Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey’s Anatomy : Losing Control

9 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2013-11-09-20h20m08s20.png


Grey’s Anatomy // Saison 10. Episode 8. Two Against One.


L’histoire la plus intéressante de ce nouvel épisode de Grey’s Anatomy est bien entendu celle de Bailey. Les tensions au sein de son couple vont prendre un chemin plutôt inattendu et surtout permettre à Bailey de nous offrir une prestation différente. Je dois avouer que j’adore ce personnage et la voir perdre la tête de la sorte est terrible. Je me demande vers quoi Grey’s Anatomy veut réellement nous diriger mais pour le moment la série ne s’en sort pas trop mal. En effet, elle s’en sort même royalement bien (que demander de plus en somme). Je suppose que cela va évoluer dans une direction différente par la suite, notamment quelque chose de médical mais il ne faudrait pas non plus que cela nous mène à la perte du personnage car elle est tout de même excellente dans son genre. C’est pour le moins surprenant que Grey’s Anatomy s’engage dans cette voie, surtout avec ce personnage étant donné que je ne m’y attendais pas le moins du monde. Mais cela fonctionne à merveille et les scénaristes s’amusent de façon intelligente avec ça. Surtout en salle d’opération où elle perd complètement pieds, sans parler de la scène finale de l’épisode, bouleversante.

Je suis sans voix, notamment car j’aimerais bien que Bailey s’en sorte. Je n’ai pas envie de la voir finir comme Richard au fond d’un lit d’hôpital bougonne et pas capable de sortir de son lit. Pendant ce temps, l’épisode revient également sur quelques éléments médicaux comme Meredith qui permet à l’hôpital d’obtenir une imprimante 3D. Cette histoire n’est pas ce que Grey’s Anatomy a fait de plus finaud, surtout que c’est encore une fois pour mettre en avant la relation entre Meredith et Cristina sauf que j’aimerais bien au bout d’un moment que cela soit fait de façon un peu différente. Enfin, il y a quelques problèmes logiques mais cela fonctionne plutôt bien. « Two Against One » ne veut pas faire dans la finesse mais cela réussi pour le moment à la série. La dynamique est bousculée et les personnages deviennent alors tout de suite beaucoup plus intéressants. Ce n’est que mon humble avis. La fin de l’épisode n’apporte cependant pas grand chose à cette mixture pour le moment. Dans un registre différent (mais similaire par la thématique de la rupture), nous avons Callie et Arizona qui ont toujours autant de mal à mettre leurs états d’âme de côté.
vlcsnap-2013-11-09-20h10m24s64.pngC’était une bonne idée que de mettre Grey’s Anatomy sur cette intrigue mais pour le moment je ne vois pas vraiment où cela nous mène. On a l’impression que les deux femmes jouent un peu au con et que cela ne cherche pas à faire évoluer la situation. Certes, la série cherche à prendre un peu plus de temps. Cela permet aussi à Callie de passer du temps avec Emma pour un entretien (cela change un peu des rencontres que Arizona peut faire de son côté). Par ailleurs, l’un de mes moments préférés de l’épisode est peut-être la petite scène mignonne entre April et Matthew contre l’ambulance. C’était une scène d’une simplicité folle mais cela fonctionne à merveille. En tout cas, je ne pouvais pas rêver mieux de la part de la série. Finalement, ce nouvel épisode de Grey’s Anatomy nous démontre que la série sait où elle veut aller mais ce n’est pas nécessairement le chemin que j’aurais emprunter. C’est en tout cas ce que j’ai envie de croire. Mais il faut surtout retenir le fait que tout le monde cherche à aller de l’avant et ce malgré cette ambiance de rupture qui plonge les personnages dans la pénombre.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de Grey’s Anatomy grâce à une Bailey criante de vérité.

Commenter cet article

Marissa 10/11/2013 17:00


Je me demande si le petage de boulon de bailay a 1 rapport avec l'annee derniere quand elle avait cause une infection mortelle a des patients?