Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 9. Episode 23. Angels (Part 1).

17 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2014-05-09-01h42m28s15.jpg

 

Esprits Criminels // Saison 9. Episode 23. Angels (Part 1).


« Angels » est la première partie d’un double épisode final. Je dois avouer que je m’attendais tout de même à un peu moment comme histoire pour clôturer la saison mais le cliffangher, laissant Morgan entre la vie et la mort (on ne sait pas trop ce qu’il en est de lui) permet de donner envie de revenir la semaine prochaine. Ce que je trouve assez dommage avec Criminal Minds c’est que la série se retrouve ici à jouer à la fainéante. En faisant revenir le chef de section Cruz, je dois avouer que je m’attendais à quelque chose de légèrement plus mythologique pour la série, peut-être même mettant en scène un meurtrier que l’on a déjà pu voir auparavant. Mais il n’en est rien. Au delà de ça on se retrouve donc avec une affaire de prostituée assassinée. Tout cela nous emmène au Texas, le pays du port d’armes. J’aime bien dire ça car c’est aussi assez cohérent avec la scène de fin de l’épisode où cela tire dans tous les sens. Tout cela va rapidement nous emmener vers une affaire de prostitution mettant en scène un personnage assez classique par rapport à ce que Criminal Minds a l’habitude de nous offrir. Quand une série comme celle-ci veut nous offrir un double épisode, je pense qu’elle doit avait tout se demander si elle a réellement de quoi remplir ces épisodes.

Je n’ai pas ressenti le besoin de faire un double épisode d’une telle histoire. La première partie de l’épisode traine donc en longueur et ce même si j’ai beaucoup aimé le profiling au début de l’épisode où la caméra passe d’un visage à un autre comme une table ronde. Cela fonctionne très bien et l’on a donc envie d’en voir un peu plus mais je dois avouer aussi que je suis déçu du résultat global de l’épisode. L’enquête met énormément de temps à devenir intéressante. Je me demande donc si le prochain épisode sera du même acabit ou beaucoup plus rythmé et centré sur une cavale et de l’action à profusion. Je me souviens d’un final de Criminal Minds que j’avais beaucoup aimé et qui mettait en scène un braquage de banque. Maintenant on est un peu coincé avec quelque chose que l’on aurait pu voir dans d’autres épisodes de la série. Il n’y a aucun vrai enjeu. De toute façon, depuis le 200e épisode de la série, celle-ci a énormément de mal à se renouveler. Elle a pourtant proposé quelques très solides épisodes polar-esque et très sombres mais « Angels » se rapproche beaucoup trop de ce que la série peut faire de plus médiocre.
vlcsnap-2014-05-09-01h42m20s185.jpgIl y a des enjeux intéressants ici et là mais ce n’est pas suffisant pour rendre cet épisode réellement intriguant. Surtout qu’il y a tout de même quelque chose d’assez étrange qui se déroule dans la seconde partie de l’épisode. Celui-ci semble aller dans une direction totalement différente et le tout semble évoluer vers quelque chose de beaucoup plus personnel. L’un des atouts de cet épisode c’est Garcia. Cette dernière est de toute façon un grand atout de Criminal Minds mais ici encore une fois elle m’a fait pouffer de rire que cela soit avec son commentaire sur les canadiens (« Darth Vader ») ou encore cette histoire de télécommande au début de l’épisode avec Cruz. La scène finale de l’épisode était réaliste et efficace. Je me demande qui va s’en sortir car il y aura forcément un mort parmi les personnages de la série. Je paris déjà sur Cruz. C’est facile mais au moins cela permet de conserver l’équipe que l’on connait intacte. Sans compter sur le fait que cette scène était assez réaliste en son genre. L’un des grands atouts de l’épisode.

Note : 5.5/10. En bref, un season finale qui se prépare de façon laborieuse.

Commenter cet article

Ayllu 18/05/2014 10:34



pour ma critique complète : http://glitchmovies.blogspot.fr 

Enfant bâtard, né d'un Seven et d'un Shutter Island agrémenté de sauce cajun, True Detective est une série que je conseille vivement à tout amateur de bon polar, comme aux autres. Jouant avec
brio avec les codes du roman policier, sans pour autant plonger dans la caricature de l'inspecteur la picole, cette première saison m'aura plus que convaincu bien que frustré, privé du rab de
l'année prochaine.