Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Siblings. Saison 1. BILAN (UK).

14 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Siblings

Critiques Séries : Siblings. Saison 1. BILAN (UK).

Siblings // Saison 1. 6 épisodes.
BILAN


Toute nouvelle comédie de la chaîne BBC Three et alors qu’elle a déjà été renouvelée pour une saison 2 de 6 nouveaux épisodes, Siblings est une bonne idée. En tout cas, cela part d’une bonne idée cette comédie et je suis arrivé au bout des six épisodes de cette première saison afin de faire un premier état des lieux. Au cours des six épisodes qui forment donc cette première saison, nous avons voir Hannah et Dan, très souvent peu chaleureux, égoïste, idiots et toujours sans savoir vivre tout simplement. Disons qu’ils ne savent vivre qu’avec eux même, ni plus ni moins. Le premier épisode était globalement assez efficace mais prévisible. Il n’y a avait pas nécessairement grand chose de nouveau au rayon de la sitcom bien que s’attarder sur des personnages antipathique était un angle de départ qui me plaisait. C’était une façon de faire qui était différente de ce que l’on a l’habitude de voir, tout simplement. Mais rapidement les choses ont réussi à nous permettre de passer un agréable moment, notamment grâce à toute l’histoire d’Hannah et de sa patronne qu’elle va tenter d’impressionner et va impliquer son frère dans l’histoire en le faisant passer pour un handicapé moteur. C’est borderline mais justement c’est ce qui rend le tout efficace car la série se permet ici de rire de quelque chose qui n’est pas drôle pour un sou.

Après, c’est tout de suite très classique et l’on retrouve tous les adages de la sitcom de frères et soeurs (ou bien de potes). Des séries comme The IT Crowd, Not Going Out, etc ont déjà exploité le filon, en un peu mieux je dois l’avouer. Mais cela n’a pas d’importance dans le sens où de toute façon le but de Siblings est avant tout d’associer la relation du frère et de la soeur. Dan et Hannah deviennent par la suite de plus en plus appréciable et étrangement on se laisse donc prendre au jeu. Ce ne sont plus les personnages ingérables et intenable du premier épisode de la saison. Disons que leur incompétence, leur fainéantise, leur vie un peu dépravée (surtout celle de Dan d’ailleurs), etc. font de ces personnages des gens que l’on peut à la fois apprécier mais aussi détester au même moment. Le sentiment a beau être étrange, il profite énormément à Siblings. Ce n’est donc pas une comédie tout ce qu’il y a de plus original mais elle sait appuyer sur les bons trucs afin de nous offrir des trucs qui fondent aussi une base solide pour de la comédie gentillette sans trop de prétentions (malgré le côté prétentieux des personnages). C’est donc une comédie pleine d’anti-thèses de ce que l’on peut voir dans un premier temps. Elle ne cesse de se contredire, pour le meilleur bien évidemment.

Comment ne pas tomber sous le charme du côté gauche de Dan ou encore de l’envie de réussite de Hannah (et ce même si au fond les deux personnages ne s’y prennent pas de la meilleure façon). Leur fainéantise permet aussi de voir d’autres aspects de leur personnalité. Dan et Hannah forment de toute façon un duo de choc qui ne sert pas toujours le récit dans le sens où d’autres personnages viennent parfois s’ajouter au reste et je dois avouer que j’aime beaucoup cette idée. Cette série me rappelle aussi un peu ce que FX a pu faire avec It’s Always Sunny in Philadelphia (dont je n’ai vu qu’une petite poignée d’épisodes mais que je compte reprendre un jour ou l’autre histoire de voir ce que la suite peut nous cacher). Siblings reste donc une comédie qui ne prend pas trop de risques mais c’est de la comédie assez agréable et confortable qui ne m’a pas fait passer un mauvais moment. Ces six épisodes auraient pu être bien moins bons à mon humble avis et BBC Three prouve encore une fois qu’elle règne en maître sur les comédies chez les britanniques. Ce n’est pas mauvais du tout et c’est plein de potentiel pour une seconde saison surtout vu la fin de la première salve. Surtout que le casting est globalement assez bon.

Note : 5/10. En bref, une comédie sympathique dans son ensemble.

Commenter cet article