Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 5. Episode 2. Tina in the Sky with Diamonds.

4 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2013-10-04-13h28m14s184.png

 

Glee // Saison 5. Episode 2. Tina in the Sky with Diamonds.


Seconde partie d'un double épisode sur les Beatles qui ne donnait pas vraiment l'impression d'être une seconde partie mais un épisode classique de Glee. La référence se ressent uniquement dans les morceaux utilisés durant ces deux épisodes et quelques références ici et là aux Beatles comme avec Will au début de l'épisode ou encore Sue qui confie qu'elle déteste les Beatles maintenant à cause des New Directions. Après une introduction qui n'était pas vraiment une introduction, Glee revient par moment à ce qu'elle sait faire de mieux, ce mélange entre comédie immature et moments plus touchants. En rendant ses intrigues et ses personnages plus adultes, Glee s'est presque perdue. En tout cas, je trouve que c'est l'une des choses qui a le plus changé la série et je me demande si cela n'a pas été fait de la mauvaise façon. Peut-être était-ce trop abrupte ? Surtout que l'on pouvait constamment faire le parallèle entre McKinley et New York. Alors oui, les personnages de Glee se doivent de grandir. Cet épisode revient donc aux trucs que Glee sait faire, lorgnant sur le côté enfantin de la série.

Je dis enfantin car au fond, Sam qui tente de draguer l'infirmière stagiaire du lycée c'était quand même assez mignon et enfantin. Penny Owen est donc une nouvelle arrivante dans Glee. Je ne sais pas si elle restera longtemps dans la série mais au fond je l'espère. Sa relation avec Sam parvient à être drôle et touchante à la fois. Sam n'a pas envie de grandir et cela se ressent chez le personnage à chacune de ses apparitions. Cela passe notamment par ses imitations (notamment une de Denzel Washington dans Training Day qui m'a fait hurler de rire) ou encore par sa petite grimace en se faisant piquer aux fesses pour la méningite. Ian Brennan, co-créateur de Glee et scénariste et réalisateur de cet épisode parvient donc à mettre en lumière un personnage assez mal utilisé dans la série. Quand je pense qu'ils hésitaient à l'intégrer dans la saison 3. Ils ont bien fait même si je trouve qu'il est trop souvent sur le banc, comme rejeté. C'est sa grande bouche c'est ça ? Remarquez, les blagues là dessus fusent encore, notamment de la bouche de Sue. L'autre personnage que Glee nous introduit cette semaine c'est Dani, incarnée par la très charmante Demi Lovato.
vlcsnap-2013-10-04-13h13m19s193.pngQuand j'ai appris que Demi Lovato allait jouer dans Glee, j'étais un peu septique. Je me souviens de ses capacités d'actrice dans Camp Rock et l'on ne peut pas dire que cela était particulièrement bon. Mais elle sait chanter et c'est aussi une série musicale. Et puis elle a grandi aussi depuis, elle s'est donc surement affirmée et est devenue une actrice plus intéressante. Dani travaille au diner de Santana et Rachel et est déjà tombée sous le charme de Santana. Bien évidemment. Au-delà des petites facilités dans l'introduction de cette future romance (c'est tout de même écrit comme un éléphant dans un magasin de porcelaine), j'ai trouvé les regards et le jeu de séduction plutôt cocasse. Glee se sert encore une fois de ses atouts et de ce côté enfantin pour faire quelque chose de très mignon. Cela passe aussi bien par la scène musicale qu'elles vont partager sur "Here Comes the Sun" en regardant le soleil se coucher sur les buildings de New York. C'est mignon comme tout. On ne sait pas encore si Dani restera toute la saison mais pour le moment je dois avouer que j'en aurais bien envie.

Mais cet épisode c'est avant tout celui du Bal de la Promo à McKinley et tout le monde tente de s'organiser entre qui dansera avec qui et qui sera élu Roi et Reine de la promo. Tina, qui était devenue méchante dans le premier épisode de la saison (avant de retourner sa veste à la fin de l'épisode) redevient un peu méchante dans celui-ci alors qu'elle veut gagner à tout prix. Cela fonctionne assez bien même si l'on ne comprend pas le revirement de situation encore une fois. C'est embêtant car l'on a l'impression que les scénaristes de Glee ne savent pas s'ils veulent faire de Tina quelqu'un de méchant ou quelqu'un de gentil et renfermé comme elle était depuis quatre saisons maintenant. J'ai tout de même bien aimé le fait que l'on nous sorte un hommage à Carrie à la fin de l'épisode alors que Tina tente de célébrer son règne où le sang de cochon a été remplacé par des slushies. Le passage en lui-même m'a fait beaucoup de peine. C'était touchant et très bien fait. Un des meilleurs moments de l'épisode. Surtout que tout s'enchaine sur "Hey Jude", l'une de mes chansons préférées des Beatles.
vlcsnap-2013-10-04-13h53m16s99.pngIl y avait également dans cet épisode un sentiment d'humilité. La série ne cherchait pas à nous en mettre plein la vue comme durant l'épisode précédent qui était bien réalisé et mettait en avant une ribambelle de moyens. Certes c'était bien mais je préfère aussi quand Glee cherche à nous surprendre avec beaucoup plus d'humilité comme elle l'a fait avec cet épisode. L'humour aussi était présent avec Santana et sa publicité de produit pour allergiques au gluten (“Let’s face it: There are good kinds of yeast and bad kinds of yeast”). C'était une scène hilarante digne de ce que Glee sait faire de mieux dans le genre parodique. Après il y a aussi d'autres belles chansons comme le "Let it Be" que j'ai trouvé particulièrement touchant à la fin de l'épisode alors que je ne retiendrai pas du tout la reprise de "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band". Une scène noyée au milieu du bal de la promo. Ou alors "Something" de Sam. Cependant, je dois avouer que j'aime bien ce début de saison de Glee. Moins que celui de l'an dernier avec Kate Hudson mais bon, plutôt sympathique tout de même. Et puis il se prépare pas mal de bonnes choses (Sue et son complot de Cheerios, Rachel et Funny Girl, etc.).

Note : 7/10. En bref, un épisode plus intéressant de Glee, comme j'aime la série.

Commenter cet article

Isistelle 06/10/2013 23:25


Juste une remarque la publicité de Santana n'était pas un médicament pour allergie au gluten, mais pour les mycoses vaginales!