Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Garçons et Guillaume, à table !

20 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20529833_20131017171932686.jpg

 

Les Garçons et Guillaume, à table ! // De Guillaume Gallienne. Avec Guillaume Gallienne et André Marcon.


Les Garçons et Guillaume, à table ! est une fable. Originale et passionnante sur la vie d’un jeune homme qui s’est cherché toute son enfance et qui a finit par se trouver. Notamment quand tout le monde pensait dans sa famille qu’il était homosexuel. Cette petite histoire savoureuse se déguste sans problème car le film malgré son aspect particulièrement touchant (notamment car tout est inspiré de la vraie vie de Guillaume Gallienne déjà adaptée en spectacle et maintenant au cinéma) ne tombe jamais dans le pathos. Cela donne quelque chose de particulièrement réussi. Je ne m’attendais pas du tout à autant apprécier ce petit film qui ne cherche pas à prendre le spectateur pour un noeud-noeud. Il raconte également quelque chose d’assez sociologique où la société a créé des codes et dès que l’on n’entre pas dans certaines cases on n’est pas normal. C’est le cas de Guillaume. Son histoire est tout de même bouleversante mais il ne cherche pas à rendre cela chiant ou même poussivement drôle (notamment car l’humour est toujours élégant et réussi, d’une subtilité étonnante).

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t’embrasse ma chérie" ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Du coup, Les Garçons et Guillaume, à table ! est d’une subtilité assez excellente, délivrant quelque chose d’assez rythmé et ce malgré la dernière partie du film, pas toujours réussie. Disons que tout va trop rapidement. C’est une comédie française et populaire et les premiers signes de son succès (meilleur démarrage de l’année pour un film français) ne sont pas étonnant. Guillaume Gallienne nous offre une réflexion sur sa propre vie mais aussi sur la perception par les autres de nos propres différences. Le talent de l’acteur est aussi d’incarner le rôle de sa propre mère, un personnage singulier mais terriblement hilarant. Le film tombe très souvent dans le burlesque et l’absurde mais tout cela ne fait que servir le récit et l’imagination débordante de son héros. Car Guillaume Gallienne n’est pas comme les autres. Il s’imaginait quand même être Sissi quand il était enfant cela en dit beaucoup sur sa santé. Petit à petit il s’émancipe, perd son innocence et commence à comprendre qui il est réellement (enfin, ce qu’il pense être à cause de sa famille qui l’a élevé dans un monde dénué de toute hétérosexualité).

Le film se satisfait également de quelques apparitions connues amusantes comme Diane Kruger en laveuse d’anus dans une clinique en Bavière ou encore François David (oui, l’ex gagnant de Koh Lanta depuis recyclé en tant qu’acteur) dans le rôle de Nicolas, un ami de Guillaume qu’il a rencontré dans une pension en Picardie. Avec tout un tas de très belles choses, Les Garçons et Guillaume, à table ! est une surprise qui se déguste mais ne se gobe pas. Le but n’est clairement pas de tout nous balancer à la figure façon éjaculation faciale. Au contraire, le film choisit un chemin beaucoup plus intéressant, notamment quand celui-ci cherche à émouvoir le spectateur dans un dernier élan d’émotion. La fin m’a bouleversé car c’est un très beau message que Guillaume Gallienne envoie. Peut-être la comédie française la plus étonnante de l’année et pourtant je dois avouer que la bande annonce m’avait légèrement déconcerté. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Mais au bout du chemin, quelque chose m’a plu.

Note : 7/10. En bref, une comédie française burlesque et touchante sans jamais tomber dans le pathos.

Commenter cet article

julien 08/12/2013 19:45


Je relis mon précèdent com et je disais aller me dépêcher de le voir, mais juste avant je suis tombé sur "ca balance à paris" qui a mis en pièce le film. Alors j'ai attendu un peu et je suis allé
le voir ce matin.


Le mot c'est touchant, on est touché par ce garçon qui ne s'aime pas bcp, et qui est jugé et montré du doigt en permanence. Pas de pathos mais de la drolerie jamais hilarante. Bcp de sensualité
masculine se dégage de ce film, c'est rien de le dire... Le role de la mere est vraiment une merveille, rien que pour elle il faut aller le voir, elle fait oublier les quelques scenes
embarassantes du film comme celle de la partouze à pantin (horrible) ou du lavement avec Kruger (pas drole).


Bref pas la comédie hilarante parfois promise mais une comédie intelligente au ton décalé et bien écrite, car personnelle.


Je sais que certains n'ont pas aimé le fait qu'il finisse hétéro et ont trouvé ça homophobe... ridicule à mon avis, il n'ont rien comprit au film ni à la quête d'identité d'un ado un peu
particulier...


Sinon la scene dans le dortoir hante encore mes pensées...     

julien 20/11/2013 19:41


ca fait juste trois mois que j'attends de voir ce film! je file le voir dimanche!!