Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Chic !, toilettes dépassées

17 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Chic !, toilettes dépassées

Chic ! // De Jérôme Cornuau. Avec Fanny Ardant, Marina Hands et Eric Elmosnino.


Jérôme Cornuau n’est pas le réalisateur le plus connu du cinéma français. Plutôt connu pour ses téléfilms (Les Cerfs Volants), il est aussi responsable du très médiocre Les Brigades du Tigre (2005) et de quelques épisodes de Maison Close. Pourtant, le casting n’est pas mauvais mais le scénario est particulièrement pompeux. L’histoire n’a rien d’original et puis on veut nous faire passer ce film pour une comédie qui ne se prend pas la tête et c’est tout sauf particulièrement efficace. Disons que cela manque d’un poil de folie et que cela n’a pas vraiment l’allure d’un film de cinéma. En effet, j’ai l’impression que c’est plutôt quelque chose qui aurait très bien pu passer en comédie télévisée sur une chaîne comme France 2. Le film a énormément de mal à proposer quelque chose d’élégant comme le suggérait son pitch de départ. Je ne dis pas qu’il n’y a pas quelques bons moments, notamment Fanny Ardant, qui n’est pas Meryl Streep dans Le Diable s’Habille en Prada, mais qui tente malgré tout ses petites choses à elle et qui parvient à séduire. Marina Hands à côté ne brille pas vraiment et joue la candeur avec beaucoup trop de sagesse. Le film ne cherche jamais à égratigner ses personnages et nous offre donc quelque chose d’assez médiocre dans son ensemble.

Alicia Ricosi, diva et créatrice de mode de la maison de haute couture éponyme, est, à la veille des prochaines collections, en panne de créativité suite à une rupture sentimentale extravagante. Sa cinglante directrice, Hélène Birk, doit rapidement trouver une « solution » pour qu’Alicia recouvre sa puissance créative.

Je pense que le problème c’est que Chic ! ne sait pas trop dans quelle direction aller. Il y a des idées dans la relation entre Alicia et Hélène par exemple, deux personnages qui n’ont pas du tout la même vision des choses et qui vont se retrouver face à un problème. Sauf que le problème n’est pas non plus ce que Chic ! a de plus intéressant. Le scénario a cependant énormément de mal à décoller car il ne sait pas trop dans quelle direction il va vraiment aller. On a d’un côté l’impression que c’est une comédie, puis quelque chose d’un poil plus romancé, et enfin quelque chose de beaucoup plus doux-amère. Je pensais vraiment que cette comédie petite et légère allait me séduire. Surtout quand j’ai vu les petites critiques du film sur Allociné par exemple. Sauf que voilà, ces critiques étaient trompeuses. Chic ! a beau ne pas être une horreur, c’est loin d’être la comédie pimpante que l’on m’a vendu. Les faces à faces avec Fanny Ardant et Eric Elmosnino a donc énormément de mal à séduire et à sortir des sentiers battus. Ensuite, le film voulait probablement nous surprendre avec son histoire et ses personnages. Si l’histoire manque de souffle à plusieurs reprises (la première demi heure, une bonne partie du milieu du film), on a aussi de gros problèmes de dialogues.

Si certaines lignes sont efficaces et intelligentes, globalement ce n’est pas suffisamment bon. On veut nous dire que ce film est « chic » sauf que je pense que l’on n’a pas du tout la même définition du mot chic. Les tenues manquent cruellement d’inspiration. On a l’impression d’assister à un défilé Tati pour un journal gratuit. C’est donc une comédie qui ne renouvelle pas le genre malgré toutes les propositions (dont certaines sont intéressantes) qui sont faites. Tout n’atteint pas les sommets prévus. Heureusement que de Fanny Ardant est en partie là dedans même si je trouve qu’elle manque cruellement d’un quelque chose. Je me suis rapidement lassé de ce que Chic ! veut bien nous raconter. C’est sans parler de Laurent Stocker qui en fait des tonnes, comme s’il voulait ressembler à un Christian Clavier sous caféine. Je n’attendais rien du tout de ce film et finalement, le résultat est bien évidemment raté. C’est bête comme tout mais je suis persuadé avec des répliques plus travaillées et quelque chose d’un poil plus intelligent on se serait peut-être plus amusé.

Note : 4/10. En bref, pas toujours aussi horrible que prévu.

Date de sortie : 7 janvier 2015

Commenter cet article