Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sunnyside. Saison 1. Pilot.

11 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sunnyside

Critiques Séries : Sunnyside. Saison 1. Pilot.

Sunnyside // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Sunnyside c’est la toute nouvelle comédie de City TV, chaîne canadienne. L’idée de faire une comédie à sketchs n’est pas bête dans le sens où c’est généralement quelque chose qui a plutôt réussi à d’autres chaînes (je pense par exemple à IFC avec leur très bonne Portlandia - bien qu’inégale sur ses dernières saisons - ou encore Comedy Bang Bang et j’en passe et des meilleurs). Mais Dan Redican (La Petite Mosquée dans la Prairie) et Gary Pearson (This Hour Has 22 Minutes, MADtv) ont clairement voulu faire quelque chose de l’univers des sketchs à Sunnyside. Le résultat est tout de même assez médiocre dans son ensemble alors que les sketchs s’enchaînent et que les rires ne viennent pas vraiment. Car oui, j’aurais tellement apprécié que les divers sketchs de cette comédie soient un peu plus travaillés. Il y a des idées à droite et çà gauche, notamment sur la dernière scène de l’épisode mais je suis en grande partie déçu du fait que l’humour vient cruellement à manquer. Avec des noms comme les deux créateurs de Sunnyside, je dois avouer que je m’attendais à une comédie un peu plus intelligente. Rien que la scène d’introduction part dans tous les sens sans générer un seul rire et l’on ne peut donc qu’être complètement déçu du résultat.

Comédie à sketchs.

On a pourtant aussi un casting assez clinquant entre Kathleen Phillips (Hotbox) récompensée récemment par NOW Magazine ou encore Lauren Ash, elle aussi déjà récompensée dans sa carrière aux Canadien Comedy Awards (que l’on avait déjà pu voir dans l’excellente Super Fun Night l’an dernier et malheureusement annulée par ABC). Ce ne sont que deux membres du casting mais ils sont globalement tous très bon dans leur registre. Le problème vient donc du script. J’ai comme l’impression que Sunnyside voulait à tout prix être une série à sketchs et elle s’est perdue dans la définition même de la série à sketchs. Cela me fait un peu penser aux mauvais épisodes de Portlandia. Car si cette dernière est une très bonne comédie à sketchs, son humour et sa folie se son étiolées au fil des années afin de laisser place à quelque chose de bien moins inspiré. C’est bête et dommage mais je suis persuadé que Sunnyside aurait pu prendre un peu plus de ce que Portlandia a été de bien par le passé. Je suis d’ailleurs certain que cette dernière a été une grande influence pour Sunnyside. On y retrouve certains éléments qui faisaient le succès de la série de IFC à ses débuts. Mais une grande partie de la folie de cette dernière ne se retrouve pas ici.

Après tout, c’est une comédie à sketchs. Il y a donc largement de quoi faire dans les 5 prochains épisodes afin de remonter la pente et nous offrir des sketchs beaucoup plus amusants et divertissants. Car j’ai surtout l’impression que l’originalité même de la série ne tient pas vraiment dans les blagues et les incongruités qu’elle peut mettre en scène mais bien d’autres choses et c’est à mon sens assez problématique. Car ce n’est pas du tout ce que j’attendais de Sunnyside quand j’ai lancé ce premier épisode. J’avais envie d’une comédie qui ne se prend jamais au sérieux ou en tout cas qui ne cherche pas à ressembler à quoi que ce soit qui existe déjà. Dommage car Sunnyside entre déjà dans tout un tas de cases pas toujours les plus intéressantes qu’il soit. Finalement, j’ai beau avoir envie d’aller au là de ce premier épisode de la série, je ne pense pas le faire simplement car je n’y vois pas vraiment d’intérêt. Je ne dis pas que Sunnyside n’a pas de potentiel mais elle ne sait pas du tout se servir de ses personnages de façon suffisamment intelligente pour que j’ai réellement de l’égard pour elle. Comme quoi… c’est bien la preuve qu’il y a un problème.

Note : 3.5/10. En bref, un pilote assez raté qui manque à la fois de cohésion, de folie et d’humour.

Commenter cet article