Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 5. Episode 6.

18 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Game of Thrones

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 5. Episode 6.

Game of Thrones // Saison 5. Episode 6. Unbowed, Unbent, Unbroken.


Cette année, Game of Thrones a vraiment tenté quelque chose avec ses personnages. En effet, après en avoir laissé la plupart stagner à certains endroits, tout le monde se met enfin à bouger dans tous les sens. Cette semaine, point de Mur et point de Daenerys, histoire de se concentrer sur d’autres intrigues laissées de côté depuis le début de la saison (plus ou moins). Cela permet donc de se concentrer sur Tyrion et Jorah alors que leur petit voyage afin de rejoindre Daenerys est en train de prendre une tournure pour le moins dangereuse et assez inattendue. J’aime bien le fait que la série tente de prendre quelques risques et de développer la relation qu’il y a entre les deux hommes. Tyrion se retrouve d’autant plus en danger (et ce n’est pas la première fois) mais c’est appréciable de voir qu’il n’a pas perdu de sa capacité à se sortir des situations les plus sordides. Depuis le début de la série, Tyrion a le chic pour tomber dans les pires pièges (comme on avait déjà pu le voir l’an dernier avec un certain succès). C’est aussi une occasion de rappeler que ce n’est pas un personnage secondaire mais qu’il fait bien partie des meilleurs et des plus importants dans l’histoire de Game of Thrones. L’association qu’il forme avec Jorah est probablement l’une des plus perspicaces de la série (peut-être même plus que celle qu’il avait entretenu au début de la saison avec Varys - ce dernier ayant un peu disparu depuis -).

Mais il fallait bien que le voyage pour rejoindre Daenerys ne soit pas un parcours de santé, sinon ce serait un peu trop facile et puis Game of Thrones n’aurait pas besoin de créer un tel périple. On sait dès le départ que quelque chose va se dérouler mais la série prend justement soin de ne pas tout nous balancer en pleine figure d’un coup d’un seul ce qui permet aussi de déguster petit à petit ce que la série compte nous offrir autour de ces personnages et de son univers. Jorah a de son côté l’occasion d’être mis en avant, ce qui n’était pas arrivé à la série depuis un petit bout de temps maintenant. Les intrigues les plus importants et peut-être les plus cruelles pour l’une et jouissives pour l’autre sont celle de Sansa et Ramsay et de la fratrie Tyrell qui revient sur le devant de la scène, défiée par les plans machiavéliques de Cersei. Pour ce qui est de Sansa, cette dernière doit se marier avec Ramsay. Si c’est déjà une épreuve en soit, le pire reste à venir. La scène finale de cet épisode est particulièrement horrible. En plus de forcer Reek à regarder son maître en train de violer Sansa, cette dernière est traitée comme une moins que rien et se fait voler sa virginité par l’un des personnages les plus abominables de la série. La scène est terrifiante, encore plus que le mariage et l’idée de voir ces deux personnages partager quelque chose ensemble.

C’est d’autant plus horrible que Sansa sait bien qu’elle est prise au piège et qu’il ne peut donc pas en être autrement d’elle, c’est simplement une question de survie. Game of Thrones aime beaucoup parler de survie dans cet épisode, car c’est ce dont il est question au delà des mensonges de chacun pour arriver à ses fins (autre thématique importante de cet épisode). Car la survie c’est ce que vit Tyrion au quotidien (même si avec Jorah il est dans une dynamique beaucoup plus apaisée désormais) ou encore du point de vue des Tyrell alors qu’ils tentent de faire libérer Loras à King’s Landing sans parler de Sansa qui elle aussi tente de survivre dans un monde de brutes qui ne lui laisse aucun répit. Si l’épisode aurait très bien pu plonger encore plus dans le chaos, il veut nous faire déguster chaque scène à sa façon. C’est peut-être aussi pour cela que le « viol consenti » de Sansa est l’une des scènes les plus horribles car comme Reek, on est spectateur de ce qui se passe et c’est encore plus horrible que dans notre propre imagination. L’horreur du destin de Sansa est quelque chose qui me fait énormément de mal et j’aimerais bien que la pauvre ait l’occasion de se sortir de cette situation. J’ai même imaginé à un moment Reek prendre le dessus sur ce qu’il est devenu afin de tuer Ramsay ou en tout cas l’empêcher de faire l’irréparable.

