Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 9 - Grey’s Anatomy (Saison 11)

18 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2014-2015

[CLASSEMENT] - 9 - Grey’s Anatomy (Saison 11)

Malgré les déceptions, Grey’s Anatomy est pour moi l’une des rares séries à savoir autant se renouveler chaque année. Cette saison 11 est presque la fin d’une ère et le début d’une autre. C’est en tout cas comme ça que j’ai pu ressentir la façon dont les histoires évoluent. Outre le fait que cette saison est marquée par le départ majeur de Patrick Dempsey, c’est avant tout une saison qui a su envoyer ses personnages dans des directions nouvelles. Le départ de Cristina l’an dernier a beau affecté Meredith cette année à la fois dans sa vie professionnelle (où elle aura tendance à devenir de plus en plus comme sa mère, froide et stoïque) mais aussi personnelle (alors qu’elle va rencontrer une demi-soeur qu’elle ne va pas tout de suite accueillir dans ses bras comme sa demi-soeur). L’introduction de cette nouvelle jeune femme aurait pu être la pire idée qu’il soit, d’autant plus que c’est un peu tirer la corde, mais d’un autre côté c’est une évolution intéressante que la série va utiliser à bon escient. Car cette demi-soeur n’est pas uniquement là pour agrandir la dynastie Grey dans l’hôpital, elle est aussi là pour faire d’autres choses et notamment apporter une épaule. Cette saison 11 est une saison de conclusion, qui aurait très bien pu être la dernière de la série tant elle semble conclure d’histoires et donner un dénouement à d’autres.

Sonda Rhimes s’est beaucoup amusée cette année pour renouveler un peu l’air de la série et pas seulement en intégrant des nouveaux, aussi en faisant revenir des anciens comme la soeur de Derek. Cette dernière va être très touchée par la mort de son frère mais va aussi connaître des hauts et des bas tout au long de la saison, notamment celui de se faire une place. La saison manque aussi d’autres morts comme celle du bébé d’April et Jackson. C’est fort, émotionnellement irréprochable. Si l’attachement créé entre le téléspectateur et Grey’s Anatomy pendant onze ans joue probablement beaucoup dans mon appréciable de cette saison, c’est une saison qui a justement pris le téléspectateur au corps sans jamais le laisser tomber. Au contraire, le but est d’amorcer une nouvelle façon de voir les choses. Il y a aussi Callie et Arizona dont la rupture (presque la énième) anime là aussi les relations entre les personnages. Cette fois-ci ce n’est pas Arizona c’est Callie qui met un terme à leur relation, comme une façon de dire qu’elle en a marre, qu’elle ne peut plus vivre cette relation qu’elle ne ressent plus comme auparavant. La série a beau tourner énormément autour des relations entre les personnages, il était aussi temps que le médical tente de reprendre le dessus.

Et de ce point de vue là, nous aurons quelques très bons cas de la semaine et accessoirement un peu plus à nous mettre sous la dent. Avec des personnages comme Amelia ou encore Maggie, la saison apporte un véritable vent de fraîcheur à son propre univers. Nous avons également l’arrivée des autres nouveaux internes et puis Alex et Jo qui vont avoir une place un peu plus importante ce qui n’est pas négligeable, surtout pour un personnage comme Alex qui a souvent été oublié dans cette série et cela à mon grand damne. Finalement la saison 11 de Grey’s Anatomy a été un parcours sans faute (ou presque) qui a complètement chamboulé l’environnement d’une série qui a déjà 10 saisons dans les pattes. C’est aussi une saison qui fait plus ou moins la synthèse de ce qui a été fait avant d’ouvrir un nouveau chapitre avec la mort de l’un de ses personnages les plus emblématiques. Que cela soit avant sa mort ou bien après, Derek aura influencé la saison. Son absence a été marquante mais cela a permis à Meredith de s’endurcir, de prendre enfin les rênes d’une série qui porte son nom et qui a besoin d’elle. Oubliée depuis quelques années dans des intrigues ramplanplan, Meredith peut enfin vaquer à de nouvelles occupations et son sourire à la fin de la saison laisse envisager que ce n’est pas terminé.

Commenter cet article