nouveaux acteurs comme Netflix, Hulu, Amazon, Yahoo et même Youtube (si l’on prend pour exemple la production de Bryan Singer : H+, peu connue et pourtant assez intelligente pour de la SF mystérieuse). Quoi qu’il en soit, cela me fait me poser une question : n’y a t-il pas trop de séries ?

Plus le temps passe, moins j’ai de temps pour en regarder mais le constat est aussi terrible : en plus d’avoir moins de temps pour regarder de nouvelles séries, il y a en a de plus en plus de nouvelles qui s’offrent à moi. Il me faut faire un tri de plus en plus difficile alors qu’il y a quelques années encore, je n’avais pas forcément ce choix à faire. Le manque de temps m’a aussi imposé de ne plus vous parler de toutes les séries chaque semaine mais de prendre le temps d’écrire des petits bilans. Et si la recrudescence de ces bilans sur le blog se fait probablement ressentir aussi chez vous, ce n’est pas que le manque de temps qui me l’impose. J’ai de plus en plus envie d’enchaîner les épisodes, de ne plus consommer les séries comme avant. J’ai pris un malin plaisir à binge-watcher The Knick, Transparent (et je n’ai pas fini la saison 2 à l’heure où l’écrit ces lignes), You’re the Worst et même tout un tas d’autres choses comme Manhattan et prochainement, je vais m’atteler à d’autres binge-watch comme The Royals ou Girlfriend’s Guide to Divorce. Avec la multiplication des séries, j’ai de moins en moins de temps pour écrire dessus de façon aussi assidue qu’auparavant.

Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, d’autant plus que cela permet aussi de créer de la compétitivité entre les chaînes, de comparer la qualité. Je crois que les séries n’ont jamais été aussi bonne que ces dernières années. Cela a poussé des acteurs comme Amazon et Netflix à être présent sur le devant de la scène car pour exister dans les médias, ils ont besoin de faire des coups médiatiques et quoi de mieux que d’avoir des séries de qualité. En lançant des séries comme Sense8, Unbreakable Kimmy Schmidt, etc. Netflix a su faire parler de son univers sans pour autant qu’il n’y ait de noms immuables derrière. Les Washowskis c’est certes gros mais cela reste moindre à côté de certains autres réalisateurs et producteurs comme David Fincher et Martin Scorsese qui ont travaillés sur HBO ces dernières années et reviennent très prochainement avec des nouveautés. HBO a toujours su exister de par la qualité de ses programmes. C’est sur ce créneau que tente d’exister Netflix ou même Amazon alors que ce dernier acteur est présent dans les cérémonies de récompenses (avec Transparent et son héros incarné par Jeffrey Tambor). Mais Amazon n’a pas lancé que Transparent dans le registre des séries de qualité : Red Oaks, Mozart in the Jungle, Man in the High Castle et j’en passe, tant de séries qui ont pu marquer par leur originalité et leur qualité.

En 2015, Netflix a lancé 12 nouvelles séries sans compter les séries animées pour enfants (au nombre de 6). En 2014, Netflix n’avait lancé que 2 nouveautés et 3 en 2013. Tout cela n’est pas prêt de ralentir alors que Netflix ambitionne de sortir des séries plus régulièrement, quitte même à submerger ses téléspectateurs même si ces derniers ont la chance d’avoir un algorithme qui pourra les conseiller selon ce qu’ils ont envie de voir ou non. Accessoirement, Amazon reste assez équilibrée avec 3 nouveautés en 2015 et en 2014 (contre 2 en 2013). Mais cela reste important alors que Amazon ambitionne de sortir une saison de série tous les mois. Cela risque bien d’arriver à un moment donner. Dernière acteur important : Hulu. Avec 3 nouveautés lancées en 2015, en 2014 et 5 en 2013, c’est le seul acteur qui semble avoir tendance à prendre les choses plus à la légère mais cela n’inclus pas le rachat de The Mindy Project dont ils diffusent la saison 4 depuis septembre (et une saison de 26 épisodes, contre de 20 en moyenne pour la série depuis la saison 1). Il ne reste pas forcément grand chose de beaucoup de séries lancées et certaines (pourtant des pépites) sont passées inaperçues mais ces acteurs du streaming sont importants afin de développer encore et encore les séries.

En ambitionnant de faire beaucoup plus de choses, chacun des diffuseurs de séries tentent d’avoir chacun leurs propres nouveautés, de faire des choses différentes (comme par exemple Comedy Central ou Adult Swim qui créé des séries qui sortent du lot, même FXX qui a dû se démarquer de la maman FX afin de proposer des séries plus originales : Man Seeking Woman en fait partie par exemple). Quoi qu’il en soit, c’est en multipliant les acteurs et la concurrence que chacun a voulu créer son propre contenu. Les téléspectateurs ne veulent plus trop revoir d’anciennes séries, la syndication n’est plus un business aussi lucratif qu’il n’y a quelques années car les téléspectateurs n’ont plus autant de temps pour revoir de vieux épisodes. Ils sont donc besoin de contenu frais afin de les attirer vers les nouveautés de chacun. Quand une chaine comme WeTV tente d’attirer Eli Roth pour une série d’horreur, ce n’est pas par hasard, ou bien UP Network qui a tenté une série policière légère. Sans compter sur Yahoo et le rachat de Community qui a fait beaucoup de bruit pour finalement un gouffre financier. Mais tous les paris sont risqués et pas toujours réussi. Honnête, je pense aussi que la multiplication des diffuseurs et des séries a fait que les téléspectateurs deviennent de plus en plus exigeants et moins fidèles.

