Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Taken 3, les mêmes et on recommence

21 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Taken 3, les mêmes et on recommence

Taken 3 // De Olivier Megaton. Avec Liam Neeson et Forest Whitaker.


Après un premier volet très réussi, le second avait déjà montré quelques signes de faiblesses. Ce troisième volet reste dans la lignée de la saga mais tente de nous offrir quelque chose de légèrement différent étant donné qu’il n’y a pas le côté carte postale que pouvait avoir le premier volet (pour Paris) et le second (pour Istanbul). Los Angeles offre un paysage très classique, déjà vu, qui n’a donc rien de dépaysant et de si intéressant que ça. Si je dois avouer que Taken 3 m’a offert un divertissement assez sympathique et efficace, je m’attendais tout de même à quelque chose de beaucoup plus musclé. Liam Neeson a beau avoir tout un tas de scènes à jouer, le moins que l’on puisse dire c’est que le pauvre se fait voler ici la vedette par Forest Whitaker qui nous joue un rôle de flic sur mesure (dans le même acabit que ce qu’il avait déjà pu voir dans The Shield et je me demande si ce n’est pas d’ici qu’est venue l’inspiration de Luc Besson pour le scénario). Olivier Megaton ne sait toujours pas très bien utiliser sa caméra mais je ne pense pas que cela soit ce qu’il y a de plus important. Il en va de même pour les effets spéciaux du carambolage, digne d’un bon petit téléfilm Syfy.

L’ex-agent spécial Bryan Mills voit son retour à une vie tranquille bouleversé lorsqu’il est accusé à tort du meurtre de son ex-femme, chez lui, à Los Angeles. En fuite et traqué par l’inspecteur Dotzler, Mills va devoir employer ses compétences particulières une dernière fois pour trouver le véritable coupable, prouver son innocence et protéger la seule personne qui compte désormais pour lui – sa fille.

Taken 3 casse en grande partie ce ce que la franchise avait déjà installé dans les deux premiers volets. Cette fois-ci les choses ont plus ou moins changé et l’on sent, au travers de twists ultra prévisibles, que finalement tout est fait pour tirer une dernière fois sur une corde qui ne pouvait plus vraiment être tirée. C’est en tout cas comme ça que je l’ai malheureusement ressenti. Liam Neeson reste donc le héros de cette aventure mais le casting à côté de lui est tellement bon que l’on ne peut nier le fait qu’ils sont là pour grignoter un peu de sa part. A commencer par Forest Whitaker, excellent dans ce rôle de flic très intelligent qui voit tout venir même si Bryan tente de le semer avec tous les efforts qu’il peut mettre en oeuvre. Pour une fois que la police n’est pas bête ou représentée par quelqu’un qui préfère manger des bagels (ah, oups…) plutôt que de travailler. En tout cas, on peut dire que c’est réussi. Même Maggie Grace qui reste dans la lignée de ce qu’elle avait été précédemment, bien que moins dans l’action (ce qui faisait d’ailleurs l’une des forces du personnage dans le second volet et qui m’avait laissé presque espérer une sorte de spin off centré sur ce personnage en guise de vengeresse).

La base même de ce film aurait cependant pu gagner un peu plus d’intérêt si elle avait réellement intégré ce qui s’est passé dans les deux premiers volets. On a vraiment l’impression ici que tout est beaucoup trop déconnecté du reste, comme si Taken 3 tentait déjà de nous proposer une sorte de reboot afin de voir si l’on peut encore envoyer la sauce pour un quatrième volet (et celui-ci je le sens réellement venir, sans Liam Neeson, mais sous une forme légèrement similaire et toujours avec Olivier Megaton à la mise en scène). Ce ne serait pas bête de faire fructifier jusqu’à plus soif une franchise déjà bien usée mais bon, c’est comme ça que le business fonctionne. Ainsi, Taken 3 souffre donc de tous les maux dont peut souffrir un troisième volet d’une franchise qui n’aurait dû compter qu’un seul film au premier abord. Le succès d’un film peut engendré tout un tas de choses et si le second, très répétitif du premier, m’avait beaucoup plu, ce dernier opus n’était pas toujours à la hauteur. Reste alors le côté divertissement du dimanche après-midi qui saura ravir les spectateurs en quête de sensations fortes et d’en finir avec Bryan Mills et ses aventures qui ne semblent jamais en finir. Il aurait presque été ambitieux de ne pas faire un film d’action mais simplement un film familial, en partie comique. Cela aurait été tellement différent que pour le coup j’aurais trouvé ça ingénieux.

Note : 5/10. En bref, je ne peux qu’être indulgent avec un film qui ne m’a pas ennuyé, cependant Taken 3 est bourré de gros défauts inhérents à la mise en scène, au scénario incohérent et au fait que Liam Neeson se fasse voler la vedette.

Commenter cet article

actarus2001 02/02/2015 14:53

Je l'ai vu hier matin, étant donné que j'avais bien apprécié les deux premiers, je me suis lancé sur le dernier (?...2017 le 4 avec maggie grace?ce serait sympa comme tout liam en grand-père gâteau tandis que sa fille devient une actionner woman!!!)
J'aime quand un film est divertissant même quand le scénario est juste...suffit de bons personnages, des bons sentiments de l'humour et de l'action, des ingrédients simples mais ça peut être efficace et la trilogie de Taken est dans cette catégorie, particulièrement pour ce dernier volet dont j'ai trouvé plus émouvant plus dans l'émotion surtout grace à Maggie de justesse...et j'aimerai bien qu'elle se charge de la suite de la saga de son père!!!

delromainzika 04/02/2015 10:55

Maggie Grace en solo c'était une des idées pour ce 3e si jamais Liam Neeson ne rempilait pas je crois. Donc ouais, je pense que le 4 est inévitable ^^

zouzou 21/01/2015 16:11

Je l'ai vu en vo mais j'ai beaucoup aimé.
J'espère que c'est le dernier car je préfère voir Liam Neeson dans des films plus tortueux ou plus proche de sa personnalité comme Michael Collins, Ethan Frome (superbe), voire bien sûr La liste de Schindler.

delromainzika 21/01/2015 16:28

Si je suis d'accord avec toi sur Liam Neeson, manque de bol son prochain film, Run All Night, est dans la même veine avec un homme qui doit protéger son ... fils et ... sa famille :D