Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Giant penis

19 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2013-10-19-02h52m06s37.png


Grey's Anatomy // Saison 10. Episode 5. I Bet It Stung.


Le 200ème épisode de Grey's Anatomy était tout même décevant dans le sens où l'évènement n'était pas vraiment là mais l'épisode était malgré tout plutôt intéressant, notamment par rapport à ce qu'il tente de développer chez les personnages. "I Bet it Stung" était un épisode de transition mais qui nous permet malgré tout de développer quelques intrigues. J'ai bien aimé l'idée que l'on intègre le père d'Alex dans la série et que Jo soit là pour tenter de dire à Alex qu'il a la chance d'avoir un père. Le passage où Jo va dire cela à Alex était assez touchant, surtout qu'elle se livre comme rarement elle s'est livrée dans la série. On en apprend donc un peu plus sur sa vie. Je trouve cependant dommage que Grey's Anatomy ait invité James Remar pour jouer ce rôle. J'en ai un peu marre que l'acteur ne joue que des rôles de père. Cette fois c'est le rôle d'un père à problèmes qui a une relation pas très saine avec son fils. J'ai tout de même aimé que l'on fasse enfin la connaissance du père alors que le personnage a toujours été suggéré dans plusieurs épisodes de la série.

La série ne cherche pas pour autant à nous plonger dans un épisode plein de mélancolie. Il y a de bonnes idées qui permettent aussi de s'amuser comme Stephanie et son patient avec un pénis géant. J'ai adoré cette histoire, notamment car elle permet à la mère de Jackson de servir à quelque chose et bien évidemment à faire rire le téléspectateur. Je trouve dommage que cette partie de l'épisode n'ait pas été plus développée. Je suis certain qu'il y avait de quoi faire, ne serait-ce que parce que l'aspect plus léger de Grey's Anatomy a un peu disparu ces derniers temps. Il n'est pas arrivé que des choses joyeuses aux personnages j'en conviens, mais rire un peu cela me manque. La saison 8 avait réussi à faire revenir l'humour dans la série avec une grande efficacité. Du coup, je suis un peu déçu que cela ne soit plus totalement le cas dans cette saison. Pendant ce temps, Meredith a du mal à faire face à son boulot et à sa vie de famille. Le fait que l'on confronte les deux est une bonne idée. Meredith a toujours été un personnage important de la série mais aux intrigues assez insignifiantes ces derniers temps.
vlcsnap-2013-10-19-02h52m13s97.pngLe fait que l'on tente de mettre sur le tapis le fait que sa vie de famille empiète sur sa vie professionnelle pourrait créer quelques problèmes par la suite bien plus intéressant à suivre. C'est donc une mise en bouche que cet épisode fait avec plus ou moins d'efficacité. Je suis un peu moins convaincu du petit jeu qu'il y a autour de Callie et Arizona. Le fait que cette dernière ait pu flirter encore une fois avec quelqu'un d'autre que Callie m'exaspère. Je ne sais pas ce qu'il va falloir pour qu'elle comprenne qu'elle a déjà fait suffisamment de mal à Callie pour ne pas en rajouter une couche. Au fond cela en devient presque amusant. Certes, les scénaristes ne veulent pas que le chemin des réconciliations entre les deux personnages soit facile mais j'aurais cru qu'ils n'allaient pas tout de suite en rajouter une couche. J'ai envie de croire que ce que fait l'épisode est juste là pour tenter de prouver qu'Arizona est en train de vivre une mauvaise passe et que cela va lui permettre de prendre conscience à quel point Callie lui manque.

Surtout que Callie, de son côté, est arrivée à retrouver un certain équilibre dans sa vie. Je trouve que la série jongle plutôt bien entre la vie professionnelle et personnelle du personnage tout en excluant sagement Arizona de l'équation. Finalement, ce nouvel épisode de Grey's Anatomy était un épisode de transition vers la suite de la série. Si certaines intrigues ont tendance à se corser un peu pour leur dénouement, le reste peine parfois à éclore ce qui est légèrement dommage finalement.

Note : 6/10. En bref, Grey's Anatomy est toujours en évolution constante mais cette semaine c'était un peu moins bien que les autres fois.

Commenter cet article