Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Two hundred

11 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2013-10-11-16h52m39s24.png


Grey's Anatomy // Saison 10. Episode 4. Puttin' on the Ritz.


Ce que je trouve dommage avec le fait que cet épisode soit le 200ème c'est le fait qu'il soit dans la continuité des autres et ne cherche pas vraiment à changer la dynamique de la saison. Passer un tel cap est important pour une série, comme cela a pu être le cas pour Modern Family, passant le cap des 100 épisodes cette semaine (sans éclats). Est-il encore important de faire des épisodes exceptionnels pour fêter dignement de genre de cap ? Je me souviens il y a quelques années encore où c'était devenue monnaie courante que de faire des épisodes spéciaux. Le fait que maintenant peu de séries parviennent au 200ème aurait pu rendre cet épisode de Grey's Anatomy merveilleux. Mais à quoi bon, la série n'était apparemment pas prête à le faire. Mais cet épisode de Grey's Anatomy, dans la continuité de la saison n'était pas mauvais non plus. Il avait ses très bons aspects, notamment du point de vue de ce gala de charité où tous les chirurgiens du Seattle Grace vont entrer en compétition pour celui qui aura le plus de chèques. Une compétition initiée par un Jackson en forme et une April toujours dans ses basques.

D'ailleurs, April était un peu ennuyeuse dans ce gala. Un peu pompette sur les bords. J'aurais bien aimé que l'on laisse l'histoire d'April et Jackson tranquille pendant quelques temps afin d'y revenir dans quelques épisodes et les remettre potentiellement ensemble (car de toute façon, on sait pertinemment que c'est ce qu'il va se passer). Cet épisode cherche à plus ou moins tout mélanger, alors que l'on oscille entre scènes à l'hôpital et scènes à ce gala de charité. J'aime bien tout ce qu'il se passe lors du gala, notamment car les personnages sont mis dans une nouvelle situation, différente de celle de leurs blouses blanches. Cela me rappelle un peu ces épisodes sur leurs examens. Cela permet aussi de changer un peu la dynamique entre les personnages comme Meredith et Derek, Alex obnubilé par son père, Hunt qui rencontre quelqu'un et s'éloigne ainsi de Cristina, etc. Il y a tout un tas de choses que j'ai bien aimé mais ce que je retiens surement le plus c'est Arizona complètement saoule avec April. Je ne m'attendais pas du tout à ça mais cela permet aussi de confronter deux histoires d'amour compliquées.
vlcsnap-2013-10-11-16h50m51s225.pngEt puis Callie qui tente d'oublier ses problèmes, notamment en tentant de passer un bon moment dans cette soirée. Si le gala offre un peu de liberté et de fraicheur, l'hôpital se permet aussi de gérer des cas plus émouvants. Loin de la fête, de ses effluves d'alcool, ses rires et son spectacle acrobatique (la mère de Jackson ne voulait pas d'un gala du pauvre, ce qui est assez antinomique finalement avec le fait que l'hôpital a besoin d'argent mais on va tenter d'oublier ça). A l'hôpital, Bailey va devoir dans un premier temps faire face à Richard. C'était quelque chose d'assez intelligent à faire surtout que les deux personnages sont là depuis le début de la série et qu'il n'y avait pas vraiment eu de confrontation entre lui et Bailey. Richard ne veut pas se faire soigner et tout cela va rendre bien évidemment la tâche beaucoup plus difficile à Bailey. C'est une bonne idée qui permet aussi de voir que Richard est en train de dépérir, de perdre complètement le goût à la vie alors qu'il aurait tout simplement préféré mourir.

L'autre patient dont Bailey doit s'occuper était aussi tête à claques mais beaucoup moins intéressant à mon humble avis. Finalement, "Puttin' on the Ritz" est un épisode assez sympathique mais pas forcément à la hauteur de ce que l'on serait en droit d'attendre de la part d'un épisode aussi spécial que celui-ci. On fête le 200ème tout de même ! Mais non, la fête c'est ce gala où l'on s'alcoolise et où les langues se délient. Mais c'est tout. Peut être que j'aurais bien aimé que l'on quitte complètement l'hôpital et que l'on joue sur le drama que ce lieu confiné aurait pu entrainer que cela soit du point de vue des relations de chacun, de l'alcool qui désinhibe les comportements, etc. Il y avait tellement de choses à faire avec un épisode bouteille.

Note : 6/10. En bref, un épisode un peu confus malgré quelques belles prestations et effusions d'émotions.

Commenter cet article

Marissa 13/10/2013 16:24


Je reconnais a GA une qualite indeniable : reussir a faire rire et pleurer meme apres tant d'annees..pour autant je me suis un peu ennuyee pour un 200e episode qui meritait je pense un peu
mieux..

Jo 12/10/2013 23:38


Bon épisode mais je te trouve assez sévère avec cette série .


Mais en effet un 200ème épisode se fête et avec l'alcool on aurait pu assister à un drama comme tu dis (mais ça aurait été trop rapproché du précédent )


7/10 pour moi

delromainzika 11/10/2013 20:38


@Arthur : Je ne sais pas. J'ai toujours fait comme ça avec cette série ^^

Arthur 11/10/2013 19:36


Hey !


Ce n'est pas forcément négatif mais pourquoi Grey's Anatomy est la seul série ou tu ne met pas la saison et le numéro de l'épisode dans le titre. ? :)


#Curieux


EN tout cas toujours aussi top ton blog, tu sais mon avis sur ça :) @ArthurNavy