Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 1. Episode 2.

11 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Madam Secretary

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 1. Episode 2.

Madam Secretary // Saison 1. Episode 2. Another Benghazi.


Si Madam Secretary est une bonne série, il n’y a pas encore de quoi crier au génie. Ce second épisode prouve que la série tente de donner à Tea Leoni un vrai rôle de femme forte mais surtout de femme qui travail et qui ne cherche pas à se tourner les pousses. Dès le début de l’épisode elle est appelée en pleine nuit afin de gérer une nouvelle crise géopolitique. Elle a bien envie de gérer cette affaire comme elle doit le faire sauf que forcément sa position implique aussi de ne pas toujours pouvoir faire les choses de la façon la plus simple qu’il soit. C’est tout de même assez sympathique de voir la géopolitique gérée par une femme dans Madam Secretary. Je me demande si au fond ils ne se sont pas inspirés de ces femmes qui ont occupé cette place dans le gouvernement américain, de Condoleezza Rice à Hillary Clinton. Et ce n’est pas bête de donner ce rôle à une femme car justement c’est un rôle qui, depuis le début du siècle est bien plus interprété par des femmes que des hommes. Mais pour en revenir au fond de cette série, la façon dont Elizabeth tente de gérer cette affaire est tout de même une histoire intelligente. Car le tout fonctionne comme cela doit fonctionner. Peut-être est-ce un peu trop justement, car il n’y a pas de couac ce qui donne peut-être l’impression que finalement Madam Secretary fait les choses de façon trop simpliste.

Pourtant, le langage utilisé, la façon dont se déroule les réunions, etc. c’est quelque chose qui fonctionne bien à l’écran. Mais j’ai peut-être envie de voir beaucoup plus, surtout qu’il y a largement de quoi faire une nouvelle The Good Wife ici sans pour autant en reprendre tous les codes. Car l’on sent aussi que Madam Secretary est pour le moment tentée de reprendre ce que fait déjà la série judiciaire de CBS. Tea Leoni est quant a elle très prise par son rôle de femme emblématique qui tente de porter les valeurs américaines comme il se doit. On a donc du patriotisme à revendre, cette envie d’être proche des troupes américaines, de faire en sorte que les affaires soient gérées comme les américains doivent les gérer, etc. Politiquement parlant, la série tente de faire donc des petites choses qui ont peut être le potentiel d’évoluer petit à petit (car je ne serais pas surpris de voir Elizabeth se présenter à une élection présidentielle si jamais la série dure plus de 3 saisons). Liz doit surtout éviter un nouveau Benghazi dans cet épisode alors que le Président ne veut pas lui accorder le support militaire afin de protéger l’ambassadeur.

Elle va alors trouver une solution : engager une société privée afin de le protéger. Elle n’est pas bête mine de rien et elle sait toujours ce qu’il faut faire (même si à certains moments je pense qu’elle va aussi être amenée à faire des erreurs). Pourtant, Liz avait écrit il y a un an de ça que les sociétés de sécurité privée étaient un peu comme l’armée de Satan. Il n’y a de toute façon que les cons qui ne changent pas d’avis dirons nous, surtout que là elle se rend compte, sur le terrain, que tout ce qu’elle a pu dire ne se vérifie pas forcément. Pour ce qui est de l’aspect plus familial de Madam Secretary, la série poursuit son aventure et tente ainsi de donner l’occasion à Liz d’être une femme à la hauteur de son boulot à la fois de secrétaire d’Etat mais également de femme dans une famille. Car elle doit être au four et au moulin, un peu comme Alicia Florrick dans la première saison de The Good Wife quand elle doit s’occuper à la fois de ses enfants, de la mère de son mari ou encore de son boulot. Finalement, Madam Secretary fait tout de même du bon boulot mais ils vont devoir faire en sorte de transformer tout ça en quelque chose d’un peu plus exigeant malgré tout.

Note : 6.5/10. En bref, une affaire de la semaine gérée avec sympathie mais on a peut-être encore d’un peu plus.

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 1. Episode 2.

Commenter cet article