Je le vois moi-même. Je m’attache moins à beaucoup de séries qu’auparavant. J’ai encore énormément de sympathie pour certaines vieilleries comme Grey’s Anatomy ou New York Unité Spéciale mais je m’attache moins à certaines nouveautés qui sont pourtant de qualité mais que je n’ai pas nécessairement hâte de retrouver chaque semaine comme cela a pu être le cas auparavant. Auparavant, on avait le temps de revoir des séries, parfois même de suivre à la fois la diffusion américaine et la diffusion française juste pour le plaisir. Mais ce temps, je ne l’ai personnellement plus du tout et je ne pense pas être le seul à être dans ce cas. C’est terrible mais d’un autre côté, c’est aussi une façon de dire qu’il y a de plus en plus de bonnes séries à regarder si je n’ai plus le temps de re-regarder celles que j’aime déjà. Je pense à mon marathon X-Files entamé il y a deux ans et que je n’ai toujours pas terminée. Cette série, je l’aime de tout mon coeur depuis que je la regardais avec ma mère à la fin des années 90/début 2000. Je sais que je dois perdre encore un peu mon temps sur certaines séries que je continue de regarder certainement par masochisme mais je n’ai jamais changé. Cependant, je sais que je regarde beaucoup plus de séries qu’auparavant et que je parle beaucoup moins de séries.

Un moment arrivera où je devrais faire de nouveau des choix, regarder des séries autrement et en abandonner d’autres. Ma vie privée me prenant beaucoup plus de temps qu’auparavant, accompagné de ma vie professionnelle, les séries sont en train de perdre petit à petit ce lien immuable qu’elles avaient créées avec moi. Quand on sait qu’il y a eu 400 nouvelles séries en 2015 contre 211 en 2009 rien qu’aux Etats-Unis, c’est là que l’on se rend compte du problème et que l’on ne peut qu’être de plus en plus noyés par l’envie de toutes les voir et pas le temps qui va avec.

Commenter cet article

moi59 13/01/2016 12:49

je tri par moi même mais aussi en lisant le blog
mais surtout je n' hésite plus abandonner rapidement ou a regarder en avançant certains episodes

Florian 11/01/2016 18:58

Pour ma part, cela fait un moment que je n'ai plus le temps...
J'ai du mal à être au courant de toutes les nouvelles séries qui se produisent... donc j'attends les dossiers sur les séries a ne pas manquer (comme celui que tu as fait pour les fêtes)
Les quelques sitcoms que je regarde encore le sont en bingewatch

j'ai tendance a ne pratiquement plus regarder de séries provenant des grands Network
Et pour les autres, il faut que le pitch me parle vraiment et que la série aient de bonnes critiques.

Hs: va tu faire un article commentaires sur le dernier Golden Globes ?

Ilwan 10/01/2016 13:26

Pareil que les autres, un sous-dossier avec près de vingt pilotes de séries à regarder, un autre avec avec des séries en cours ou à regarder... Bref...les week-end, et les vacances ne suffisent même plus à rattraper le retard.. Sans compter s'il faut prendre en compte également les séries anglaises, scandinaves, australiennes (la diffusion française a fini par me rattraper dans mon visionnage de Miss Fisher Murder Mysteries), l'équation s'avère encore plus compliquée voire impossible à résoudre.

rachidus 09/01/2016 22:03

Tu arrives quand même à nous faire découvrir des petits bijoux que je n'aurai jamais connu grace à toi. Je te trouve courageux d'en suivre certaines. J'ai dû faire moi aussi un choix j'en ai abandonné certaines comme : izombi, nurse jackie et d'autres que j'aimais bien mais je ne peux pas passer mon temps sur l'ordi je dois trier et mon tri passe par super blog et tes superbes critiques jamais méchantes et toujours pertinentes. Merci

rachidus 09/01/2016 22:02

Tu arrives quand même à nous faire découvrir des petits bijoux que je n'aurai jamais connu grace à toi. Je te trouve courageux d'en suivre certaines. J'ai dû faire moi aussi un choix j'en ai abandonné certaines comme : izombi, nurse jackie et d'autres que j'aimais bien mais je ne peux pas passer mon temps sur l'ordi je dois trier et mon tri passe par super blog et tes superbes critiques jamais méchantes et toujours pertinentes. Merci