Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey’s Anatomy. Saison 12. Episode 13.

11 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey’s Anatomy. Saison 12. Episode 13.

Grey’s Anatomy // Saison 12. Episode 13. All Eyez on Me.


Cet épisode est malade. Mais c’est une maladie bénigne pour une série comme Grey’s Anatomy qui a énormément de personnages à gérer en même temps et peu de temps pour le faire. Oui, la série a toujours été une série avec un large casting avec des tas de choses à nous raconter mais j’ai l’impression que dans cet épisode tout est trop. Du coup, la température monte rapidement et Grey’s Anatomy est malade. En se concentrant sur quelque chose de beaucoup plus global avec cet épisode, Grey’s Anatomy a trop de choses à raconter et du coup, il y a tellement peu de temps pour développer certaines choses que l’on a donc l’impression que certaines choses sont sous développées. Au départ, cet épisode embarque Callie, Meredith, Bailet, Jackson et Jo sur une opération particulièrement complexe sur un patient atteint de cancer. L’amputation est un moment assez peu séduisant, encore plus quand on voit le corps de cet homme unijambiste. Je ne savais pas que ce genre de choses était possible et au fond, Grey’s Anatomy a toute mon attention sur le sujet mais en parallèle il y a encore d’autres intrigues développées tout au long de l’épisode avec d’autres personnages, quitte même à nous perdre complètement. Car si notre équipe de rêve s’occupe d’un patient d’un côté, au Grey Sloan Memorial il y a là aussi des trucs pour chacun des membres du casting : Maggie, Deluca, Karev, April, Penny, Stephanie, Hunt, Ben, Amelia, Webber, Riggs et Arizona.

Imaginez un peu chacun de ces personnages au centre d’un épisode de Grey’s Anatomy. C’est la cacophonie ambiante et malheureusement, on ne peut pas dire que cela joue à l’avantage de Grey’s Anatomy. La série s’est trop éparpillée cette semaine même si certains éléments restent agréables, notamment par rapport à la tension dramatique que l’épisode parvient à installer autour de ses personnages. On ne s’ennuie donc pas une seule seconde et c’est déjà pas mal. Sauf que l’ennui n’est pas ce sur quoi cet épisode se devait de se concentrer. Ensuite, après avoir étiré en longueur l’histoire de Maggie et Deluca et leur relation secrète pour trop longtemps, je dois avouer que je ne sais pas vraiment dans quelle direction aller. Karev dit enfin à Maggie que tout le monde se contrefous désormais des relations amoureuses entre les membres du staff de l’hôpital. Si c’est vérifiable ici, c’est aussi le cas pour le téléspectateur. On en a déjà tellement vu par le passé que maintenant, on a envie de se concentrer sur une évolution différente, peut-être plus directe des personnages. Surtout que ce n’est pas comme si les romances secrètes n’est pas quelque chose que Grey’s Anatomy a déjà utilisé par le passé et de nombreuses fois.

Du coup, ce nouvel épisode de Grey’s Anatomy avait des trucs sympathiques à raconter mais ils sont noyés par le fait que la série n’a pas le temps de raconter quoi que ce soit en prenant son temps. Finalement, Grey’s Anatomy a donc des tas d’idées mais elle ne sait pas quoi faire de chacun de ces fameuses idées. Du coup, le téléspectateur s’égare un peu au milieu de tout ça et c’est vraiment dommage.

Note : 4/10. En bref, déception.

Commenter cet article

vts 11/03/2016 20:29

Je ne suis pas d'accord l'épisode était super, je n'ai pas vu le temps passé. Je ne trouve pas que c'était la "cacophonie" m'enfin chacun son avis sur ce point. En revanche je suis totalement d'accord sur le fait qu'il y a trop d'acteur !! On pourrait en viré la moitié ..

delromainzika 29/03/2016 11:48

Peut-être pas la moitié mais je virerais bien 2-3 personnages ^^dont 1 important