Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 3. Episodes 2, 3 et 4.

8 Novembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Madam Secretary

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 3. Episodes 2, 3 et 4.

Madam Secretary // Saison 3. Episodes 2, 3 et 4. The Linchpin / South China Sea / The Dissent Memo.


Madam Secretary démontre encore une fois qu’elle aime bien parler de situations complexes en les mettant en scène de la façon la plus simpliste. Cet épisode est surtout aidé par les histoires familiales de notre héroïne. J’ai adoré le moment où les forces spéciales débarquent dans la classe de leur fils. Ce que je trouve dommage finalement c’est que la Russie soit un personnage important de l’histoire sans que cela n’ait l’impact que l’on aurait probablement pu souhaiter dans le sens où l’an dernier c’était l’histoire avec le plus de potentiel et que Madam Secretary n’a pas été suffisamment loin avec elle. J’aimerais bien que la Russie joue à nouveau un rôle dans l’histoire de cette série afin de nous permettre d’examiner la place des Etats-Unis dans la création d’une nation. Installer de nouveaux leaders dans des pays étrangers n’a pas toujours été une mince affaire et surtout une grande réussite. Mais j’aime bien la façon dont Madam Secretary construit quelque chose de dormant pour le moment prêt à se révéler par la suite. Au travers de « The Linchpin » par exemple, la série donne de la place au conflit syrien, l’implication de la Russie et le soutien à Assad. Avec Haddad hors jeu, l’enjeu désormais est de savoir ce qui peut bien arriver à nos personnages et aux relations entre les Etats-Unis et d’autres pays du monde.

Madam Secretary n’est pas la meilleure fiction diplomatique du monde mais son but n’a jamais été de nous plonger dans un jargon incompréhensible. Ce que Madam Secretary cherche depuis un bout de temps maintenant c’est à raconter des choses complexes avec la plus grande simplicité. On a déjà pu le voir dans tout un tas de moments auparavant et cela se poursuit de nouveau ici. Cette année, Madam Secretary explore tout un tas de problèmes mais reste parfois en retrait sur des intrigues qui pourraient être véritablement passionnantes. Si « The Linchpin » est un brin décevant par moment c’est en grande partie car il n’a pas grand chose à raconter. Sur les conflits ou bien sur la famille de notre héroïne, tout est traité uniquement en surface. L’épisode ne creuse jamais quoi que ce soit et l’on se retrouve à la fin avec quelque chose qui ne nous laisse rien d’impérissable. A côté, « South China Sea », s’avère être tout de suite beaucoup plus intéressant pour la simple et bonne raison que l’épisode va au coeur du conflit et va réellement explorer le terrain qu’il cherche à mettre en scène. S’il y a toujours des intrigues qui prennent tout leur temps et que cela peut s’avérer assez décevant par moment, l’ensemble fonctionne très bien malgré tout. Le rythme est bien trouvé et intégrer la Chine permet de jouer sur d’autres tableaux de la scène internationale.

Les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Chine sont importantes mais c’est aussi une histoire qui va permettre de créer des moments intéressants entre Liz et le Ministre des affaires étrangères chinois. Le petit voyage au Vietnam était cependant un peu décevant d’une certaine façon. Je pensais que le voyage de Dalton allait jouer un rôle un peu plus proéminent dans cette histoire et que l’on aurait pu avoir des flashbacks de ses jours où il a servit au Vietnam mais non, rien de tout cela, Madam Secretary se contente du minimum et ne cherche pas à faire en sorte que l’on se souvienne de quoi que ce soit. D’une certaine façon, Madam Secretary est une série qui a parfois un peu de mal à surprendre son téléspectateur. Elle suit un schéma de façon assez scrupuleux ce qui ne laisse pas forcément de place pour l’improvisation. Il serait bien de s’amuser un peu plus et de voir ce que Madam Secretary pourrait donner si elle se prenait moins la tête et se laisser un peu plus porter par ce qu’il y a de plus intéressant dans son histoire. Notamment la famille de Liz et son mari qui passe au second plan ces derniers temps alors que je pensais réellement que cela pouvait donner quelque chose. Enfin, « The Dissent Memo » partait du bon pied.

En effet, la séquence d’ouverture a su être suffisamment choquante et forte pour donner envie de poursuivre l’épisode et comprendre ce qui s’est passé. Le seul problème c’est que cette petite scène (qui n’est pas la plus ambitieuse de toute) n’a pas nécessairement de suite satisfaisante. « The Dissent Memo » se contente de faire des tas de trucs qui n’ont pas nécessairement de sens et/ou d’intérêt. L’histoire de Liz avec les élections en Angola aurait pu donner une vraie intrigue avec un fond à creuser mais Madam Secretary se contente encore une fois de la surface des choses et ne creuse donc rien. Je ne sais pas finalement ce qu’il faut retenir de ces trois épisodes mais je n’en ai pas retenu grand chose. L’ensemble n’est pas forcément mauvais mais disons que Madam Secretary a vraiment du mal à lancer cette saison. L’an dernier, l’arc russe avait réellement boosté la série et surtout l’envie de revenir. Cette année, tout est un peu trop fade à mon goût et le traitement superficiel de certaines histoires ne permet pas de s’impliquer totalement non plus.

Note : 4.5/10, 5.5/10 et 4.5/10. En bref, Madam Secretary a énormément de mal en ce début de saison à surprendre.

Commenter cet article