Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 12. Aletheia.

8 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2014-01-08-12h32m24s213.jpg

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 12. Aletheia.


Dans mon classement des meilleures actrices de l’année 2013, j’ai mis Amy Acker. Je dois avouer qu’avec cet épisode je ne le regrette pas. Mais je ne peux pas le regretter, peu importe l’épisode dans lequel elle apparait. Cette femme est tout simplement géniale. En tout cas, cet épisode permet de commencer l’année de façon intéressante. Je dois avouer que le cliffangher de fin de l’épisode précédent était tout bonnement excellent et donnait envie de voir la suite. Bien que l’on sache que personne n’allait mourir (il ne faut pas non plus abuser, quelques épisodes après Carter cela aurait été vu comme de la boucherie), j’avais malgré tout envie de connaître le destin de chacun. Et surtout du créateur de ce projet qui fait tant saliver notre très chère Camryn Manheim. Cette actrice se donne à coeur joie dans cet épisode quand il s’agit de torturer Root. Je ne m’attendais pas du tout à quelque chose de ce genre là. Mais l’épisode s’amuse avec Control. Ce personnage presque vicieux dans sa manière d’approcher les gens est tout bonnement excellente.

L’épisode cherche donc à nous plonger dans un univers où l’on ne peut pas faire de pause. Le rythme est omniprésent et les rebondissements par la même occasion le sont également. Que cela soit du point de vue de Control et Root (quand cette dernière va se retourner contre sa tenancière) ou encore du potin de vue des autres personnages. J’aime bien la relation tissée par Finch et son ancien pote du MIT. C’est une relation amicale intéressante qui permet d’amener l’épisode vers quelque chose de différent. En tout cas, la manière dont ils vont comparer leur travail (plus ou moins), permet également de voir qu’ils ont eu beau penser à quelque chose d’assez similaire, seul l’appareil de Finch fonctionne réellement. De plus, c’est parmi les meilleurs moments de l’épisode. Il y a une certaine émotion (notamment lors du petit film qui rettrace la vie de cet ami avec Control). L’épisode nous permet également d’entrecroiser les intrigues et de les faire se rencontrer ici et là avec une certaine efficacité. Au début j’aurais pensé que l’épisode allait séparer réellement le tout et ne pas créer de lien et finalement c’est tout le contraire.
vlcsnap-2014-01-08-12h35m34s67.jpgPendant ce temps, Fusco et Reese sont dans une prison quelque part et vont réapparaitre au bon moment. Tout cela pour sauver la vie de Shaw et de Finch. Encore une fois. Par ailleurs, cet épisode m’a fait me rendre compte à quel point Root et Shaw jouent un rôle important dans l’histoire de Person of Interest. Elles sont parmi les personnages les plus violents de la série. En tout cas, je trouve que le tout est particulièrement bien ficelé. C’est aussi ce que j’attendais de la part de cette série de toute façon. Il ne faut pas que les femmes soient en dessous des hommes, il faut qu’elles soient fortes, venimeuses et Root et Shaw sont ces femmes là. Même Control n’est pas là pour rigoler mais elle ne peut pas rivaliser avec ces deux talents de toute façon. J’ai hâte de voir la suite de la saison désormais, surtout que le cliffangher nous lance sur quelque chose qui semble différent de ce que l’on a eu l’habitude de voir dans Person of Interest. De plus, cela permet aussi de renouveler un peu le genre sans que cela ne soit fait trop tard.

Note : 8.5/10. En bref, un épisode rythmé qui ne laisse pas de répit au téléspectateur.

Commenter cet article