Critique Ciné : Magic Camp (2020, Disney+)

Critique Ciné : Magic Camp (2020, Disney+)

Magic Camp // De Mark Waters. Avec Adam DeVine, Jeffrey Tambor et Gillian Jacobs.

 

Parfois j’ai vraiment envie de me dire que Disney+ a quelque chose d’intéressant à proposer mais plus je me penche sur leurs productions et plus je suis déçu. Avec Magic Camp, Disney+ reprend la sauce qui a fait le succès des téléfilms de Disney Channel sans apporter quoi que ce soit de réellement original dedans. Pourtant, il y avait Mark Waters (Lolita Malgré Moi, Freaky Friday) à la tête de cette comédie et puis si on aime bien Adam DeVine (Workaholics) alors il y a forcément un truc à apprécier. Mais la magie a du mal à opérer tout au long du film, reprenant constamment des éléments narratifs vus et revus. La vraie originalité pour le coup c’est justement son héros qui permet de rafraichir un peu le mélange un peu tiède et puis l’aspect magie qui pourra faire rêver un peu les enfants. Je sais pertinemment que Magic Camp est destiné aux familles avec des enfants et que je ne suis probablement pas la cible. On est alors là pour apprendre des tours mais le film a toujours du mal à créer un environnement séduisant de façon constante. 

 

Un banquier très collet monté revient à "Magic Camp", une maison de la magie du parc Disneyland qu'il avait visitée enfant. Il est engagé pour donner du rêve aux enfants et garder un oeil sur le prix ultime de la compétition de la Baguette d'or.

 

Comme dans tous les téléfilms Disney, Magic Camp a son pathos qui vient tenter de toucher notre petit coeur. Je ne suis pas quelqu’un d’insensible mais je n’ai pas été là non plus touché. J’ai trouvé le tout un peu trop présent pour que cela soit réellement touchant. On sent que le scénario veut nous toucher à de nombreuses reprises dans le but aussi de nous donner quelques leçons de morale sur la vie et le fait de grandir. Adam DeVine est plutôt à son aise dans ce rôle, même s’il est moins hilarant ici que dans les films où l’on a pour habitude de le voir. Gillian Jacobs de son côté fait ce que l’on a envie d’attendre d’elle pendant que Jeffrey Tambor joue clairement le rôle du papa de tout le monde ici. En évitant d’être avilissant, Magic Camp peut séduire la famille un dimanche après-midi pluvieux mais n’en attendez pas grand chose… J’aimerais juste que Disney cherche à produire des films un peu différent sans tenter de reproduire la sauce qui a fait son succès pendant des années sur sa chaîne Disney Channel. Vous vous souvenez de Camp Rock ? Magic Camp pour moi entre dans la même lignée en étant du coup moins original.

 

Note : 4.5/10. En bref, un téléfilm Disney typique à souhait qui reprend la formule classique sans jamais vraiment sortir des sentiers battus. Dommage. 

Disponible sur Disney+ depuis le 14 août 2020

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article