Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Hobbit 3 - la bataille des 5 armées

14 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Le Hobbit 3 - la bataille des 5 armées

Le Hobbit 3 : la bataille des 5 armées // De Peter Jackson. Avec Martin Freeman, Richard Armitage et Evangeline Lilly.


Je n’ai jamais été un grand fan de la franchise du Hobbit. J’ai beau avoir toujours apprécié Le Seigneur des Anneaux, je n’ai jamais aimé cette franchise. C’est en grande partie dû au fait que le livre a été divisé en 3 films et qu’il y a donc énormément de longueurs inutiles. Cela donne alors des films pompeux qui ne racontent pas grand chose, le pire étant probablement le second volet, aussi creux qu’une noix pourrie. J’aurais bien aimé que cela soit fait de façon légèrement différente mais Peter Jackson nous a délivre ici un dernier volet certes plus réussi que les deux précédents, avec moins d’effets spéciaux dans tous les sens (notamment ceux de la foret dans le second volet qui me restent en travers de la gorge). Mais je n’arrive pas à être convaincu par Le Hobbit 3 - la bataille des 5 armées de façon totale. Car si c’est techniquement un film qui veut démontrer quelque chose (tourné en 3D, en 48 images/secondes, etc.), la coquille est tout de même un peu vide. Le film ne se concentre presque que sur une grande bataille qui manque à certains moments du côté épique que pouvaient avoir les grandes batailles du Seigneur des Anneaux. Ce n’est tout simplement pas aussi grandiose, pas aussi explosif et je pense que Peter Jackson est l’une des raisons.

Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron.

Peter Jackson n’est pas le meilleur réalisateur quand il s’agit de parler d’émotions. Il reste alors la toute fin de Le Hobbit 3 - la bataille des 5 armées qui parvient à nous donner l’impression que Peter Jackson aime vraiment cet univers qui a bercé sa carrière durant près de 13 ans tout de même. Ce n’est pas rien mais le réalisateur n’est pas parvenu à transformer l’essai de sa première franchise avec cette seconde. Surtout que Peter Jackson semble se répéter légèrement dans sa façon de faire. On a l’impression que le film ne fait finalement pas grand chose pour sortir des rangs et donc nous offrir quelque chose de légèrement différent. C’est dommage car je suis persuadé qu’avec un peu plus d’originalité, de souci autour des dialogues, etc. on aurait pu avoir un grand film. Le film utilise en plus de ça la 3D. Pour l’avoir vu en 3D (cela aurait été bête de ne pas profiter du film en 3D alors qu’il a été tourné en 3D), cette dernière ne sert pas à grand chose. Ce procédé qui devait donner du relief aux personnages, à un univers, etc. a beau ne pas être un gadget dans ce film, je me demande si au fond cela n’aurait pas été mieux d’en faire un gadget, au moins cela aurait été potentiellement visible et intéressant.

Et puis de toute façon je ne suis pas fan du réalisateur. Il a beau avoir réalisé trois bons films d’héroïc-fantasy, que je pourrais encore regarder avec plaisir, Le Hobbit n’est pas du tout une franchise que j’ai envie de revoir. Surtout que le film a perdu beaucoup de choses de ce qui faisait le succès de cette saga en Terre du Milieu : l’émotion (elle ne vient qu’à la mort d’un seul personnage et pour être un hypersensible au cinéma, c’est beaucoup trop peu), sans compter que le message sous-jacent, prônant tout un tas de choses, a lui aussi complètement disparu. Je garde à l’esprit que Le Hobbit 3 - la bataille des 5 armées n’est pas forcément le plus mauvais des trois, qu’il y a des atouts et que j’ai trouvé suffisamment de choses intéressantes (notamment dans la seconde partie) pour ne pas y voir un film complètement raté. Mais il y a également des choses dans la mise en scène et le scénario qui laissent le film partir dans des tas de délires illisibles (la folie de Thorin, toute la partie de sorcellerie de bas étage, etc.). Finalement, c’est donc une saga qui s’achève d’un côté de façon efficace grâce à une grande bataille qui n’a pas l’atout du grand cinéma mais d’un bon épisode de Game of Thrones (et c’est déjà pas mal non ?).

Note : 4.5/10. En bref, une fin parfois un peu bâclée, mais moins pompeuse et surtout moins ennuyeuse que les précédents volets. C'est déjà ça...

Commenter cet article

HurleyFoxy 21/12/2014 18:16

Cette Bataille des Cinq Armés reste dans la continuité des deux films précédents dans sa réalisation mais se démarque par son coté épique, principale attraction, vendu depuis le début par Peter Jackson. Au final il nous en met plein les yeux, pas de soucis là dessus, au détriment d'un scénario un peu trop vide et des personnages laissés à l'abandon. Le Hobbit reste cependant LE film incontournable de ces fêtes de Noel.