Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Black-Ish. Saison 1. Episode 11. Law of Attraction.

13 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blackish

Critiques Séries : Black-Ish. Saison 1. Episode 11. Law of Attraction.

Black-ish // Saison 1. Episode 11. Law of Attraction.


Avec ce nouvel épisode, nous assistons au grand retour de Laurence Fishburne dans Black-ish. C’est une bonne nouvelle car j’ai toujours adoré sa prestation de Pop’s dans la série. C’est un personnage amusant, plein d’humour qui délivre bien souvent des répliques assez efficaces. Sauf que depuis le début de la saison il n’avait pas forcément eu l’occasion d’être suffisamment bien mis en avant, en tout cas pas à la hauteur du talent de l’acteur qui l’incarne. Mais ce n’est pas le personnage le plus important de la série et je pense que j’apprécie aussi le fait qu’elle ne prenne pas toutes la place, uniquement car Laurence Fishburne est une star connue et qu’il aurait donc largement le droit de prendre une place plus importante. Mais non, il est dans l’ombre de tout le monde et c’est probablement ce que l’on peut apprécier. Mais son absence s’est fait plus ou moins ressentir ces derniers temps. C’était donc une bonne chose que de le revoir dans la série sauf que son épisode n’était peut-être pas aussi bon que je l’aurais imaginé. L’épisode n’est pas mauvais, loin de là, mais ce n’est pas Pop’s le plus intéressant. J’ai largement préféré ce que la série fait avec les enfants finalement. Sans parler de toute cette petite histoire de flashbacks qui est là pour nous rappeler une fois de plus à quel point Andre et Rainbow s’aiment et c’est pour la vie.

Le flashback est donc là pour nous dire que Rainbow était dans un premier temps attiré par Andre grâce à son côté macho. Le fait que l’on en apprenne un peu plus sur ce couple est une bonne chose. Ce n’était pas un flashback réellement là pour nous amuser mais plutôt pour nous donner une nouvelle occasion de nous attacher aux personnages. Il y a quelque chose dans Black-ish qui donne envie de revenir et je pense que c’est justement l’attachement que l’on peut développer pour les personnages au fil des épisodes. Pour le coup, cela tombe bien car je me suis attaché petit à petit à la série et à ses personnages. Il manque cependant des choses à cet épisode et je pense que c’est une vraie place pour la surprise. La série a pour habitude de nous offrir de grandes scènes d’esbroufe complètement folles. C’est ça qui fait la force de cette comédie mais l’on ne peut pas dire qu’ici on ait tout ce que j’attends de la part de Black-ish. Loin de là. Mais cela reste un épisode qui a un certain charme en partie pour Rainbow et Andre et leur histoire mais aussi pour les enfants de la série avec toute cette histoire de Romeo et Juliette qui pour le coup m’a réellement fait rire. Et le fait que cet épisode manque de scènes avec Zoey et Junior est l’une des erreurs.

Je pense que Black-ish aurait justement pu se servir un peu mieux des personnages de la série afin de nous offrir quelque chose de complètement différent. L’univers de Black-ish est riche et bourré de tas d’idées. Cet épisode a ses idées, ses références (« such a talented family, like the Gyllenhaals! ») mais je pense que Zoey et Junior auraient très bien pu avoir une place plus importante. L’épisode aurait très bien pu tourner autour de ces deux là mais non, nos jumeaux ne font pas vraiment partie de l’intérêt principal de Black-ish d’après les scénaristes. Cela me rappelle un peu ce que l’on avait déjà pu vivre avec Trophy Wife avant que cette dernière ne se rende compte de l’intérêt de Bert. Je suppose donc que la série va elle aussi apprendre petit à petit que les enfants ont du pouvoir comique et peut-être même bien plus grand que ce que l’on pourrait le penser, notamment vis-à-vis des autres personnages de la série. Finalement, je suis en partie déçu par cet épisode de Black-ish qui aurait dû marquer un peu plus et un peu mieux le retour de la série après quelques semaines d’absence. Surtout que mine de rien, l’univers de la série est tout de même sacrément riche.

Note : 5.5/10. En bref, déçu par un épisode qui aurait pu être pourtant bien plus intéressant.

Commenter cet article