Critique Ciné : Une Belle Course (2022)

Critique Ciné : Une Belle Course (2022)

Une Belle Course // De Christian Carion. Avec Line Renaud, Dany Boon et Alice Isaaz.

 

Suivre les pérégrinations de Dany Boon en taxi bougon et Line Renaud en vieille dame qui nous raconte sa vie pendant presque deux heures c’est long. Très long. Dany Boon continue d’être cet extraterrestre du cinéma français, payé à coups de millions mais qui n’a pas spécialement de talent. Une Belle Course délivre pendant 1h40 un récit prévisible, souvent ennuyeux et au rythme étrange. La narration qui se développe et lie le chauffeur Charles à Madeleine, 92 ans, qui doit aller à l’EHPAD n’a aucun sens. Pour preuve, Une Belle Course n’a pas forcément beaucoup de choses à donner pour rythmer le récit ce qui donne lieu à des flashbacks tout aussi mauvais. Christian Carion (L’Affaire Farewell, Joyeux Noël) offre aux spectateurs un mélodrame sans grande saveur, qui reprend tous les poncifs du genre sans apporter une once d’originalité. Il y a quelques petites scènes amusantes mais Une Belle Course ne fait rien pour se sortir de cette surenchère de pathos sans grand intérêt. 

 

Madeleine, 92 ans, appelle un taxi pour rejoindre la maison de retraite où elle doit vivre désormais. Elle demande à Charles, un chauffeur un peu désabusé, de passer par les lieux qui ont compté dans sa vie, pour les revoir une dernière fois. Peu à peu, au détour des rues de Paris, surgit un passé hors du commun qui bouleverse Charles. Il y a des voyages en taxi qui peuvent changer une vie…

 

Le plus gros problème de Une Belle Course c’est que tout ce qui se passe dans le film est attendu. Il n’y a aucune surprise (même la mort de Madeleine à la fois qui lègue à Charles toute sa fortune c’était prévisible et c’est même rasoir). Là où Une Belle Course aurait pu être un film sur l’accomplissement, la réussite et le changement devient un film où un chauffeur de taxi ouvre les bras et gagne tout à la fin. Une Belle Course incarne la quintessence de ce que le cinéma français fait de mal : claquer des millions des films sans intérêt et sur-payer des acteurs qui n’ont aucun talent. Line Renaud a le mérite d’être attachante lors de cette balade en taxi mais comme une balade en taxi dans Paris c’est long et chiant. A la fin on se retrouve avec un long métrage laborieux et mal fichu que le côté formaté ne permet jamais de prendre réellement plaisir à suivre les aventures des personnages. Christian Carion nous a habitué à tellement mieux et surtout à créer de l’émotion (Joyeux Noël) mais là c’est la bourgeoisie parisienne qui se regarde le nombril sans considération pour quiconque en dehors d’eux-mêmes.

 

Note : 1/10. En bref, Line Renaud est touchante mais le scénario est tellement poussif et ennuyeux que la belle course promise finit par devenir une tare.

Sorti le 21 septembre 2022 au cinéma - Disponible en VOD et DVD

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article