Pour ce qui est des Tyrell, le retour d’Olenna est bienvenu. Si cette dernière a perdu une bataille face à Cersei dans cet épisode (son petit fils aura un vrai procès et sa petite fille se retrouve malgré elle ennouée dans cette histoire car elle a jurée devant les Dieux que son frère n’était pas une sodomite), je pense que ce n’est que le début d’une guerre bien plus important. C’est peut-être pour cela que cet épisode est de ce point de vue là assez jouissif. J’adore les petites manigances de Cersei alors que cette dernière pense être à la hauteur mais n’est rien du tout. Il n’y a plus grand monde pour la protéger et Olenna est bien plus perfide qu’elle ne veut bien le laisser croire dans cet épisode. Elle est encore sous le choc c’est tout. Mais le fait que sa fille se retrouve dans l’embarras elle aussi c’est quelque chose que je n’avais pas du tout vu venir et qui m’a vraiment beaucoup plu. Cette dernière, qui pensait avoir enfin une place de Reine et pouvoir manipuler le fils Lannister sans problème, se rend très vite compte qu’elle joue dans un jeu où Cersei est pour le moment plus forte qu’elle. Arya revient elle aussi sur le devant de la scène avec une occasion bien à elle de rappeler qu’elle est loin de ce qui se passe à King’s Landing et ce n’est pas plus mal. Cette année, Arya est là pour donner une ampleur différente à l’univers de Game of Thrones.

En nous plongeant dans l’histoire des Faceless Men, elle parvient enfin à porter un regard différent sur la mythologie de la série tout en profitant de la développer par la même occasion. Il n’y a rien qui laisse du temps au téléspectateur pour souffler et l’on est pour le moment spectateurs de quelque chose qui est en train de se mettre en place petit à petit. Le but dans un premier temps est de faire en sorte qu’elle se libère de ce qu’elle est encore aujourd’hui afin de devenir une jeune femme différente, capable de laisser derrière elle son passé pour aller dans le futur. L’absence d’Arya dans les deux épisodes précédents se fait ressentir dans cette histoire alors que l’entrée en matière est un peu brusque à mon goût. Mais l’ambiance, si différente du reste de l’épisode, dénote et parvient donc à nous intriguer plus facilement. Les filles d’Oberyn continuent de démontrer toute leur furie et c’est avec grand plaisir que je ne peux qu’attendre un peu plus de leur part. Pour le moment Game of Thrones semble surtout faire de la mise en place afin de nous démontrer que les filles d’Oberyn ont la rage et qu’elles ne sont pas prête d’abdiquer. Pourquoi pas, même si cela demande un peu plus d’éclaircissement dans les prochains épisodes. Finalement, cette semaine Game of Thrones revient à certains fondamentaux et à des thématiques qui lui sont chères, du mensonge à la survie. Et ça fonctionne encore très bien.

Note : 8/10. En bref, en nous offrant différents points de vue avec des ambiances très polyvalentes, cet épisode parvient à nous intriguer et à nous surprendre.

Commenter cet article

SGT pepito 25/05/2015 23:49

Une saison où l’on a l’impression que dans chaque épisode ”quelque chose se met en place”... ”oulalala vous allez voir ce que vous allez voir quand ça va arriver” ”bientôt ça va être terrrrible” etc etc... Des phrases comme cela on pourrait en pondre au kilomètre pour cette saison qui m’ennuie prodigieusement. Si je veux bien accepter une ”mise en place/résumé” pendant 2 épisodes là on en est à 4 épisodes de la fin et ... Rien de bien concret. Tout retombe comme un soufflet.
Le coup du ” c’est à l’avant dernier épisode que ça va accélérer” commence à me lasser...
Un peu d’originalité dans l’écriture ne ferait pas de mal. On se croirait désormais face à une ”formule” que les scénaristes appliquent à la lettre. J’avoue que si j’adore l’univers et les personnages, les rebondissements marquants manquent cette saison et le fait de ne les distiller qu’à la toute fin pour ne déboucher la saison suivante que sur un début de saison mou et lent me lasse profondément.
C’est une série de ”seulement” 10 épisodes par an et désormais, je ne retrouve plus le souffle des deux ou trois premières saisons (que j’ai revu ces dernières semaines pour en être certain).
Et les mecs, faut vous réveiller...
J’ai bien peur que les retours sur cette saison ne soient pas très positifs mais cela aura peut-être le mérite de secouer un peu les équipes de scénaristes.

rachidus 20/05/2015 22:21

dernière scène terrible! ! Pauvre Sansa..

