Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Workingirls. Saison 2. Episodes 7, 8 et 9.

6 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-06-14h37m36s117.png

 

Workingirls // Saison 2. Episodes 7, 8 et 9. Cost Killer / New Management / La grève.


Il y a quelque chose d'assez génial avec Workingirls et ce n'est pas son humour ou son comique de situation mais ses personnages. Quand l'on regarde de plus près les divers personnages que nous suivons tout au long de la série, il leur arrive toujours plein de crasses. Aussi bien Karine avec son oeuf (cette histoire était excellente, et permet enfin de mettre le personnage un peu plus en avant alors qu'elle manque terriblement à la série de mon point de vue). "Cost Killer", premier épisode de cette petite salve va avant toute chose se concentrer sur l'élection des délégués du personnel. Et pour empêcher Mercier, un syndicaliste fumeur de pipe qui risque de mettre en péril les projets de Karine, cette dernière va se retrouver encore une fois au fond du trou. Et elle va demander alors à Nathalie de se présenter contre lui. Nathalie, le bon petit soldat de Karine, me fait toujours rire car au fond c'est le personnage le plus normal de l'entreprise.

Tous les autres personnages font des trucs étranges (comme les femmes de ménage qui se retrouvent à utiliser leur salive et leurs blouses pour laver les vitrines à cause de la réduction des coûts). Tout cela va également nous offrir une petite scènette avec Hélène et son problème de papier toilette. C'est le genre de choses que je trouve absolument magique car au fond, en partant d'une petite histoire assez classique d'entreprise, Workingirls se décline en tout un tas de petits cas comiques efficaces. Globalement, je n'ai rien à redire sur le sujet tant le tout apparait réellement drôle à l'écran. Plus les épisodes passent et plus j'ai du mal à savoir quel est le personnage que je préfère. Car même Déborah, qui était encore le personnage le plus faiblard de la première saison, se dévoile au fil du temps et devient alors d'autant plus intéressant. Surtout que Déborah qui tente de convaincre tout le monde de voter pour Nathalie était un grand moment. Ce qu'il y a d'assez amusant dans ces trois épisodes c'est l'association étrange entre Nathalie et Déborah.
vlcsnap-2013-07-06-14h46m29s72.pngA deux reprises les deux personnages vont se retrouver ensemble à défendre une même chose. Au fond, Déborah doit bien apprécier Nathalie. Et peut être vice versa. On avait déjà pu voir cette association étrange lors d'un des premiers épisodes de la saison 2 alors que Déborah demandait à Nathalie des conseils en relations amoureuses. Pour ce qui est de "New Management", ce que j'ai préféré était surement les diverses interventions de Sophie et Sophie. Ces deux personnages ne sont pas parfaits et bien que j'aurais envie de voir ces deux personnages plus souvent et participer réellement à des intrigues de l'entreprise, le moment où elles prennent la place de Déborah était grandiose. C'était une occasion rêvée de s'amuser un peu plus avec elles. Et pendant ce temps Déborah va être standardiste, sans grande réussite (elle va se couper la langue la pauvre).

Cet épisode était également l'occasion de mettre un peu plus en avant Nathalie qui semble au centre de Workingirls. Finalement, cette histoire m'a moyennement plu bien que cela permet aussi de rendre Nathalie attachante. J'ai largement préféré le coup du tonneau dans lequel elle va mettre Hélène. C'était bien plus amusant. Et enfin, tout s'achève sur "La grève". Un épisode assez drôle dans son ensemble qui permet encore une fois de mettre en avant les talents sans failles de tous les personnages. L'association entre Karine et Nathalie était grandiose dans le sens où cela montre encore une fois combien cette patronne est complètement cinglée (entre son bureau qui ressemble à un bunker et son envie de voir tout ce que Nathalie fait). La fusion avec une compagnie américaine va faire peur à Karine qui pense qu'elle va être remplacée par une certaine Miss Pancock. Tout cela va également créer une grève de la part des salariés. Non pas pour garder Karine mais bien pour garder leurs avantages sociaux.
vlcsnap-2013-07-06-14h35m35s195.pngC'est l'occasion pour Déborah de trouver un moyen de se faire draguer dans les cortèges… enfin… pas tant que ça finalement. Finalement, des trois épisodes étaient drôles. Tous ne sont pas réussis mais globalement cela fonctionne très bien. Il y a des personnages drôles, efficaces. C'est ce que j'aime beaucoup dans cette série. Maintenant, encore une fois je me demande ce qu'ils vont pouvoir trouver la saison prochaine dans le sens où j'ai l'impression qu'ils épuisent tous leur stock.

Note : 7/10, 8/10 et 6/10. En bref, toujours aussi drôle cette série m'éclate.

Commenter cet article