Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cockroaches. Saison 1. Pilot (UK).

26 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Cockroaches

Critiques Séries : Cockroaches. Saison 1. Pilot (UK).

Cockroaches // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Cette comédie d’anticipation créée par Freddy Syborn (Bad Education, Psychobitches) nous raconte donc les aventures de plusieurs personnages au milieu d’une Angleterre post-apocalyptique. L’idée même de cette comédie est un peu tirée par les cheveux mais j’aime beaucoup les idées originales. Au casting on retrouve notamment Jack Whitehall (Bad Education) et Daniel Lawrence Taylor (Hunderby, How Not to Live Your Life) sauf que malheureusement les rires tardent réellement à se faire ressentir. La série a beau nous raconter des choses intéressantes, elle n’en reste pas moins décevante. Nouvelle comédie de ITV 2, on ne peut pas dire que cette chaîne soit connue pour ses bonnes comédies mais ce n’est pas forcément ce qui va me démotiver à regarder un premier épisode ou à avoir des préjugés, surtout que derrière la série il y a de bonnes personnes. Ils ont osé Plebs (pas transcendante mais sympathique quand elle le veut bien) ou encore The Job Lot (assez décevante pour le coup). Je pense qu’au fond Cockroaches s’inspire en grande partie de The Walking Dead mais avec un sens de l’humour légèrement crétin et un budget plus que limité.

A 19 ans, Tom et Suze rêvent d'avenir, mais lorsque survient une guerre nucléaire, la dernière chose à laquelle ils pensent, c'est faire l'amour. Neuf ans plus tard, ils errent toujours en pleine Angleterre, devenue déserte. Ils retrouvent Laura, l'enfant qu'ils ont conçu, et ensemble, devront survivre. Le manque d'eau et de nourriture n'est pas leurs seuls problèmes...

A mon sens le budget n’est pas le problème d’une comédie, surtout si elle est drôle et qu’elle raconte quelque chose de réellement intéressant. Sauf qu’il n’y a rien de tout ça. L’humour est là mais par petites salves et finalement, on n’a pas vraiment de quoi s’amuser autant que l’on aurait pu le souhaiter. Les meilleurs moments de Cockroaches sont ceux avec Jack Whitehall. Je me demande si au fond ce n’est pas un petit peu fait exprès quand les autres personnages n’ont finalement pas de grand intérêt (à la fois humoristique mais également d’un point de vue narratif dans l’histoire que nous raconte la série). Cockroaches veut jouer dans la cours des grands mais n’en a pas du tout l’efficacité et l’ambition. Elle ne sait pas trop quoi faire. Heureusement que l’on nous offre tout un tas de caméos plutôt surprenants et surtout efficaces comme Dan Renton Skinner (House of Fools), Nigel Planer (The Young Ones) et Sarah Daykin (Chickens) qui doivent apparaître plus tard dans la saison mais une comédie comme celle-ci ne peut pas se sustenter uniquement de caméos. Elle doit aussi être intéressante de par de ses héros.

On retrouve donc au centre de l’histoire pourtant Tom et Suze, incarnés par Daniel Lawrence Taylor et Esther Smith. On tente de nous raconter leur histoire, ce qui s’est passé avec eux et surtout ce que cette apocalypse nucléaire a causé dans le monde. Je me demande si au fond ce genre de séries est fait pour l’univers de la comédie. Il fallait tenter, je ne dis pas le contraire, mais ITV2 n’a probablement pas miser sur le bon cheval. Après tout, avoir une bonne équipe (les créateurs de Bad Education) n’est pas forcément gage de succès et surtout de réussite. C’est en tout cas ce que parvient à me prouver cet épisode, malheureusement. On a cependant envie de revenir, sans trop savoir pourquoi. Je ne sais pas vraiment ce qui se passe dans l’histoire de Cockroaches mais finalement la série ne part pas du bon pied. Je vais poursuivre les aventures lors des 5 épisodes restants de la saison mais ce sera avec l’envie de voir de plus grandes surprises au risque de m’ennuyer si ce n’est pas fait de façon juste et efficace.

Note : 4/10. En bref, ambitieux mais décevant.

Commenter cet article