Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 49 - The Girlfriend Experience (Saison 1)

16 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 49 - The Girlfriend Experience (Saison 1)

Stark est devenue une chaîne particulièrement intéressante en matière de séries ces dernières années. Outre les propositions comme Outlander, il y a eu la bonne surprise Power, sans compter la mini-série Flesh & Bone. Avec The Girlfriend Experience, elle propose ici l’adaptation en série d’un film de Steven Soderbergh racontant l’histoire d’une jeune femme devenue escort girl. Si The Girlfriend Experience aurait très rapidement pu tomber dans les travers de Journal intime d’une Call Girl, la série est très différente et reprendre alors le style de Soderbergh et son goût prononcé pour l’âpreté. C’est une très bonne nouvelle que de jouer cette carte dans le sens où l’histoire qui nous est racontée est digne d’un conte de fée inversé, un cauchemar éveillé. La série se transforme alors en une étude, celle de Christine incarné par Sasha Grey. Le personnage est au départ très peu conscient de ce qui se passe et de la spirale infernale dans laquelle elle est en train de s’enfermer. C’est au fil des épisodes que l’on voit déraper l’héroïne dans un schéma impossible duquel elle ne pourra jamais sortir. Etudiante en droit, elle avait juste besoin d’argent pour vivre, sauf que l’engrenage dans lequel elle va se retrouver va permettre de faire ressortir ses instincts les plus pervers et vicieux. J’aime bien la déconstruction du personnage et la façon dont cette dernière passe de jeune fille intelligente et rangée à femme en quête de reconnaissance.

Car c’est ce dont The Girlfriend Experience parle également, de la reconnaissance. Toute l’histoire de la sex-tape est uniquement là pour permettre à l’héroïne de faire son show, d’être celle dont tout le monde parle. Dès qu’elle n’est plus le sujet central, elle trouve une parade afin de revenir sur le devant de la scène. Ce qu’il y a de bien avec The Girlfriend Experience c’est qu’au premier abord, on ne sait pas dans quel monde on plonge réellement. Pour avoir vu le film, je savais plus ou moins ce que la série devait raconter mais même en sachant tout cela, j’ai trouvé la série suffisamment perspicace pour ne pas aller au même endroit et sortir ainsi des sentiers battus. De ce fait, The Girlfriend Experience est une expérience intéressante, dans la tentative qu’ont les scénaristes de disséqué un personnage tout en gardant une certaine forme de distance entre elle et nous. On ne s’attache pas à Christine, on suit ses aventures avec une ferveur certes, mais plus comme un docu-fiction ayant une réelle part de vérité. Après avoir vu récemment The Neon Demon, je me demande si au fond The Girlfriend Experience ne raconte pas la même névrose sociale sous un angle différent et d’un point de vue différent également. Quoi qu’il en soit, adaptation fascinante et réussie d’un film qui n’avait pas fait autant de bruit.

Commenter cet article