Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 3. Episode 1.

1 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

Critiques Séries : Elementary. Saison 3. Episode 1.

Elementary // Saison 3. Episode 1. Enough Nemesis To Go Around.


En dépit du fait que Elementary ne soit pas un immense succès d’audience, c’est une excellente série policière. La seconde saison avait confirmé ce que je pouvais déjà penser de la première et je pense que cette saison 3 pourrait bien devenir tout aussi jouissive si l’on en suit le cheminement pris par « Enough Nemesis to Go Around ». Il se trouve que cet épisode est tout simplement brillant. Je n’avais pas forcément hâte de retrouver Elementary aussi rapidement (même si cela fait à peu près 5 mois que le dernier épisode de la saison 2 a été diffusé) mais je suis maintenant très heureux de retrouver Sherlock et Joan. Leur relation a évolué au fil des saisons, créant petit à petit de nouvelles façons de travailler leur relation, tout simplement. Car au cours de la première saison la relation évoluait petit à petit avant de devenir bien plus complice dans la seconde saison, surtout que la série a très bien su exploiter toute ça minutieusement. Le spectacle fonctionne donc très bien et le téléspectateur se retrouve face à une série qui a toujours privilégier ses personnages aux petites histoires de la série. Le fait que l’on revienne comme ça sur Sherlock, son retour à la mécanique habituelle, etc. cela me fait légèrement penser à ce que The Mentalist avait déjà pu faire par le passé et qui était déjà très réussi.

Cet épisode est surtout une belle et bonne réponse au dernier épisode de la saison précédente et surtout à ce que la série veut réellement devenir après deux saisons qui ont déjà exploré pas mal de choses pour les personnages et l’univers de la série. L’issue de la saison précédente était une façon comme une autre de donner aux personnages de la série que tout se devait de changer et que tout devait repartir dans une toute nouvelle direction. En effet, la relation entre Joan et Sherlock n’était plus du tout la même. Le premier season finale de Elementary avait donné l’occasion aux téléspectateurs de savoir quoi attendre du premier épisode de la saison 2, un épisode à Londres sur les traces de Moriarty. Là, on ne savait pas du tout dans quelle sens la série pouvait et devait réellement aller mais le spectacle fonctionne terriblement bien. Joan est peut-être même le personnage le plus important de l’épisode. Elle sert à l’ouverture de l’épisode et c’est tout ce que je pouvais attendre de la part de la série. La façon dont tout est joué autour du personnage de Lucy Liu me fascine car c’est quelque chose qui semble aller au delà de sa relation avec Sherlock. Joan n’est plus un accessoire dans Elementary, mais un personnage important à part entière de la série.

Et c’est pour ça que j’aime bien la série. Il était inévitable de toute façon que Sherlock revienne car la mécanique de la série ne peut pas se faire sans lui, sans les enquêtes, sans tout ce que l’on peut voir depuis deux saisons. Mais Elementary veut malgré tout changer un peu sa petite dynamique, bousculer les choses afin de nous donner l’impression qu’elle est capable de faire beaucoup plus que l’on ne pourrait le penser. J’ai aussi hâte de voir ce qui s’est passé avec Sherlock et le MI6 à Londres. On a probablement des flashbacks (certainement un épisode entier en flashbacks qui y sera dédié très prochainement) qui vont venir agrémenter l’épisode et ce serait une très bonne idée. Surtout que Londres est empreintée de la culture de Sherlock. Ainsi, on se retrouve donc avec un retour bien plus efficace que l’on ne pourrait le penser. En plus de ça, l’épisode fonctionne comme sur des roulettes avec des personnages au rendez-vous et une mécanique bien huilée. Le plus important maintenant sera de nous prouver que cela n’était pas que pour une fois comme ça mais que toute la saison peut être elle aussi d’une aussi bonne qualité que celle-ci. Car c’est tout de même merveilleux de se dire que Elementary peut faire d’aussi bonnes choses. Je me souviens encore du pilote médiocre comme tout qui m’avait démotivé.

Note : 9/10. En bref, un retour sur les chapeaux de roues.

Critiques Séries : Elementary. Saison 3. Episode 1.

Commenter cet article