Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 4. Episodes 9 et 10.

14 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Franklin & Bash

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 4. Episodes 9 et 10.

Franklin & Bash // Saison 4. Episodes 9 et 10. Spirits in the Material World / Red or Black.
SERIES FINALE


Franklin & Bash n’a jamais été une série exceptionnelle et elle nous prouve encore une fois le fait qu’elle n’est pas vraiment brillante. Je ne sais pas pourquoi je regarde encore cette série par moment même si je dois avouer qu’il y a aussi de bons côtés. Notamment vis-à-vis du fait qu’elle tente d’être drôle et qu’elle ait parfois aussi de bons personnages. Il est dommage de ne pas donner l’occasion à Franklin & Bash de réellement prouver ce dont elle est réellement capable. C’est pour ça que quand j’ai vu « Spirits in the Material World » j’étais content car je me suis dit que c’était l’épisode parfait pour que je puisse passer un bon moment. En effet, une histoire impliquant une maison hantée c’est un cas légèrement fou, qui ne cherche pas à être réaliste pour un sou, sans compter que l’avocate qu’ils retrouvent en face, Bonnie, est excellente. Je trouve que Danielle Panabaker est tout simplement parfaite sous les traits de Bonnie mais si son retour n’était pas une mauvaise idée, la façon dont l’affaire est exploitée est ridicule. Tout ce que l’épisode enchaîne ne donne pas envie de voir la suite et pourtant, l’épisode débutait bien alors que Bonnie commence à faire sa magie et à prouver qu’elle est une avocate capable de beaucoup de choses et surtout de rendre la tâche bien plus difficile à nos deux héros.

Mais voilà, Franklin & Bash n’est pas une série qui cherche à nous surprendre. Elle pense qu’il suffit donc de faire revenir un personnage apprécié précédemment et avoir une affaire légèrement originale pour que l’on soit servis. Sauf que non, rapidement on se rend compte que de l’inutilité du cas qui ne sert pas à grand chose. J’avais envie de passer un agréable moment et puis c’est tout le contraire qui s’est passé. On a donc eu des références intéressantes, notamment Ernie Hudson dans le rôle du juge qui incarnait Winston Zeddman dans les films S.O.S. Fantômes. Si cette référence est plutôt cocasse dans un film parlant de maison hantée, c’est bien l’une des rares choses que cet épisode réussi assez bien. Car globalement le tout manque cruellement d’originalité et d’intérêt, tout simplement. On ne ressent pas vraiment l’alchimie qu’il peut y avoir entre le téléspectateur et Franklin & Bash alors que la série fonctionne énormément sur l’attachement non pas émotionnel mais humoristique que le téléspectateur peut avoir avec la série. Je sais que certains téléspectateurs apprécient ce qui est fait mais cette saison est tout sauf originale. Elle tente des choses mais se croûte lamentablement dans ses diverses tentatives. La saison 3 était plutôt correcte à côté alors que l’arrivée de Heather Locklear avait plus ou moins sorti les doigts du nez de Franklin & Bash.

Puis nous avons le dernier épisode de la saison. Une autre déception dont seule Franklin & Bash a le secret. La série nous envoie à Las Vegas. Autant dire que sur le papier c’est la ville parfaite pour nos deux héros et les conneries qu’ils peuvent faire chacun de leur côté. Et malheureusement, ce n’est pas aussi réussi que prévu. Infeld est donc ici le vrai intérêt de ce dernier épisode alors qu’il délivre les meilleures répliques mais aussi la meilleure intrigue de l’épisode. Vegas c’est aussi la ville des casinos alors forcément quand une histoire de jackpot au blackjack vient s’immiscer dans leurs aventures, Franklin & Bash cherche donc à tomber dans tous les clichés possibles et imaginables que l’on peut trouver à Las Vegas. Il y a donc le coup du directeur de casino pas très content qui va le leur faire savoir. Sincèrement, je pense qu’ils auraient très bien pu aller ailleurs, dans une direction différente, peut-être en jouant simplement sur un gros cliché Vegas-ien et rien de plus. Mais non, il fallait tout et c’est certainement ce qui m’a le plus déçu dans cet épisode. Cela développe aussi en parallèle la relation entre Anita et Damien, encore une idée saugrenue de la série. Simplement car Damien n’est pas un personnage intéressant et je me demande encore pourquoi la série cherche à le garder dans ses rangs.

Ainsi, cette saison 4 s’achève dans l’inintérêt le plus total. Je suis ni heureux ni malheureux, je vois juste une série qui ne fait pas des efforts pour nous surprendre.

Jared - « I want to make this work. »
Swatello - « So do I, but like adults. »
Jared - « Let's not get crazy. «

Note : 4/10. En bref, toujours décevante.

 

Après la rédaction de cet article, TNT a pris la décision de ne pas reconduire la série pour une saison 5.

Commenter cet article

cheyenne256 14/03/2015 15:20

Je trouve vraiment dommage que suite a cet article plus severe cette serie ait ete annulee. Cette personne dexrit son mecontement sur ce qu elle considere comme scenario plat. Mais cette serie est un diverstissement sans prise de tete et qui change de toutes ces series qui parlent d avocats. Alors biensur elles refletent peut etre plus la realite mais nous avons le journal televise pour ca. Cette serie me fait passe un agreable moment ces deux la forment un duo vraiment sympatique et complementaire. J aurais bien aime connaitre son avis sur Ally Mc beal... Enfin bref quelle tristesse d autant que malgre le fait que cette personne n ait pas apprecie cette serie elle a suivi les 4 saisons...... !!!!!!