4evaheroesf 19/05/2015 03:47

Cersei continue sa merde et c'est encore plus jouissif de voir Baelish et Mamie Tyrell dans les parages !
Je commence à apprécier les scènes de Tyrion et Jorah, mais je regretterais toujours
le Tyrion-Varys.
L'action à Dorne : merci pour la rigolade !
En attendant, ça n'a servi à rien...
Quand à Sansa, elle m'ennuie déjà...
Chaque épisode, je pense qu'elle va agir et non, rien du tout.
J'attends pas forcément un meurtre ou une grosse manipulation, mais juste un petit truc.
J'ai même espéré que Theon attaque Ramsay pour que celui-ci le tue, et non.

Bref, cette saison m'avait donné l'impression qu'on ne perdrait pas trop de temps,
mais on dirait que la plupart des intrigues vont encore se réunir pour le final (Tyrion et Daenerys, Port-Réal, Stannis-Bolton-Sansa), et c'est bien dommage...

Bilan : Cersei et Arya ont sauvé l'épisode.

Laurent Fendom 19/05/2015 02:00

J'ai lu les livres donc je ne suis pas satisfait de cet épisode , je lui donne une note de 4/10 la réécriture de l'histoire gâche tout notamment le dépucelage de Sansa Stark avec le petit Bolton, c'est du grand n'importe quoi. Enfin bref , je suis très déçus par la tournure de l'adaptation télévisé et j'ai hâte de lire la suite des romans pour ça il va falloir attendre au moins 2016

Game of Beauty 19/05/2015 00:30

Pour moi cet épisode mérite 7/10 pour l'intrigue à Port Réal, Winterfell et Braavos.
Pour l'intrigue à Dorne avec les Martell et les Aspics de Sable ça mérite 1/10.

J'ai lu les livres donc je n'ai pas le même avis que ceux n'ayant pas lu les livres. L'intrigue à Dorne dans la série est pourrie. Dans les livres c'est jouissif !
Jamie et Bronn arrivent dans le château ni vu ni connu très facilement et trouvent Myrcella très rapidement. Comme par hasard c'est à ce moment là que débarquent les filles d'Oberyn ! Paye ton combat ! Obara est censée être une grande guerrière elle n'arrive pas à blesser Jamie le manchot. Nymeria et son fouet, la grosse blague ! Et Tyerne, une gamine trop impulsive. Le seul personnage qui a sauvé cette séquence c'est Bronn avec ces répliques.

Le problème des scénaristes : ils ont trop pris la confiance dans le succès de la série et dans cette saison 5 il y a une réécriture des livres. Le souci c'est que ce qui a fait le succès de la série jusqu'à présent c'est les intrigues de l'auteur Georges R.R. Martin. En voulant trop s'éloigner des livres les scénaristes font n'importe quoi notamment pour les intrigues à Dorne et Tyrion/Jorah !
La promo était mensongère, la saison 5 meilleure de la série selon des acteurs et les scénaristes : pour l'instant c'est la plus nulle car trop de raccourcies, trop d’incohérences.
Après je suis d'accord que les livres sont impossibles à adapter parfaitement dans les moindres détails. Les scénaristes ont réussi à faire quelque chose de bien pour l'intrigue de Sansa (dans les livres elle ne retourne jamais dans le Nord). Sansa de la série a repris le rôle de Jeyne Poole (meilleure amie de Sansa, vu dans la saison 1) et le fait de faire intervenir Brienne et Podrick : bonne idée.
Mais pour Dorne c'est catastrophique ! Les scénaristes se sont dits "Oberyn a été adoré par les spectateurs, on va mettre en avant ces filles !" ben c'est raté ! En plus tout est illogique ! Dans la saison 4, Oberyn déclare à Cersei qu'à Dorne on ne torture et ne tue pas les petites filles. Ellaria et ses Sand Snakes décident de tuer Myrcella pour se venger de la mort d'Oberyn : quel hommage ! Alors qu'Oberyn est contre ainsi que son frère Doran !

Bref cette saison est très maladroite, d'épisodes en épisodes c'est du grand n'importe quoi. Les scénaristes promettent que dans les 4 derniers épisodes : justice sera faite et que ça sera génial ! J'en doute.