Critiques Séries : La Brea. Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : La Brea. Saison 1. Episode 6.

La Brea // Saison 1. Episode 6. The Way Home.

 

La Brea est une série plus intéressante lorsqu’elle se repose sur ses personnages et les émotions plutôt que sur ses effets spéciaux dégueulasses. Pour autant, les personnages de La Brea ne sont pas suffisamment développés. Ils sont tous très simplistes et parfois même des stéréotypes du genre. Je pense notamment à Eve et Gavin. L’historie de leur mariage aurait pu apporter quelque chose d’intéressant mais étant donné que l’on n’a pas suffisamment appris à les voir ensemble dès le premier épisode, difficile de voir ce que La Brea veut réellement faire de ces deux là. La relation entre Josh et Izzy avec leurs parents est pour le coup bien plus intéressante. Cela permet de cerner un peu mieux qui sont leurs parents. Eve se sent coupable étant donné qu’elle ne croyait pas Gavin au sujet des visions. Leur scène de rupture, racontée en flash-back, est probablement ce que cet épisode a fait de plus intéressant dans le but de faire grandir les personnages. On sait qu’elle l’aime toujours.

 

Toute cette façon n’est pas parfaite mais elle a le mérite de faire des propositions plus intéressantes dans cet épisode que lorsque l’on a tous ces effets spéciaux dégueulasses. Levi et Eve vont partir à la rencontre de Diana (qui va mourir avant la fin de l’épisode) et qui est devenue complètement folle après avoir passé trois ans dans la faille. Maintenant que la faille s’est refermée à la fin de cet épisode, j’espère que La Brea va éviter de répéter ce schéma constant du sauvetage. Après tout, j’ai l’impression de voir les mêmes épisodes depuis deux ou trois semaines avec une mission de sauvetage qui échoue encore et encore. C’est mignon de voir les personnages ouvrir un peu plus leurs esprits face à ce qui leurs arrive. Cela permet de donner de la texture et de créer de l’émotion à La Brea. La série a beau ne pas être très réussie, elle a le mérite d’avoir du potentiel et de tenter (en vain pour le moment) de l’exploiter au mieux.

 

Marybeth est peut-être un personnage que j’ai sous estimé. Trop enfermée dans cette histoire de drogue avec son fils au début, elle se révèle ici bien plus intéressante. Peut-être que La Brea devrait donner plus de place aux émotions avant l’action. Cela fait plusieurs épisodes que l’on n’a pas eu droit à une créature préhistorique (ce qui est étonnant tout de même) mais cela permet à la série de s’étaler sur d’autres sujets. Sans parler du Fort de l’épisode précédent qui n’était pas vraiment l’intrigue que j’attendais.

 

Note : 5/10. En bref, en donnant plus de place aux personnages pour grandir, La Brea s’améliore. Narrativement cela reste cependant assez faible, mais la série a du potentiel.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article