Critiques Séries : 9-1-1: Lone Star. Saison 3. Episodes 14 et 15.

Critiques Séries : 9-1-1: Lone Star. Saison 3. Episodes 14 et 15.

9-1-1: Lone Star // Saison 3. Episodes 14 et 15. Impulse Control / Down to Clown.

 

Je trouve la mécanique de cet épisode assez originale dans son ensemble alors qu’un homme est le lien de tous les cas de la semaine. Un homme qui a des problèmes de colère se retrouve coincé constamment dans tout un tas de situations embarrassantes à cause de ses excès de colère. Cela commence au drive d’un fast food, puis au match de lutte de son fils, puis sur la route avec une affaire de « road rage » etc. Tout est lié autour d’un homme et plus les situations s’enchaînent plus cela devient assez fun à suivre dans son ensemble. Tout cela a clairement été fait pour faire un lien avec Strand qui a lui aussi des problèmes pour gérer ses excès de colère. Je ne m’attendais pas tout à ce que la série aille dans cette direction et relie l’intrigue de l’épisode avec celle de l’un de nos héros. Je ne m’attendais pas à la fin de cet épisode où l’homme qui se retrouve sur toutes les situations va finir par tuer quelqu’un. Cela permet de voir aussi à quel point les pompiers sont face à des dangers tous les jours et que ceux-ci sont parfois difficiles à gérer. Les problèmes de ce genre là peuvent arriver même aux meilleures personnes et ruiner tellement de vie.

 

9-1-1: Lone Star aime bien (comme la série mère) parler de sujets de société dont on ne parle pas forcément ou très peu. L’histoire de cet épisode est la synthèse plutôt intéressante de tout ce qui a été fait autour de Strand depuis quelques temps maintenant. « Down to Clown » emploi quelque chose de différent mais permet à Strand d’évoluer. Il était temps que cette intrigue commence à prendre fin car on ne peut pas dire qu’elle était jusqu’à présent réellement percutante. Je dirais même qu’elle était presque décevante jusqu’à ce qu’elle soit associée au cas de la semaine dans « Impulse Control ». Owen est alors obligé de confronter son passé en thérapie ce qui délivre finalement quelque chose de bien meilleur que je n’aurais pu l’imaginer au départ.

 

En parallèle, la petite histoire d’animaux de compagnie de TK et Carlos est amusante. Je ne m’attendais pas spécialement à ce que la série revienne à quelque chose de fun autour de ces deux personnages rapidement mais cela offre une opportunité plus légère et amusant avec ces deux personnages. Leur relation est vraiment touchante et en même temps attachante pour tellement de raisons. Au fil des saisons, 9-1-1: Lone Star a su créer une vraie relation que l’on a envie de suivre à chaque épisode. La présence de Dominic Burgess (Feud) apporte quant à elle là aussi quelque chose d’amusant à l’épisode. 9-1-1: Lone Star a vraiment su trouver un bel équilibre et se démarquer de la série mère à sa façon. Cela change de la première saison de la série qui était presque catastrophique tant elle n’arrivait pas à trouver le bon ton, le bon développement à donner à ses personnages ou des affaires réellement palpitantes.

 

Note : 6.5/10. En bref, 9-1-1: Lone Star continue d’évoluer dans la bonne direction. J’ai hâte de voir la suite de la saison.

Prochainement sur M6

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article