Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Que Justice Soit Faite, Butler déchire tout...

11 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19593496.jpg

 

Que Justice Soit Faite // De F. Gary Gray. Avec Gerard Butler et Jamie Foxx.


S'il y a bien quelque chose qui m'énerve quand je regarde un film et que je l'apprécie beaucoup une fois visionné c'est de voir qu'il a été lynché en long et en lare par la critique. C'est le cas de Que Justice Soit Faite (ou Law Abiding Citizen en VO). Le film de F. Gary Gray (connu pour avoir réalisé le plutôt bon Braquage à l'Italienne) nous propose avec ce film ci une décontraction vivante et excellente de la justice américaine. En effet, le personnage de Gerard Butler détruit complètement les principes sur lesquels sont fondés la justice, et comment des criminels peuvent sortir de prison comme si de rien n'était. Je ne m'attendais pas à un film aussi bon, notamment dû au fait qu'il n'est pas eu une grosse sortie en France et qu'il n'a pas grand bruit aux Etats-Unis. Ce que je trouve d'excellent dans un premier temps c'est Gerard Butler. L'acteur incarne avec brillance le personnage de Clyde Shelton. Ensuite, il y a le scénario, suffisamment bien ficelé pour jouer avec le spectateur.

Dix ans après le meurtre de sa femme et sa fille, un homme se dresse contre le procureur en charge du procès des meurtriers, pour obtenir lui-même la justice. Sa vengeance menace tout aussi bien l'homme qui leur a accordé la clémence, que le système et la ville elle-même.

En jouant dans la surenchère, l'histoire gagne en intérêt. Sans compter que plus le film avance plus on est capturer dans cette histoire rondement bien menée. Du début à la fin, Que Justice Soit Faite tente de nous prouver que la peine de mort est quelque chose d'utile à la société. En effet, le héros arrive à prouver qu'il peut aller jusqu'à rendre une ville complètement folle tant qu'il n'est pas arrêté purement et simplement. Au fond, Que Justice Soit Faite fait l'apologie de la peine de mort mais d'une façon qui n'est aucunement déplaisante. C'est même avec un suspense effréné que le film raconte son histoire. Il n'y a pas un seul moment de battement, ce qui permet de ne pas s'ennuyer. Le scénario a quelques facilités, mais elles soutiennent assez bien le propos du film jusqu'au bout. Ce qui permet pas la même occasion de ne pas être déçu. Par ailleurs, Gerard Butler qui incarne son personnage comme il fait et proprement.

Ce que j'aime chez cet acteur c'est qu'il peut jouer les pervers parfaitement. Contrairement aux personnages émouvants (Machine Gun Preacher, raté à mon sens), il est ici parfait dans la peau de ce cinglé. Sans compter que Jamie Foxx est toujours aussi reluisant dans ses costards trois pièces pour incarner des personnages de la haute (ici un A.D.A). F. Gary Gray connait très bien le rythme palpitant, il l'a déjà expérimenté notamment dans Braquage à l'italienne où dans les clips qu'ils a pu réalisé (Outkast, R. Kelly, …). Il insuffle un côté kitsch au film qui n'est pas déplaisant. Un thriller rondement bien mené qui se laisse suivree sans aucun souci. Que Justice Soit Faite est au final, un très bon film, malgré ses facilités et quelques rouages qui font de lui une série B. Mais série B ne veut pas toujours dire mauvais film. La grille de lecture des séries B a beaucoup changée maintenant.

Note : 7.5/10. En bref, un très bon thriller énergique et palpitant, sans jamais ennuyer.

Commenter cet article

thoms2812 12/06/2012 00:30


Moi aussi j'ai bien aimé ce film ... jusqu'aux dernières minutes, je me demande toujours comment l'ADA a pu être plus rapide que le prisonnier ...