Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fargo. Saison 1. Episode 5. The Six Ungraspables.

17 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fargo

vlcsnap-2014-05-17-12h45m08s156.jpg

 

Fargo // Saison 1. Episode 5. The Six Ungraspables.


En voilà un épisode intéressant de Fargo. Cette série est en un rien de temps devenue une à voir absolument. Il faut dire que la qualité est au rendez-vous à chaque nouvel épisode ce qui encourage forcément le téléspectateur à aller beaucoup plus loin dans la série (et ce même si les audiences ne sont pas particulièrement brillantes). Les choses évoluent dans cet épisode après l’épisode précédent qui faisait plus dans la contemplation. L’épisode s’ouvre sur un flashback nous permettant de comprendre le moment où Lester a acheté un pistolet. Ce n’était pas forcément ce que la série a fait de plus nécessaire mais cela permet avant tout de donner à la série de la matière à travailler sur ses personnages. On comprend donc le contexte dans lequel était Lester et surtout pourquoi il est tombé là dedans tout simplement. J’ai trouvé ça assez réussi et surtout cela s’intègre très bien au reste de l’épisode. C’est un peu comme la semaine dernière quand la série nous avait offert un flashback sur Stavros et la manière dont il s’est sorti du trou avec de l’argent qu’il a trouvé entreposé dans la neige. De l’argent qui va lui amener finalement tout un tas de problèmes. Mais pour en revenir sur le flashback de Lester, celui-ci était très bien construit et mis en scène. Je crois que de toute façon, Fargo a fait un parcours sans fausse note de ce point de vue là pour le moment.

Surtout que cela permet aussi de montrer à quel point Lester est tout de même ravagé par moment. Il ne semble jamais vraiment savoir ce qu’il veut. C’est compréhensible mais assez drôle par la même occasion. Par ailleurs, nous avons toujours Gus. Ce dernier est persuadé de sa théorie et forcément, je suis passionné par tout ce qui se passe autour de ce personnage. Surtout quand on sait que Gus a Malvo dans son viseur. La scène de la voiture et des phares dans la seconde partie de l’épisode était excellente. Surtout que cela permet aussi de faire monter la tension petit à petit. La manière dont elle est mise en scène créé de la peur pour Gus. Je suppose que ce dernier va mourir avant la fin de la saison, ce n’est pas possible autrement mais en tout cas, le face à face avec Malvo de l’épisode précédent reste encore dans les mémoires et permet à cet épisode de gagner encore plus en intensité. C’est excitant une série qui prépare des choses en faisant monter la pression. Après tout, c’est tout ce que l’on peut attendre de Fargo. Malvo a su prouver qu’il était malin et il le trouve à plusieurs reprises dans cet épisode. Pourtant, Malvo n’est jamais le personnage le plus présent dans Fargo.
vlcsnap-2014-05-17-13h40m17s225.jpgBien au contraire, c’est un personnage de l’ombre et c’est ce qui rend celui-ci encore plus mystérieux et passionnant à la fois. Le fait qu’il puisse espionner Greta ajoute forcément des enjeux et surtout nous laisse espérer quelque chose pour la seconde partie de la saison. Cet épisode se devait d’inverser la tendance et la série sait très bien le faire avec beaucoup de simplicité et de folie. Malvo est aussi un vrai cinglé. J’aime beaucoup tous les dialogues que ce personnage peut sortir à longueur d’épisodes. C’est bien souvent une manière de le transformer en personnage encore plus étrange et fou. Par ailleurs, j’ai aussi beaucoup aimé le moment entre Ida et Molly. Il faut dire que j’adore Molly depuis le début de la série. Elle est le personnage le plus intelligent de Fargo et elle sait très bien ce qui se cache derrière Lester. Et puis il y a Gus qui a découvert le jeu caché de Malvo. La série permet cependant d’ajouter un peu d’éléments sur la mort du chef de la police. Mine de rien, Fargo ne s’est pas vraiment concentrée sur cette partie de l’histoire alors qu’il y a largement de quoi creuser. C’est bête car je pense qu’il y a un peu plus à faire en relançant cette histoire plutôt qu’en se concentrant sur le chantage par exemple (mais l’on semble en avoir finit avec cette histoire, heureusement).

Finalement, ce nouvel épisode laisse pas mal de place à Malvo (pour le meilleur), à Gus aussi mais très peu à Lester. J’ai l’impression que ce dernier (qui n’est pas prêt de s’en sortir) est en train de plonger au fond du gouffre. Il faut dire que ce n’est pas le genre d’homme que l’on attend pour prendre de bonnes décisions et surtout pour surmonter le traumatisme que peut causer un meurtre.

Note : 9/10. En bref, toujours au sommet de son art, Fargo poursuit son chemin.

Commenter cet article