Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Place Beyond the Pines, électrifiant constat social

26 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20503476.jpg

 

The Place Beyond the Pines // De Derek Cianfrance. Avec Ryan Gosling, Bradley Cooper et Eva Mendes.


On a connu Ryan Gosling dans Drive, on a connu Ryan Gosling dans Crazy Stupid Love et puis on a maintenant Ryan Gosling dans The Place Beyond the Pines. Je vais commencer par m'attarder sur cet acteur qui me fascine de plus en plus. En effet, on n'a pas énormément d'expressions faciales et pourtant, ses rares expressions veulent dire tellement de choses. Il est doué. C'est rare encore aujourd'hui les acteurs qui parviennent à dire ce qu'ils veulent avec des regards, avec un sourire, avec juste une petite expression sur le visage qui en dit long sur le personnage qu'ils incarnent. Ryan Gosling est à ranger dans la catégorie des inclassables, des acteurs somptueux qui ne cessent de surprendre les spectateurs. Et pourtant, il a ramé pour en arriver là. Démarrant dans le Disney Club. The Place Beyond the Pines c'est pour le moment l'une des plus belles surprises de l'année à mes yeux. Un thriller noir qui monte crescendo et laisse presque le spectateur orphelin à la fin, empêtré dans ses émotions.

Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…

Oui, j'ai été ému. Tout au long du film d'ailleurs. Mais le truc c'est que Derek Cianfrance est parvenu à nous faire aimer ses personnages dès les premières minutes. Dès que l'on découvre Luke sur sa moto, on a tout de suite envie d'aimer ce bon gars qui tentent de donner à son fils l'avenir qu'il mérite et donc lui éviter de finir comme lui. Et puis il y a Bradley Cooper qui incarne le rôle de Avery Cross, un petit film qui va finir District Atorney General de façon assez peu orthodoxe. Mais tout les destins s'entrecroisent de façon élégante et passionnante. On n'a jamais envie de décrocher les yeux d'un tel film qui met une bonne grosse claque au spectateur. Visuellement tout d'abord, mais également par les dialogues tous percutants. J'ai même retenu une phrase en particulier : "If you ride like lightning, you're going to crash like thunder". Mais The Place Beyond the Pines est fascinant de lui même, de part son ambiance et c'est tout le travail de Derek Cianfrance qui fait mouche dans ce cas ci.

On est pour moi à la limite du chef d'oeuvre (je vais encore me faire taper sur les doigts si je dis que c'est un chef d'oeuvre ?). Beaucoup plus marquant pour la filmographie de Ryan Gosling que Drive à mes yeux, The Place Beyond the Pines enchaine les personnages, les destins, et surtout les émotions. Un cocktail retranscris au travers de divers décors magnifiques de cette Amérique que l'on n'a pas l'occasion de voir tous les jours au cinéma. Cette Amérique qui trime, cette Amérique boueuse qui tente de rester la tête hors de l'eau. Le personnage de Luke est d'ailleurs un symptôme de cette Amérique gangrenée. C'est également retranscrit derrière le visage d'une certaine police. Tout cela fonctionne si bien que le film, malgré ses 2h20 ne parvient jamais à ennuyer le spectateur. On reste alors constamment sollicité par tellement de choses à la fois.

Alors que l'on aurait pu croire que Ryan Gosling allait voler la vedette dans The Place Beyond the Pines, ce n'est pas totalement le cas. Si l'acteur est majestueux, Bradley Cooper n'en reste pas moins magique et les seconds rôles exploités avec une justesse que l'on n'attendait pas forcément. De plus, même les personnages adolescents sont soignés et interprétés de façon particulièrement convaincante. Un film taciturne, qui ne tente pas de prendre son spectateur avec des pincettes et enchaine alors un tout que l'on dévore en l'espace de quelques heures. C'était même trop court. Vous comprendrez pourquoi en regardant The Place Beyond the Pines.

Note : 10/10. En bref, un film magnifique, noir et surprenant qui n'a pas froid aux yeux, n'ennui jamais et nous offre sur un plateau des prestations d'acteurs sans failles.

Commenter cet article

cha 26/05/2013 14:02


Je trouve la note un peu généreuse, j'ai trouvé le film bon, mais pas à ce point là. Le réalisateur continue dans les films réalistes (après Blue Valentine), mais j'ai trovué que cela trainait un
peu trop en longueur et la fin un peu trop prévisible. Ryan Gosling est parfait (comme toujours), Bradley Cooper est vraiment bon, mais pour moi ce sont les deux jeunes acteurs qui incarnent les
fils qu'il faut retenir, surtout celui qui fait le fils de Ryan Gosling qui a un talent certain, au passage l'autre joue dans Smash et ça m'a trop choqué^^.