Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episode 7.

16 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episode 7.

Esprits Criminels // Saison 11. Episode 7. Target Rich.


C’est moi où le retour de J.J. a vraiment permis de commencer la saison. En effet, avec cet épisode Criminal Minds introduit une intrigue que l’on va suivre sur les prochains épisodes alors que Garcia est pourchassée par des chasseurs de primes pour une histoire de darknet. Je me demande vraiment ce que la série compte faire de cette idée mais c’est un très bon cliffangher. Les petites manigances de Garcia sur le net font donc enfin quelque chose au service de l’histoire de la série. Je préfère largement des intrigues de ce genre là que des intrigues où elle est derrière son ordinateur à nous faire des petites blagues vaseuses. C’est un peu dépassé de mode désormais et je pense que la série en a un peu trop abusé au fil des années. Quoi qu’il en soit, si cette perspective est intéressante, cet épisode marque avant tout le retour de J.J. Et elle est rejoint par la fille de Rossi, Joy. C’est Joy qui nous emmène le cas de la semaine alors qu’une histoire de filles disparues commence à devenir de plus en plus curieuse et étrange. Joy va demander l’avis de son père et elle aussi a des choses à nous révéler. Le moment le plus émouvant de l’épisode est clairement celui de Joy où elle révèle quelque chose qui lui est arrivé et qu’elle n’avait pas révélé à son père. Elle pense que c’est à cause d’elle si tout cela est arrivé par la suite et que toutes ces filles sont disparues.

C’est peut-être un peu facile comme conclusion mais en tout cas cela a énormément de sens. Toute l’équipe de la BAU enquête sur la disparition de la dernière jeune femme en date : Bahni Desai. C’est une enquête de terrain assez classique mais étant donné que c’est le retour de J.J. cette dernière a le droit à un peu plus de temps de parole. Le fait est que la série cherche clairement à nous rappeler que J.J existe et qu’elle n’est pas partie de façon définitive. Les aller-retour de la série sur les possibles départs du personnage sont devenus peut-être épuisants à la longue étant donné que cela n’amène rien de bien nouveau. Mais c’est un personnage qui me manque à chaque fois aussi. Le fait qu’elle revienne est une occasion de rapidement nous remettre dans le bain et de nous offrir un vrai bol d’air frais. C’est comme si tout est enfin de retour à la normale. Il faut dire qu’elle fait partie intégrante de la série et sans elle les choses ne sont pas forcément aussi intéressantes. On a déjà pu le voir depuis le début de la saison et ce même si Lewis a tenté de boucher un peu les trous entre temps. Le départ de Lewis se ressent tout de même alors que les scénaristes avaient réussi au travers des six premiers épisodes de la saison à bien l’intégrer à la mécanique de la série.

Son départ n’en est donc que plus dommage. La série a aussi besoin de se rappeler de la vie personnelle de chacun et notamment de celle de Reid. Ce dernier a une relation assez privilégié avec sa mère que j’ai toujours apprécié. Une fois de plus, Criminal Minds tente de nous présenter cela comme quelque chose de neuf sans pour autant que cela ne le soit totalement non plus. Contrairement à Rossi et Joy. J’aime beaucoup la relation entre le père et la fille et la série s’en sort de façon merveilleuse. Si parfois je trouve que les choses sont un peu faciles dans cette série, globalement cet épisode parvient à nous offrir un cas efficace et une enquête pleine de petites trouvailles. Les rebondissements sont donc suffisamment bien étoffés pour ne pas nous donner une mauvaise impression finale. Cela change de tout un tas de choses que l’on avait pu voir par le passé dans cette série, et notamment au début de la saison alors que J.J me manquait terriblement et que les scénaristes ne parvenaient pas vraiment à faire illusion (même avec Lewis) surtout que les cas de la semaine n’étaient pas toujours des plus palpitants. Parfois c’était sympathique mais pas tout le temps et c’est donc pour cela que j’apprécie le fait que Criminal Minds cherche enfin à revenir à sa dynamique habituelle cette semaine.

Note : 7/10. En bref, un bon retour à la dynamique de la série.

Commenter cet article