Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episodes 21 et 22.

2 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episodes 21 et 22.

Esprits Criminels // Saison 11. Episodes 21 et 22. Devil’s Backbone / The Storm.
SEASON FINALE


Cette saison 11 de Criminal Minds a connu pas mal de chamboulements avec les débuts de personnages, l’arrivée de nouveaux, le retour d’anciens. Mais ces deux derniers épisodes ont su conclure une saison parfois un peu en deçà des attentes de façon intelligente. « Devil’s Backbone » est l’épisode parfait pour nous retrouver face à ce que Criminal Minds maîtrise depuis des années. Nous suivons les aventures d’Antonia Slade incarnée par Frances Fisher, ultra intelligente et qui a un but précis. Le truc c’est que la BAU va avoir besoin d’elle pour se sortir d’une sale histoire qui est en train de sévir sur le sol américain. L’histoire de ces deux garçons kidnappés, que la BAU va parvenir à sauver grâce à l’aide de Slade, une femme complètement folle mais qui reste intelligente derrière sa folie. Mais le truc c’est que Slade est une introduction dans cet épisode pour quelque chose de beaucoup plus grand dans « The Storm ». En effet, Slade est là pour nous préparer petit à petit à la fin de la saison. Je trouve l’histoire véritablement intelligente et rondement bien menée jusqu’au bout. En plus de ne pas nous ennuyer durant ces deux épisodes, on a l’impression de suivre réellement une histoire qui change de tous les trucs qui nous sont servis récemment. La série trouve aussi une façon un peu plus fun de nous embarquer dans toutes les direction

Avec seulement 22 épisodes cette année contre bien souvent 24 habituellement, Criminal Minds a proposé dans un premier temps un avant dernier épisode étonnant, où chacun trouve une façon d’être au centre de l’histoire. Antonia est perfide, capable de tout et elle nous démontre sans pour autant être violente, qu’elle peut passer à l’action de manière silencieuse. Quand Antonia sert à Hotch à la fin du premier épisode « There's a storm coming, Agent Hotchner. And you're about to be swept away.  » on comprend tout de suite à quoi va bien pouvoir ressembler le dernier épisode de la saison et les promesses sont bien tenues mine de rien. « The Storm » de son côté est un épisode assez efficace qui nous plonge dans une affaire que Criminal Minds maîtrise à merveille. Cette sorte de course contre la montre afin de sortir Hotch de la sale situation dans laquelle il se trouve me plaît. Il est arrêté par une équipe du SWAT sous les yeux de son fils Jack et puis par la suite interrogé par un agent du département de la Justice. Tout semblait bien aller au départ mais quand un épisode de Criminal Minds s’ouvre sur une scène aussi heureuse que celle-ci et que l’on a eu un petit cliffangher dans l’épisode précédent, il est forcément difficile d’imaginer que tout va rester comme ça.

Bon, Rossi a au moins eu une scène romantique au début de l’épisode avec sa seconde ex femme Hayden Montgomery. On se rend compte que l’histoire est rapidement liée à Antonia et pas seulement à cause du cliffangher. Ce qui m’a énormément plu là dedans c’est le fait que Criminal Minds cherche aussi à gérer les conséquences des actions de l’équipe car après tout, ils ne peuvent pas toujours agir comme ils ne souhaitent et peuvent aussi dépasser les bornes. Le jugement que Hotch subit lors de l’interrogatoire est une bonne chose, même si l’on sait que c’est uniquement pour les bienfaits de l’histoire et rien de plus. La scène de prison était assez intense, et permet là aussi de rappeler à quel point tout peut très vite changer dans la vie de quelqu’un, même quelqu’un qui est vu comme un héros. Concentrer sur cet épisode sur Hotch alors que la saison l’avait un peu laissé de côté changement réellement car je dois avouer que j’aime beaucoup Hotch mais que ce personnage semble se faire de plus en plus absent, comme si Thomas Gibson avait prévu de partir de la série dans quelques temps. Je pense aussi qu’il est temps de penser à la fin de la série, peut-être la saison prochaine. Après 12 ans de bons et loyaux services, elle n’a plus rien à prouver.

Note : 8/10. En bref, bonne fin de saison pour une série qui s’était cette année un peu reposée sur la nostalgie.

Commenter cet article