Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Orphan Black. Saison 2. Episode 5. Ipsa Scientia Potestas Est.

18 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-18-18h18m44s131.jpg

 

Orphan Black // Saison 2. Episode 5. Ipsa Scientia Potestas Est.


Après avoir joué sur le terrain de l’horreur la semaine dernière, Orphan Black revient à ce qu’elle sait faire de plus classique : le thriller. C’est une façon de faire avancer l’histoire à nouveau et surtout d’utiliser à merveille une panoplie de personnages que j’aime beaucoup. Que cela soit Felix qui va se retrouver dans de sales draps alors qu’il pensait pouvoir enfin se la couler douce et prendre son pied ou encore Sarah qui doit venir en aide à ses clones mais également à Felix qui pourrait bien se faire accuser d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Tout cela génère donc de la tension particulièrement efficace comme seule Orphan Black semble savoir en faire actuellement en télévision. En effet, je n’ai pas l’impression de trouver un équivalent de cette série ailleurs. C’est fou mais c’est aussi la preuve qu’au fond, l’originalité de cette série est encore un grand atout pour elle. Je ne serais pas surpris qu’une série vienne plus tard prendre le thème du clonage pour développer d’autres intrigues. Le Dyad Institute a créé des clones, tout simplement car ils avaient le pouvoir de le faire. Du coup, ils sont déterminés à garder ce privilège et ce peu importe ce que les clones peuvent en penser. Il y a derrière tout ça une sorte de message assez religieux ou en tout cas ésotérique.

Le rapport avec Dieu et justement le pouvoir de cloner n’est pas vain et en tout cas, c’est aussi une manière de donner un pouvoir différent aux personnages du Dyad Institute et notamment de Rachel ou encore de Leakie. Mais Orphan Black exploite ses personnages de façon très minutieuse afin de ne jamais nous donner l’impression qu’ils sont trop présents ou bien que certains sont lésés. Le retour de Paul sur le devant de la scène était donc une très bonne idée, surtout pour faire face à Felix. J’ai adoré le face à face entre les deux personnages, surtout quand on voit que Felix est coupé en plein délire sexuel. Le pauvre, il ne va jamais pouvoir prendre son pied avant que toute cette histoire ne soit terminée apparemment. Pour en revenir à Paul, ce dernier a beau ne pas toujours être utile, il reste un personnage intéressant à suivre malgré tout. En tout cas, je ne regrette jamais de le voir à l’écran (même s’il serait parfois plus appréciable de le revoir comme durant la première saison). Avec cette seconde saison, il a peut-être perdu un peu de son intérêt (ou de son charme). Art de son côté est lui aussi de retour sur le devant de la scène afin d’aider Sarah.
vlcsnap-2014-05-18-18h11m02s114.jpgMine de rien, Art a une place toute trouvée dans la série et son duo avec Sarah fait des étincelles. Cela passe aussi bien par sauver Felix ou encore par tenter de sauver la vie de Sarah alors que Helena est en train de la tenir en joue avec un pistolet automatique. Helena et sa folie c’est toujours sympathique mais cette semaine ce n’est pas aussi bien mis en scène que dans l’épisode précédent où elle était la folle de service, celle qui donne le LA d’un vrai film d’horreur (notamment pour la scène dans la salle de bain). Cet épisode cherche aussi à nous donner un peu plus d’information sur Rachel alors que jusque là le personnage était presque dans l’ombre de tout mais au dessus de tout le monde. J’aime bien la place de Rachel mine de rien et c’est toujours fun de voir à quel point Orphan Black maitrise une fois de plus très bien les diverses personnalités. On a donc une femme accro au pouvoir qui d’un côté abuse de son pouvoir pour avoir ce qu’elle veut (notamment de Paul) mais qui paye aussi le prix de sa volonté de pouvoir (avec les clones). Sa relation avec Paul est potentiellement intéressante à suivre sur plusieurs épisodes, notamment car Paul est quelqu’un qui a du potentiel. Cela reste donc à suivre…

Mais Rachel aime bien le pouvoir et plus le temps passe, plus elle démontre qu’elle en a. Notamment quand il s’agit d’arrêter le traitement de Cosima, tout simplement car elle sait abuser de son pouvoir. Rachel veut aussi prouver qu’elle ne bluffe pas et qu’elle n’est pas là pour rigoler avec les autres. Cela fonctionne très bien d’un point de vue purement narratif et c’est tout ce que l’on pouvait demander de la part de Orphan Black. Cet épisode cherche aussi à donne un peu plus de place aux motivations de Rachel ce qui donne aussi un peu plus de pertinence à cette seconde saison qui était jusque là assez floue. On arrive au bout de la première moitié de la saison et il fallait donc que les choses évoluent dans un sens ou dans un autre. La série fait donc pas mal de très bonnes choses dans cet épisode, ajoutant même parfois une dose d’humour (notamment grâce à Helena et son amour des donuts). Ensuite nous découvrons que la séquence du génome original a été perdue dans l’explosion du laboratoire mais que l’un des créateurs pourrait encore être en vie. J’ai donc hâte de voir la suite des aventures de la série.

Note : 8/10. En bref, encore du très bon Orphan Black.

Commenter cet article