Critique Ciné : Joyeuse Retraite 2 (2022)

Critique Ciné : Joyeuse Retraite 2 (2022)

Joyeuse Retraite 2 // De Fabrice Bracq. Avec Michèle Laroque, Thierry Lhermitte et Constance Labbé.

 

La France aime créer des franchises de comédies dès que le premier volet fait un petit succès. C’est le cas de Joyeuse Retraite qui en 2019 avait connu son petit succès. Je crois qu’après avoir vu Joyeuse Retraite 2, ce qui symbolise au mieux le film c’est l’âne. Car oui, il y a un âne dans le film et le film est aussi bête qu’un âne. C’est mauvais dans tous les sens, notamment car les personnages ne sont jamais attachants et qu’ils deviennent tous rapidement de vraies têtes à claques. Le premier volet n’était pas fameux mais cette suite au Portugal accumule en plus de ça tous les clichés sur les portugais. C’est à la fois gênant et terriblement raciste. La bande annonce était déjà un signe mais le film n’a rien à raconter. Il se contente de proposer une récitation de mauvaises blagues où même le casting semble se demander ce qu’il fout dans cette galère. Fabrice Bracq n’a jamais été un bon réalisateur de comédies françaises mais qu’à côté de Joyeuse Retraite 2, le premier volet passe pour un chef d’oeuvre. Car pour le coup c’était de la comédie ratée mais qui avait le mérite de laisser cabotiner son casting tout en se laissant consommer. 

 

lls pensaient enfin passer une retraite tranquille… 3 ans ont passé. Marilou et Philippe décident de faire découvrir à leurs petits-enfants leur nouvelle maison de vacances au Portugal. Mais une fois sur place, ils découvrent horrifiés que la maison est encore en chantier ! Ce n’est que le début des galères pour les grands-parents car bientôt… ils perdent les gamins. Il ne leur reste plus que deux jours pour les retrouver, avant que leurs parents ne les rejoignent…

 

Michèle Laroque et Thierry Lhermitte sont ridicules, ennuyeux et ennuyés. Aucun des deux acteurs ne fait un effort et l’on se retrouve donc avec un pot pourri de tout un tas de trucs qui ne fonctionnent pas. Mais ce qui me désole encore plus c’est qu’une comédie générationnelle se transforme en blagues racistes sur les portugais. On est en 2022 et on produit encore des films de ce genre là. Au début je pensais au moins apprécier Joyeuse Retraite 2 comme une sous-version de La Maison du Bonheur de Dany Boon mais il n’en est rien. Joyeuse Retraite 2 c’est un téléfilm de luxe qui même en qualité de téléfilm serait plus que limite. Je suis quelqu’un de très bon public et j’ai du respect pour les deux acteurs principaux mais ce n’est pas possible de produire des navets pareil. Reste Nicole Ferroni, seul élément à sauver de ce naufrage. Et encore, la pauvre elle n’a pas vraiment été aidé par le scénario. Il faut que l’on arrête de faire ce genre de cinéma en France, ce n’est plus possible de balancer autant d’argent par les fenêtres pour divertir les gens en les pensant aussi abrutis. 

 

Note : 0/10. En bref, la quintessence même de ce qui ne va pas dans le cinéma français. 

Sorti le 20 juillet 2022 au cinéma - Disponible en VOD, Blu-ray et DVD

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article