Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Insidious, un film polter-digeste...

12 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19720507.jpg

 

Insidious // De James Wan. Avec Patrick Wilson et Rose Byrne.


J'ai vu Poltergeist quand j'étais jeune, j'ai eu un peu peur et depuis, les films de fantômes ne me font plus vraiment d'effet. Si vous avez adoré à n'en plus finir le remake d'Amytiville, vous aimerez Insidious sauf que derrière ses faux airs de vieux film d'horreur (ambiance plutôt réussie à mon goût, même étapes, …), il n'en reste pas moins décevant, utilisant les mêmes machineries et surtout, la même fin que la plupart des films de ce genre. Alors quand on sait qu'il est réalisé par Mr Saw (premier volet, bien sûr), forcément on est en droit de se demander si on est pas face à l'arnaque du cinéma. Et puis âprement on se souvient que c'est l'été et qu'il ne faut pas demander des milles et des cents au cinéma. C'est aussi la période pour sortir un peu sa tête de l'eau gaziéfiée des examens, … Alors, Insidious c'est à la fois le film que l'on conseille et déconseille.

Josh, son épouse et leurs trois enfants vivent depuis peu dans leur nouvelle maison lorsque l’aîné tombe dans un coma inexpliqué. Étrangement, une succession de phénomènes paranormaux débute peu après. Un médium leur révèle alors que l’âme de leur fils se trouve quelque part entre la vie et la mort, dans la dimension astrale, et que les manifestations sont l’oeuvre de forces maléfiques voulant s’emparer de son enveloppe corporelle. Pour le sauver, Josh va devoir lui aussi quitter son corps et s’aventurer dans l’au-delà ...

Le problème du cinéma d'horreur ces dernières années c'est de faire des films qui se ressemble quand ils sont originaux, de faire des tonnes de suites fadasses et de faire des remakes sans sauce. J'ai comme l'impression que c'est un genre qu'il faut réveiller et la réutilisation du principe du poltergeist me plaisait. C'est vieux comme le monde et pourtant, dans Paranormal Activity c'était plutôt pas mal (je ne prend pas la suite, étant d'après moi une vraie catastrophe). Je crois que Insidious reprend la sauce avec finalement un bon début, qui fait office de remake valide sans trop de difficulté. C'est une ambiance et puis un duo d'acteur plutôt sympathique mais le problème c'est qu'au lieu d'avoir une vraie machine à tuer sur son passage, le film est timide et n'ose pas. Il reste quelques scènes qui peuvent nous faire sursauter, mais sans plus.

James Wan maîtrise plutôt bien ce qu'il veut nous montrer mais son univers reste déjà vu alors quand on entre dans cette forme d'entre la vie et la mort, c'est tout ce qu'il y a de plus prévisible qu'à la fin, comme on sait que le mari possède un don, qu'il va revenir de là bas, pas très net. Je regrette que l'imagination ne se soit pas fait plus présente. Je voulais peut être aussi trop en demander. C'est là que je reviens à mon argument estival mais pu importe. L'ensemble est au final, correct, voire passable à certains moments. La fin est trop facile et bâclée, peut être aussi à cause d'un manque total de réalisme, pourtant imposé par le film dès ses premières minutes. Dommage.

Note : 5/10. En bref, j'aurais à un moment où je suis de moins en moins friand des films de poltergeist. Les producteurs de Paranormal Activity et le réalisateur de Saw (que l'on colle au milieu de l'affiche pour vendre un peu plus) nous servent une soupe trop chaud à laquelle il aurait pas fallu toucher aussi tôt. Un remake non avoué, peu osé qui réserve quand même quelques bonnes scènes.

Commenter cet article