Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jamestown. Saison 1. Pilot (UK).

10 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jamestown

Critiques Séries : Jamestown. Saison 1. Pilot (UK).

Jamestown // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Ah, le Nouveau Monde ! C’est quelque chose qui m’a toujours fasciné. Sauf que Jamestown n’est clairement pas le film de Terence Malick sur le Nouveau Monde. Créée par Bill Gallagher (Blood, Paranoid), la série de Sky1 repose alors sur des bases classiques et plus ou moins solides. La série n’est pas forcément très intelligente, mais je ne pense pas que cela était le but premier. Le premier truc séduisant avec Jamestown c’est le fait que l’on nous plonge au début du XVIIe siècle. C’est une période que l’on n’a pas souvent l’occasion de voir à la télévision. On suit alors les aventures de ces femmes anglaises qui se retrouvent sur la côte de la Virginie en Amérique. C’est un nouveau lieu, un nouveau monde dans lequel fait sa vie. Mais la série ne cherche pas à être intelligente. Elle ne cherche donc pas à parler de ce que c’est qu’être un pionnier, et la série ne cherche pas forcément non plus à parler en profondeur de cette colonisation du Nouveau Monde. Au contraire, elle repose sur tout un tas d’intrigues toutes plus simplistes les unes que les autres afin pour but final de donner la parole aux femmes et de leur offrir l’occasion de prouver qu’à cette époque elle pouvait très bien se rebeller et suivre leur propre instinct.

En 1617, un groupe de jeunes femmes anglaises quittent l'Angleterre pour le Nouveau-Monde.

De plus, Jamestown était une bonne idée de départ, mais pas toujours passionnante. Durant ce premier épisode, il y a des instants où je me suis demandé ce que cela pourrait donner sur la saison complète. Le seul problème c’est que Jamestown hésite un peu trop et ne parvient donc pas à nous plonger complètement dans son aventure. Pourtant, le lieu en lui-même est sympathique. De plus, c’est un changement bienvenu en termes d’époques alors que les séries britanniques ont pour habitude de jouer les mêmes époques encore et encore (notamment la fin du XVIIIe et le début du XXe siècle. Les divers personnages ne sont pas tous encore très bien introduits et l’univers même de Jamestown (et surtout ce qu’elle va raconter sur la longueur) n’est pas toujours très bien défini. Cependant, Jamestown a au moins le mérite de proposer un truc un peu différent, avec un point de vue féminin. Après Cable Girls sur Netflix (Espagne), les séries continuent d’entrer dans une sorte de féminisme engagé qui permet de parler des conditions de la femme à plusieurs époques et de comment ces femmes ont réussi à se faire entendre. La perspective est en tout cas suffisamment bonne pour que j’ai envie d’aller plus loin, en espérant que Jamestown ne soit pas une grosse déception.

Note : 5.5/10. En bref, un premier épisode correct et séduisant mais qui n’a pas encore l’impact voulu.

Commenter cet article

bernadette 10/05/2017 15:56

pas mal du tout l'histoire , faut juste comprendre le fils des actes