Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Shérif Jackson, western étrange

8 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21038688_20130911102925701.jpg

 

Shérif Jackson // De Logan Miller. Avec January Jones, Jason Isaacs et Ed Harris.


La bande annonce de Shérif Jackson m’avait intrigué à l’époque de la sortie du film mais je dois avouer que je n’avais pas louper grand chose. Ce film est un western étrange certes mais qui ne gère pas suffisamment bien son aspect étranger et qui finit donc par devenir une histoire sans queue ni tête. Le film oscille entre pamphlet religieux, violence mise en scène au travers de personnages tous plus cinglés les uns que les autres, etc. Il n’y a pas vraiment de quoi trouver dans ce film quelque chose d’extatique si ce n’est la maîtrise de la mise en scène de Logan Miller. Ce dernier délivre quelque chose d’assez singulier qui n’a pas nécessairement grand chose à voir avec l’univers qu’il tente de dépeindre. C’est alors ce qui fait l’originalité de ce film, sans pour autant créer de réelle surprise. Car oui, Shérif Jackson évolue de façon tellement étrange que l’on finit par se demander où était le but de l’histoire et qui sont tous ces personnages. Je pense au shérif Jackson, un personnage complètement ravagé par la folie (capable d’extirper en plein jour devant une jeune fille une balle d’un cadavre en le dépeçant comme dans un film d’horreur). La violence à l’écran est tout de même plus suggérée qu’autre chose. Il y a des morts oui, il y a même des scènes assez sanglantes mais ce n’est pas aussi sanglant qu’un vrai film d’horreur.

Dans les plaines arides du Nouveau-Mexique, Sarah, une ancienne prostituée, découvre le corps sans vie de son mari, sauvagement assassiné par un fanatique religieux. Meurtrie, elle part en croisade vengeresse, mais c'est sans compter sur l'arrivée de l'extravagant shérif Jackson.

Dans le rôle titre de Shérif Jackson on retrouve donc Ed Harris (Appaloosa). Ce dernier est plus ou moins un abonné des films de western. Ici il trouve l’occasion d’incarner un personnage beaucoup moins lisse et donc beaucoup plus amusant. Sauf que si ce personnage est particulièrement sympathique et inspire l’intérêt du spectateur, il n’y a rien dans le scénario. On a donc l’impression que l’on enchaîne les scènes plutôt qu’autre chose sans qu’il n’y ait vraiment quelque chose de raconté derrière. Du coup, le spectateur porte alors son regard sur l’excellente January Jones (Mad Men). J’adore cette actrice et elle est ici assez bonne en femme forte à la gâchette facile mais est-ce suffisant pour en faire un bon film ? Non plus. Le personnage a beau avoir ses moments de gloire, ils sont uniquement dû au talent de l’actrice et à la mise en scène grandiloquente qui donne au personnage l’occasion d’être mis en valeur. Le scénario des frères Miller est donc la plus grosse faiblesse de ce petit Shérif Jackson. Dans sa folie, le film aurait très bien pu faire en sorte que toutes les intrigues soient entrecroisées de façon fluide et logique sauf que c’est plus ou moins tout le contraire qui se passe à mon plus grand désespoir.

Avec un scénario assez mal fichu, il fallait donc se reposer sur la mise en scène qui elle est excellente. Le côté assez étrange des personnages est très bien représenté par une esthétique travaillée, notamment avec les couleurs (la robe violette de January Jones, les cheveux blancs du Shérif Jackson ou encore le noir de Jason Isaacs). Les personnages ne sont pourtant jamais creusés par l’histoire alors qu’il y avait largement de quoi faire avec leurs excentricités pour que cela soit cohérent de bout en bout. Quant au postulat pseudo religieux de Shérif Jackson, celui-ci est certainement l’un des aspects les plus décevants. En effet, le propos religieux ne sert pas à grand chose dans le film si ce n’est à nous ennuyer tout particulièrement. Le récit aurait mérité beaucoup mieux à mon humble avis mais forcé de constater que finalement ce n’est plus trop ça. La faute encore une fois à un casting toujours en forme mais à un scénario qui ne parvient pas à être à la hauteur de leur talent. Les faiblesses se remarquent donc constamment et Shérif Jackson ne parvient jamais à inspirer le plaisir.

Note : 4/10. En bref, un solide casting, une esthétique travaillée mais un scénario bidonné.

 

Date de sortie : 9 octobre 2013

Commenter cet article