Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[HORS-CLASSEMENT] - The Slap (Saison 1)

29 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Classement 2011-2012

the-slap-poster3.jpg
Il n'y a pas qu'aux Etats-Unis ou en Angleterre que l'on trouve de bonnes séries. Il y a également en Australie. J'ai donc décidé de vous parler de The Slap, une mini série en 8 épisodes adaptée d'un roman très connu et best-seller sur les terres australes. L'histoire est celle des répercussions d'une claque donnée par un adulte à un enfant qui n'est pas le sien sur la vie d'une petite communauté d'amis. Intronisant son sujet grâce au principe du un épisode, un personnage, The Slap aura réussie à faire avec beaucoup d'intelligence un drama poignant et déchirant. Je n'ai pas lu le livre dont est tiré The Slap, mais malgré cela, j'ai réussi à m'imprégner du décor, des personnages et de l'histoire. Ce qu'il y a de plutôt amusant avec The Slap à la base c'est que le sujet part entièrement d'une claque. On va découvrir que même un évènement comme celui ci peut avoir des répercussions que l'on n'imagine pas. Cela passe notamment par la fin d'une amitié, le désespoir de la mère qui est bien moins heureuse que l'on pourrait le croire. Ou encore l'humiliation qu'elle va subir lors du procès.

Rosie, la mère de Hugo, l'enfant qui a été victime de la claque, va se retrouver humiliée lors du procès de   Harry, l'instigateur de la claque. Elle va se rendre compte que faire un procès pour une claque était une très mauvaise idée. Elle va plongée dans un état presque dépressif tout au long des épisodes (avant le procès qui arrive dans le 5ème épisode). D'ailleurs, Harry est un personnage tourmenté, qui a beaucoup de problème à gérer sa violence. C'est ce que l'on tente de nous montrer tout au long de son épisode. Les conséquences de la claque ne vont finalement pas être si désastreuses que ça pour lui. Cependant, ce sont les personnages indirectement impliqués qui m'ont beaucoup plus plu. Je pense notamment à Anouk. L'épisode était sûrement l'un des plus médiocres de cette mini série mais j'ai trouvé que le côté mélodramatique était plutôt bien géré tout au long. Sans s'écarter de la narration initiale, on va avoir des portraits très différents.
article-1319721199131-0E8ABED100000578-308181_636x406.jpgLe plus mauvais (ou celui qui m'a le moins touché) est celui de Monolis. Il nous plonge dans sa propre culture, très excentrée par rapport au reste de la saison. Ce choc n'était pas très bien géré à mon sens ce qui ne permet pas de s'impliquer totalement. On a également Aisha, la femme d'Hector, troublante et délaissée. Elle ne sait pas vraiment quoi faire, mais cela permet aussi de donner un côté sensible à Hector, qui ne cesse de la tromper. On peut aussi parler de Connie, la nourrice, celle que Hector et Aisha ont engagés. Cette adolescente maligne qui n'hésite pas à séduire Hector. Elle veut coucher avec lui alors elle va tout faire pour. Cette obsession est aussi vécue par le téléspectateur qui est gêné. Il faut bien avouer qu'ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère. Enfin, cette saison s'est achevée sur un magnifique épisode, celui su Richie. C'est mon épisode préféré de cette mini série. Je pense que c'est parce que je me suis retrouvé dans ce personnage en quelque sorte. Il m'a beaucoup chagriné à la fin mais c'était une issue logique.

Meilleur épisode : 1.08 "Richie"

Pire épisode : 1.06 "Manolis"

Commenter cet article