Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Adventures of Puss in Boots. Saison 1. Pilot.

22 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Puss in Boots

Critiques Séries : The Adventures of Puss in Boots. Saison 1. Pilot.

The Adventures of Puss in Boots // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après avoir été l’un des personnages secondaires de Shrek, puis un spin off au cinéma (2011) et enfin un court-métrage télévisé (2012), Puss in Boots devient maintenant une série animée pour Netflix. J’ai toujours adoré ce personnage et ses précédentes aventures étaient plutôt réussies. J’avais donc énormément envie de voir à quoi cela pouvait réellement ressembler au travers d’une série centrée sur ses aventures. Pour le coup, ce premier épisode m’a un peu laissé sur le carreau. Disons que l’aspect ultra fantastique ne permet pas forcément d’apprécier cette série animée autant que l’on aurait probablement pu le souhaiter. On perd donc un peu du charme de ce personnage bien que l’esprit conte de fée reste assez présent. C’est probablement ce sur quoi cette série veut se concentrer en nous rappelant les origines du petit chat botté (et donc pas Potté). Au fond ce n’est pas une mauvaise idée que de faire une série sur les aventures de ce petit personnage. Surtout que c’est justement quelqu’un qui a énormément de potentiel. Produite par Andrew Adamson (Shrek) et Dreamworks Animation, le petit héros perd tout de même sa voix historique : celle d’Antonio Banderas. Je sais que la voix ne fait pas tout et pourtant, Eric Bauza fait perdre un peu du charme du personnage.

Les aventures du Chat Botté.

S’en suit par la suite une aventure assez folle qui embarque le chat entre verres de lait caillé (une introduction plutôt sympathique d’ailleurs qui rappelle l’un des éléments les plus amusants du film) sans parler de la place des instincts de chat (les souris - même si le schéma est ici inversé puisque le chat aime les souris mais pas au point de les manger -, ou encore son envie de jouer avec ce que l’on peut agiter devant lui). Au fond, on a tout ce qu’il faut pour faire une bonne petite comédie animée sans trop de problèmes mais une fois de plus, Puss in Boots veut trop en faire d’un point de vue fantastique. On perd le côté western-fun dont faisait partie le personnage auparavant. A vouloir trop en faire de ce point de vue là et en l’enfermant dans une sorte d’histoire avec de la mythologie sur les bords, j’ai peur que cela devienne très rapidement ennuyeux ou en tout cas que l’on perde l’esprit originel qui faisait le charme de Puss in Boots. Cela n’a pas loupé car une fois passé la première partie de l’épisode, plutôt correcte, ils veulent trop en faire et du coup tenter de plonger le personnage dans des histoires différentes de ce que l’on avait déjà pu observer auparavant.

Je ne sais donc pas si j’ai envie d’en voir beaucoup plus, sans compter que cela manque de personnages que le héros pouvait côtoyer auparavant dans Shrek ou même dans Le Chat Botté, le spin off. Netflix avait probablement besoin de comédies d’animation basées sur des marques connues et pour le coup, celle du Chat Botté est une très bonne idée. Sur le papier puisque ce premier épisode va probablement confondre un peu les jeunes téléspectateurs. Je me demande si les enfants seront sensibles à cette comédie d’animation tant elle cherche justement à un peu trop se compliquer. Je ne dis pas que les enfants ne sont pas intelligents mais je pense vraiment qu’ils ne vont pas du tout être sensibles à cette série. Peut-être que le but est de séduire des gens plus âgés qui consomment peut-être des comédies animées plus adultes sur Netflix. Après tout, on ne sait pas du tout mais quand Netflix avait annoncé un projet de comédie animée de Dreamworks sans dire lequel, je ne m’attendais pas du tout au Chat Botté. Et mon enthousiasme est aussi vite descendu qu’apparu après avoir vu ce premier épisode.

Note : 2.5/10. En bref, malgré toute mon admiration pour le Chat Botté (et j’adore vraiment ce personnage), il n’y a finalement pas grand chose de bien intéressant dans cette version série.

Commenter cet article